Samedi 02 Août 04:29 GMT 
à Bamako [La Météo]
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
Sports
Stade malien de Bamako : Le président “Sam Dièman” reste aux commandes
 Soir de Bamako, 05/09/2008 Commentaires [ 1 ] E-mail Imprimer

Le président “Sam Dièman” reste aux commandes

            Après les tintamarres relatifs à la vraie ou fausse démission du président du Stade malien de Bamako, M. Mahamadou Samaké dit “Sam Dièman”, l’heure est aujourd’hui au retour du calme et du bon sens au sein de la famille des Blancs, et ce, après moult tractations.

            En fait, depuis quelques semaines, on avait annoncé la démission du président Sam à la tête du Stade malien de Bamako. Les uns expliquent la raison de cette démission par un travail trop chargé de Sam ; tandis que d’autres déclaraient que c’est parce qu’il est fatigué d’être seul à faire face aux dépenses colossales du club. En effet, malgré la présence du bureau et surtout, la situation fortunée de plusieurs de ses membres, Sam est le seul à dépenser de sa poche.

 

De quoi s’agissait-il?
 D’après nos informations, c’est pour des raisons de travail très chargé que Sam aurait émis l’intention de démissionner de la présidence du Stade malien de Bamako. Et les mêmes sources, de rapporter que Sam, qui est un responsable de Randgold, aurait été muté en Afrique du Sud. C’est ainsi qu’il aurait rédigé sa lettre de démission. Les adversaires du président s’en sont alors servis pour informer la presse et les fans du club.

         Du coup, une polémique, voire une confusion s’est installée ; et les commentaires sont allés bon train. Ainsi, une assemblée générale extraordinaire fut prévue pour tirer cette affaire de démission au clair.

 Un bilan flatteur pour “Sam Dièman”

   Pourtant, l’arrivée de Mahamadou Samaké à la tête du Stade malien de Bamako en 2000 a été salutaire pour le club, car elle lui a permis de glaner plusieurs titres au Mali. Ainsi, trois sponsors furent obtenus grâce aux relations de Sam. Mais entre temps, l’équipe a perdu certains cadres tels que Sydina Sow, Ag Yéhia, et El Hadji Soumounou, sans oublier une partie de ses supporters.

            Après une saison 2007-2008 ratée -car le Stade n’a obtenu ni le titre de Champion, ni la Coupe du Mali-, tous les problèmes se sont accumulés. La gestion des fonds du contrat SIEMENS est venue s’ajouter au lot de ces problèmes. Du coup, l’équipe est abandonnée au seul président Sam.

            Face au désintérêt des supporters comparativement à ceux du Djoliba, Sam s’est senti seul. D’ailleurs, certains noms avaient été cités pour le remplacer. Tels que M. Mossadeck Bally de l’hôtel Azalaï-Salam, le Chef de file des “Rénovateurs du Football Malien“, M. Boukary Sidibé “Kolon”, le président de la CCIM, M. Jeamille Bittar. Même Amadou Diakité et Banou Makadji avaient été cités.

 Le président Sam décide enfin de se rétracter

            Voyant la place et le rôle prépondérant qu’occupe Mahamadou Samaké au sein du Stade, le comité des sages a tenu une réunion extraordinaire le 30 Août 2008. Ainsi, sur leur demande, la participation de Sam et du président d’honneur à vie fut rendue possible. Il a donc été procédé à l’examen de la lettre de  démission de Sam.

            Après analyses et échanges avec démissionnaire, les deux parties sont finalement tombés d’accord sur un point. C’est ainsi que le comité des sages a demandé et obtenu de Sam de surseoir à sa décision de partir. Ce que le président a  finalement accepté : il poursuivra donc la mission qui lui a été confiée et ce, jusqu’à la fin de son mandat prévue pour 2009.

            Rappelons que l’année dernière, Mahamadou Samaké a été reconduit pour la troisième fois : son mandat est de trois ans. C’est dire donc que Sam reste aux commandes du Stade malien de Bamako jusqu’à la fin de son mandat.

 Remembrement du comité de gestion au menu

            C’est fort logiquement que dans les jours à venir, Sam procèdera à un remembrement du comité de gestion, qui sera soumis à l’approbation de l’Assemblée générale du club. Ce qui permettra au président de remplacer certains membres incompétents et peu crédibles du bureau.

            Certaines questions pratiques d’ordre organisationnel seront débattues. Elles s’articuleront autour de la relecture des textes fondamentaux au cours de laquelle la moralité des futurs membres du bureau sera à l’ordre du jour. Mais cette relecture des textes risque de “jeter un pavé dans la mare” du bureau.

            En tout cas, Sam vient de réussir ainsi un double : d’abord, il a pu mesurer sa popularité au sein du club ; ensuite, certains membres du comité de gestion risque d’être écartés parce qu’ils sont nuisibles pour le devenir du club.

 Un appel pressant

            Ce qu’on peut enfin constater sans grand  risque de se tromper, c’est que la crise qui se profilait à l’horizon est à présent terminée. Du coup, le comité des sages a lancé un appel pressant à tous les membres supporters et sympathisants à rester plus que jamais unis et attachés à leur club pour relever les défis futurs. Par contre, le comité des sages remercie Mahamadou Samaké pour sa compréhension, son attachement et sa fidélité envers le club.

            Toute chose qui augure des lendemains meilleurs pour le club, surtout qu’en football, le Stade malien de Bamako est qualifée pour la CAF l’année prochaine. Il s’agira alors, pour l’équipe, de se préparer sérieusement et surtout, de se renforcer, car l’équipe en a vraiment besoin.

Sadou BOCOUM

 

Match Congo Brazza-Mali, ce dimanche :

“Il faudrait un mental de fer...”, a dit Stephen Keshi

             Ce 4 Septembre 2008, le sélectionneur national, Stephen Keshi, entouré de ses joueurs, s’entretenait avec la presse à Kabala, lieu d’internat des Aigles du Mali, par rapport aux éliminatoires de la CAN-Mondial 2010. Il s’agissait de dresser le bilan des activités de l’équipe et d’établir une prise de contact entre lui et les hommes de média.

            Aussi, au cours de la rencontre, c’est un Stephen Keshi confiant et serein qui a déclaré : “Je suis vraiment optimiste pour le match de Brazza. Je suis conscient que ça ne sera pas facile. Pour cela, il faudrait un mental de fer de l’équipe pour ramener un résultat positif à Bamako”.

            Aujourd’hui, tous les 26 joueurs convoqués sont au complet à Kabala. Comme on le sait, Frédéric Oumar Kanouté et El Hadj Mahamane sont déclarés forfaits pour blessure et ont été remplacés par Ténéman N’Diaye du FC Tours et par l’attaquant prodige, Cheick Tidiane Diabaté (FC Ajaccio).

             “Le moral est vraiment bon ; et les joueurs sont conscients des enjeux du match. L’absence de Kanouté va nous manquer ; mais elle ne nous gênera pas. C’est ça le football ; et moi, je suis préparé à ça. C’est ma méthode, car mon système de jeu n’est pas basé sur un ou deux joueurs, mais sur un ensemble. J’espère que ça va marcher et, Inchallahou, ça va marcher le 7 Septembre”, a souligné le sélectionneur.

            Notons que le Mali est leader de son groupe avec 9 points, suivi de l’adversaire du jour, le Congo (6 points). Le Soudan et le Tchad ferment la marche, avec 3 points chacun. La dernière journée est prévue le mois prochain à Bamako face au Tchad. Du coup, le moindre faux pas est interdit aux partenaires de Djila. Surtout que l’objectif des Aigles, c’est de sortir premiers de leur groupe en vue de se positionner comme tête de Poule, pour le second tirage.

            Comme on le sait, les premiers des cinq groupes du second tirage sont qualifiés pour la Coupe du Monde ; et les trois premiers sont qualifiés pour la CAN. Le Mondial 2010 se déroulant en Afrique, la qualification des Aigles sera alors, non plus une question de défi, mais d’honneur.

            En tout cas, quoi qu’on dise, les Aigles possèdent les ressources humaines nécessaires : Djila, Seydoublen, Frédéric, Momo, Soumaïla... Pour atteindre l’objectif visé, il suffit seulement que les joueurs et leurs responsables s’unissent et s’entendent, et que chacun joue son rôle.

            “Je remercie la fédération, le ministère et les journalistes ,sans oublier les joueurs qui sont vraiment animés d’un sens patriotique. Je suis convaincu qu’avec ce climat de sérénité, on peut obtenir beaucoup de choses”, a conclu Stephen Keshi.

            Les Aigles quittent Bamako ce samedi (6 Septembre) par un vol spécial et joueront le lendemain pour retourner le lundi matin (8 Septembre). Notons enfin qu’au match aller à Bamako, les Aigles avaient battu le Congo (4-2), lors de la première journée.

            En tout cas, c’est un Djila confiant et très à l’aise qui a déclaré que malgré que le match ne soit pas aisé, les Aigles feront tout pour ne pas décevoir le public sportif malien. “Nous sommes conscients de l’importance du match de ce dimanche”, a-t-il confié, avant d’ajouter : “On sait que tout se jouera à Brazza pour notre qualification définitive pour la seconde phase de poule. Ce qui explique  notre présence ici. Nous nous connaissons déjà pour avoir joué le match aller. C’est à nous de faire le jeu et d’être forts mentalement et physiquement”, a-t-il souligné.  

            Le capitaine Djila espère surtout une qualification pour la Coupe du Monde. Mais cela passe d’abord par une qualification à la seconde phase de Poule. “Tout se jouera à Brazzaville. Ensuite, on saura comment affronter le Tchad à domicile. Je peux vous dire que le moral est au beau fixe” , a t-il conclu.

Sadou BOCOUM

Soir de Bamako, est seul responsable du contenu de cet article  
1205 hits
Autres Articles dans la même catégorie
Le Raid des 3 Caïmans de Bamako : Le Ministère de l’Administration Territoriale s’oppose !!!  ( 4)
Mahamadou Diarra « Djilla », capitaine des Aigles : « On va au Congo Brazza pour gagner… »  ( 11)
Seydou Kéita dit Seydoublen : « C’est un match difficile et très important pour nous… »  ( 20)
Eliminatoires combinées CAN-Coupe du Monde : « Nous allons mouiller le maillot… » dixit Stephen Keshi  ( 7)
Finale coupe de la mairie du District : Stade-Djoliba : Une belle empoignade en perspective  ( 1)
Match Congo-Mali ce dimanche à Brazza : Frédéric Oumar Kanouté et El Hadj Mahamane forfaits pour cause de blessure  ( 2)
Crise au sein du Stade Malien de Bamako : Le Comité des sages demande au Président SAM de surseoir à sa décision de démission  
Eliminatoires Can-Cadets : Les Aiglonnets mis au vert  
Le Congo veut conserver le mythe de son invincibilité face au Mali  ( 3)
Le sélectionneur des Diables rouges du Congo annonce sa liste contre le Mali  ( 1)
Remonter

Vos commentaires Modifier mon avatar 
Posté par the boy  363,  le 07 Sep 2008 11:14:14 GMT
 
merci sam l'homme qu'il faut a sa palce ,mais cherche a vendre les joueurs c'est mieu pour
le club est c'est mieu pour ton nom aussi ,vive le stade maliens de bamako .<< vive les
yerewolos >>
 
  Répondre à < the boy >

 Réagir à cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez Obtenir un compte, en moins de 30 secondes.
    Poster un commentaire  
    * Commentaires (1000 chars maxi)  smile   wink   mali   tongue   laughing   sad  angry  crying    
     
    * Pseudo   Mot de passe  Mémoriser (nom et email)
      
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    L'Actualité du Jour selon ...
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la défense de la république Codem en appelle à l'union sacrée
    Mali: réaménagement du gouvernement, négociations à Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le développement en Afrique de l’Ouest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colère lancent une expédition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako a–t-il perdu le Nord ?
    Le Top 10 de la Semaine
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011