Mardi 28 Mars 00:33 GMT 
à Bamako [La Météo]
maliweb.net
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
Gestion Affaires Publiques
L’opéra du sahel lève un pan de son lourd rideau : Où sont donc passés les 3 milliards ?
 Le Challenger, 31/01/2008   E-mail Imprimer

Perçu comme l’homme à tout faire du ministre Cheick Oumar Sissoko, à en croire des artistes ayant fait partie de l’Opéra bambara, l’ancêtre de l’Opéra du Sahel, le nommé Pape Sène serait la personne à même de donner d’amples informations sur la destination des fonds décaissés par la famille du défunt Prince Klaus.

L’indignation est à son comble : les héritiers du prince Klaus de Hollande - qu’il repose en paix ! – auraient bel et bien décaissé la somme de 3 milliards qui étaient destinés au financement de l’Opéra du sahel conformément à la volonté de l’illustre défunt. 

Nous étions en 98. L’opéra bambara en transport en Hollande avait laissé de bonnes impressions au Prince. Il était, dit-on, constitué de la crème de ce que le pays compte dans le monde du théâtre. Soit quelque 80 membres dont Zani Diabaté, Michel, Guimba, feu Filany, Fanta Berthé, Fantani Touré, Souleymane Koly. L’opéra bambara était un projet d’Abdoulaye Diarra, natif de Ségou et le texte qui traitait des thèmes reflétant les réalités de notre terroir tel que l’excision au centre d’une implacable lutte actuellement, a été écrit des mains de notre Guimba National

Le prince, selon notre source, avait alors émis le vœu que l’opéra bambara devienne un opéra à la dimension de tout l’espace sahélien voire tout le continent africain. C’était, à n’en pas douter, un véritable  coup de pouce princier pour aider soutenir le monde de la culture malienne.

Les artistes maliens à l’origine du dossier, que nous avons pu approcher pour l’heure, ne décolèrent : non pas qu’ils n’ont absolument rien touché de cette manne, mais pour avoir été tenus à l’écart.

Mais puisque le ministre selon lui-même, ne sait rien de la gestion des fonds, son ami et homme à tout faire qui serait Pape Sène pourrait- il éclairer notre lanterne ? Qui cherche…finit par trouver.

A suivre donc.

Sory  HAIDARA

Le Challenger, est seul responsable du contenu de cet article  
990 hits
Autres Articles dans la même catégorie
Après Harare ! : Soumana Sacko regagne Bamako  ( 6)
Programme de vérification des importations : La Cotecna ne renonce toujours pas au PVI  
Kalabanbougou : La population se déchaîne contre la commission locale de lotissement  
Remonter


 Réagir à cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la défense de la république Codem en appelle à l'union sacrée
    Mali: réaménagement du gouvernement, négociations à Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le développement en Afrique de l’Ouest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colère lancent une expédition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako a–t-il perdu le Nord ?
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011