Samedi 01 Novembre 10:14 GMT 
à Bamako [La Météo]
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
Désenclavement (routes)
Construction du 3e Pont de Bamako : Maliens et Chinois d'accord sur les aspects techniques du projet
 L'Indépendant, 18/05/2007 Commentaires [ 8 ] E-mail Imprimer
Bientôt un troisième pont enjambera le fleuve Niger à Bamako. Conformément aux conclusions des travaux entre Maliens et Chinois lors du dernier Sommet sino-africain tenue en juillet dernier à Beijing. L'ouvrage qui sera réalisé par des entreprises chinoises aura une longueur de 1,4 km sur le fleuve, 1 km de voie d'accès, un échangeur sur les deux côtés de la rive, 24 mètres de large avec un trottoir de deux voies dans chaque sens, deux pistes cyclables de 2 mètres chacun.

e ministre de l'Equipements et des Transport, Abdoulaye Goïta et l'ambassadeur de la République Populaire de Chine au Mali, Zhang Guo Qing, ont présidé hier la cérémonie de signature des procès-verbaux relatifs au projet de construction du troisième pont sur le Niger à Bamako. Ces PV sont les conclusions d'une visite de travail de plusieurs semaines dans notre pays d'une forte délégation de techniciens chinois.

La délégation qui s'est rendue sur le site retenu pour le nouvel pont à Sotuba a eu des séances de travail avec les responsables des départements concernés. Les PV de son séjour, qui constitue une étape pour la signature prochaine du contrat de construction, ont été signés côté chinois par Zhou Zhang, chef de la délégation et côté malien par le secrétaire général du département de l'Equipement, Khalilou Bougounnho Sanogo. Dans le document ainsi signé, chacune des parties s'engage à œuvrer pour un bon aboutissement de ce projet d'envergure qui va donner un nouveau visage à la capitale malienne.

La certitude est que le pont sera réalisé près de la chaussée submersible de Sotuba. L'ouvrage dont l'étude de faisabilité sera réalisée dans un bref délai, sera réalisé par des entreprises chinoises. Le pont proprement dit aura une longueur de 1,4 km sur le fleuve, 1 km de voie d'accès. Les travaux prévoient un échangeur sur les deux côtés de la rive, 24 mètres de large avec un trottoir de deux voies dans chaque sens, deux pistes cyclables de 2 mètres chacun. Suivant le protocole la partie chinoise prendra en charge tous les travaux de génie civil, les études géotechniques et géographiques. Alors que le gouvernement malien financera la voie qui reliera le pont à la route nationale 6.

De même le gouvernement soumettra aux Chinois les documents et données relatives au site, assurera la sécurité des agents et des lieux et accordera des exonérations sur les équipements entrant dans la réalisation du pont.

Très heureux de l'aboutissement de ce projet, le ministre de l'Equipement et des Transports a rappelé que la coopération entre le Mali et la Chine qui remonte à plusieurs décennies, est mutuellement avantageuse. "La coopération économique est au même niveau que la coopération politique sous la vision éclairée de nos plus hautes autorités.

Aujourd'hui c'est une consécration de cette coopération. Ce pont va permettre de fluidifier la circulation à Bamako", a déclaré Abdoulaye Goïta. Faut-il rappeler que la capitale malienne compte deux ponts qui relient les deux rives du fleuve Djoliba, mais, avec l'accroissement de résidents accompagné par une extension de la ville et l'augmentation fulgurante du nombre de véhicules, ceux-ci sont devenus insignifiants.

L'ambassadeur de la République Populaire de Chine au Mali, Zhang Guo Qing a exprimé toute la disponibilité de son pays à accompagner les Etats africains dans leur développement. "Ce troisième pont est un grand projet retenu par le sommet sino-africain. C'est un moment historique pour la coopération bilatérale et le pont représentera un nouveau symbole de cette amitié", a conclu le diplomate chinois. Juste après la cérémonie de signature, les techniciens maliens et chinois se sont rendus sur le site du pont où le président de la République devra effectuer une visite de terrain.

Youssouf CAMARA

L'Indépendant, est seul responsable du contenu de cet article  
10442 hits
Remonter

Vos commentaires Modifier mon avatar 
Posté par IZOLISKY  1,  le 01 May 2010 22:04:46 GMT
 
VRAIMENT A TOUS CEUX QUI VEULENT NOTRE DEVELOPPEMENT, SOYONS UNANIMES SUR LA REALISATION DE
CETTE IMPORTANTE INFRAS. N'OUBLIONS PAS QUE NOUS AVONS TOUS DES DEVOIRS A FAIRE DANS LA
CONSTRUCTION DE CE PAYS ET QUE NUL NE DOIT NEGATIVER DES ACTIONS AUSSI CAPITALES QUE SERA CE
PONT. A BON ENTENDEUR, SALUT
 
  Répondre à < IZOLISKY >
Posté par turamag  83,  le 19 May 2007 21:27:02 GMT
 
Effectivement je pense aussi à la même chose que gga.il faut de plus en plus associer les
entreprises nationales à des travaux de telle envergure pour qu'un jour nous puissions faire
de même pour nous sans l'assistance de qui que ce soit.Les chinois eux même nous apprennent
:qu'il vaut mieux apprendre kelkun à pêcher que de lui donner donner du poisson tous les
jours" Bravo!!!pour ce nouveau pont
 
  Répondre à < turamag >
Posté par rebel  4268,  le 19 May 2007 00:59:31 GMT
 
Pouta, ne soyons pas hypocryte, bamako a tres fortement besoins d'un 3e pont. Pour info, il
y a des villes qui en ont des centaines..., certes dites "developpees", mais et alors
quoi??? Dire que 3 ponts c'est trop, cela releve de la pure fantaisie... basta!
 
 
Réponse de < sahelienne  551 > à < rebel >,  le 23 Apr 2009 16:42:59 GMT
 
Vraiment t'as raison!! dire que seulement un 3me pont, c'est trop, c'es la preuve meme que nous ne voulons pas evoluer!!! ca fera beaucoup de bien a la circulation! Et des ponts, puree!! il nous en faut!!!!
 
  Répondre à < sahelienne >
Posté par ggao  59,  le 18 May 2007 21:33:33 GMT
 
j'aurais preferé que les autorités associent des entreprises maliennes à ce projet pourqu'a
terme qu'il y ait de très grandes entreprises de BTP au Mali. C'est ainsi qu'on se dirige
vers la voie du developpement. il faut mettre fin à l'assistanat!!!
 
  Répondre à < ggao >
Posté par pouta  2,  le 18 May 2007 21:27:54 GMT
 
Le developpement d'un pays ne peut se faire sans tenir compte des infrastructures, déjà avec
2 ponts dans un pays sous développé c'est un progrès pourquoi un 3 ème pont? Je trouve celà
exagéré déjà on'est envahi par les chinoix est-ce une autre façon de nous envahir.
 
  Répondre à < pouta >
Posté par louka12rah14  47,  le 18 May 2007 20:36:38 GMT
 
ha enfin c'est la bonne nouvelle de tt les temps bonne chance
 
  Répondre à < louka12rah14 >
Posté par Farafia che  84,  le 18 May 2007 14:31:03 GMT
 
Bravo c'est une bonne nouvelle, avoir un troisieme pont ne fera que soulager les
automobilistes, motocyclistes ou autre velocyclistes. A travers ce projet nos ingenieurs
maliens doivent courtiser les chinois pour avoir ce que de droit pour qu'ils puissent avoir
ces genre de projet dans l'avenir pour la contruction du grand Mali.
 
  Répondre à < Farafia che >

 Réagir à cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez Obtenir un compte, en moins de 30 secondes.
    Poster un commentaire  
    * Commentaires (1000 chars maxi)  smile   wink   mali   tongue   laughing   sad  angry  crying    
     
    * Pseudo   Mot de passe  Mémoriser (nom et email)
      
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    L'Actualité du Jour selon ...
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la défense de la république Codem en appelle à l'union sacrée
    Mali: réaménagement du gouvernement, négociations à Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le développement en Afrique de l’Ouest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colère lancent une expédition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako a–t-il perdu le Nord ?
    Le Top 10 de la Semaine
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011