Dimanche 22 Octobre 12:03 GMT 
à Bamako [La Météo]
maliweb.net
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
Musique
Mama Toumani Koné, artiste musicienne ‘‘J’ai toujours bénéficié du soutien des amis de mon père’’
 MŒURS, 06/06/2008 Commentaires [ 1 ] E-mail Imprimer

Quoi de plus normal que la fille de l’inimitable Toumani Koné (Paix à son âme !) rende un hommage appuyé aux ‘’Donso’’, à ces grands maîtres de la chasse, de l’univers ésotérique de la faune et de la flore et de leurs multiples secrets?

 

Qui est Mama Toumani Koné ?

Je viens du Wassoulou, très précisément de Tièblena. Je suis la fille de Toumani Koné comme vous le savez.

 

Votre ‘’mariage’’ avec la musique remonte à quand?

J’ai commencé à chanter depuis 8 ans.

 

Pouvez-vous nous raconter comment c’est arrivé ?

La musique est en quelque sorte comme un héritage dans notre famille. Parce qu’il y a toujours quelqu’un pour prendre la relève. Ma grand-mère paternelle, dont je porte d’ailleurs le nom, était une grande cantatrice. A sa disparition, c’est mon père, Toumani Koné (Paix à son âme !) qui a pris la relève. Depuis le décès de ce dernier, c’est moi qui continue.

 

Êtes- vous la seule personne qui chante actuellement dans la famille ?

Non. J’ai un grand frère, du nom de Youssouf Koné, qui chante. Il réside en Côte d’Ivoire. Malheureusement, il n’a pas encore eu la chance de produire un album comme moi. Dans la grande famille, nous sommes plusieurs à chanter mais, pour le  moment, je suis la seule à avoir fait des albums.

 

Combien d’albums avez-vous jusque-là mis sur le marché ?  

J’en ai deux. Le premier s’appelle ‘’ Kassekègne’’. C’est un hommage que je rends à mon père. Le deuxième ‘’Diagnèko’’  prône l’amour du métier. C’est mon troisième album qui sera sur le marché bientôt. Il s’intitule ‘’N’Donso Ba’’.

 

Parlez-nous de ce dernier album ?

‘’N’Donsoba’’ veut dire grand chasseur. Dans cet album, je parle de ces guerriers intrépides, de ces hommes braves qui se singularisaient par leurs exploits et leur vertu. J’ai constaté qu’aujourd’hui beaucoup de gens s’incorporent dans le ‘’Don soya’’. J’ai rendu un hommage mérité aux chasseurs, les amis de mon père.

 

 En dehors de l’hommage rendu aux chasseurs, quels sont les autres thèmes que vous abordez dans cet album ?

J’aborde plusieurs autres sujets comme le mariage, la vie... Dans le morceau sur le mariage, je donne des conseils et demande à mes soeurs d’avoir le courage de supporter les difficultés du ménage.

 

Justement, à présent que vous parlez du mariage, quel est votre statut matrimonial? En clair, est-ce que Mama Toumani Koné est mariée ?

Oui. Je le suis. Mon mari s’appelle Souleymane Sidibé. Il est artiste-musicien  comme moi et je précise qu’il vient également du Wassoulou.

 

Où est-il actuellement ?

Il est en voyage avec Oumou Sangaré. Il joue souvent avec elle. Il est polyvalent et joue plusieurs instruments de musique, dont le ‘’kamalén n’goni’’, ‘’le Djembé’’, la guitare et autres.

 

Pour un jeune couple comme le vôtre séparé par les contraintes du métier, cela n’a-t-il pas des conséquences négatives sur votre ménage ?

Non ! Nous ne connaissons pas de difficultés. Chaque mariage a ses fondements.  Nous sommes rencontrés alors que nous étions tous artistes. Nous nous sommes engagés dans le mariage en toute connaissance de cause. Nous étions  d’accord sur ces points-là avant de nous marier car nous effectuons tous des voyages.

 

Vous avez des enfants ?

Personnellement, je n’en ai pas eu pour le moment. J’élève les enfants de mes frères et sœurs. Je les considère comme les miens. Donc, j’ai des enfants.

 

Que pensez-vous de vos rapports avec les autres artistes ? 

J’entretiens d’excellentes relations avec les autres. Cela, grâce à la bonne collaboration que mon père entretenait avec eux. J’accepte leurs conseils. En effet, je les considère comme mes parents. Ils me considèrent comme leur fille. Parmi eux je peux citer, Oumou Sangaré, Nahawa Doumbia, Yoro Diallo et sa femme et Sali Sidibé et tant d’autres.

 

 

Dans le cadre de votre travail, quelles sont les difficultés auxquelles vous êtes confrontée ?

La vie même est pleine de difficultés mais je n’ai pas connu de difficultés majeures dans ce domaine. Pour la réalisation de mes albums, j’ai toujours bénéficié du soutien des amis de mon père.

 

Concrètement, qu’est-ce que la musique vous a apporté ?

Aujourd’hui, la musique m’a rendue très populaire. Grâce à la musique les gens ont su que Toumani Koné (Paix à son âme !) a une fille.

Que pensez-vous de la piraterie?          

 

 

Quel appel avez-vous à lancer à nos autorités pour qu’elles  se décident à lutter davantage contre ce fléau ?

Je demande aux auteurs de la piraterie de «penser à demain», de songer à l’au-delà. Ils ne doivent pas se contenter de ce qu’ils gagnent dans le monde d’ici-bas. Cette pratique bafoue les efforts de plusieurs années. Nous n’avons pas les moyens mais nous comptons sur Dieu pour qu’il fasse justice. Nous demandons aux autorités de trouver les moyens pour éradiquer ce fléau.

 

Quels sont vos projets ?

Dans les jours à venir, je souhaite travailler davantage pour aller de l’avant. Mon souhait aujourd’hui est d’avoir des grands contrats à travers le monde.

     Entretien réalisé par ChiakaDoumbia  et Ousmane Coulibaly

MŒURS, est seul responsable du contenu de cet article  
4474 hits
Autres Articles dans la même catégorie
Ils se sont mariés hier jeudi : Mamou Sidibé a choisi Seydou Koné pour la vie !  ( 17)
Case Sanga II : Fanaday présente les 5 candidats maliens !  ( 2)
Remonter

Vos commentaires Modifier mon avatar 
Posté par samane  90,  le 09 Jun 2008 16:08:06 GMT
 
bon vent
 
  Répondre à < samane >

 Réagir à cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la défense de la république Codem en appelle à l'union sacrée
    Mali: réaménagement du gouvernement, négociations à Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le développement en Afrique de l’Ouest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colère lancent une expédition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako a–t-il perdu le Nord ?
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011