Jeudi 13 Décembre 04:43 GMT 
à Bamako [La Météo]
maliweb.net
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
Elections / CENI
Les résultats des communales du 26 avril proclamés hier par le gouvernorat : L’ADEMA 73 conseillers ; l’URD 45 ; le RPM 35 ; les Indépendants 33 ; le MPR 27 ; le CNID 18 ; la CODEM 9 ; l’UDD 6 et le PDR 4
 L'Indépendant, 29/04/2009 Commentaires [ 12 ] E-mail Imprimer

Hier après-midi, le gouvernorat du District de Bamako, sous l’égide du gouverneur Ibrahima Fefé Koné, a officiellement proclamé les résultats définitifs des communales du 26 avril. Avant d’autoriser son adjoint, Allaye Tessogué, à donner lecture des résultats, il a tenu à expliquer que la commission de centralisation des résultats a siégé sans désemparer au gouvernorat durant 48 heures. Selon Fefé Koné, tous les représentants des listes en compétition ont travaillé dans la sérénité pour aboutir à des «résultats fiables, partagés par tout le monde. Les perdants ou les mécontents pourraient se plaindre mais les résultats reçus à notre niveau ont été rigoureusement respectés et les calculs ont été faits par des moyens sophistiqués, notamment l’ordinateur».

 

C’est en présence des responsables de la CENI du District de Bamako, qui ont suivi le dépouillement au niveau de la commission de centralisation des résultats, que le 1er adjoint au gouverneur, Allaye Tessogué, a lu les résultats du District de Bamako, circonscription par circonscription.

 

Les chiffres communiqués donnent les résultats suivants : l’ADEMA 11 conseillers en C.I, 14 en C.II, 14 en C.III, 6 en C.IV, 12 en C.V et 16 C.VI. Ce qui fait un total de 73 élus pour les Rouges et Blancs.Les abeilles sont premières partout sauf dans les communes IV et V où Moussa Mara et l’URD viennent respectivement en tête.

L’URD a obtenu 6 conseillers en C.I, 7 en C.II, autant en C.III et en C.VI, 4 en C.IV et 14 en commune V. Ce qui lui permet d’engranger en tout 45 sièges. En classement général, elle se contente de la deuxième place. Ce qui constitue un progrès pour le parti de la poignée de mains qui existe, désormais, dans les communes I, III et IV du District de Bamako. Il supplante ainsi le RPM, le MPR et le CNID.

 

Le RPM a réalisé les résultats suivants : C.I (7conseillers), C.II (3) C.III (5), C.IV (11), C.V (5), C.VI (5) soit un total de 35 conseillers dans la capitale. Malgré les vicissitudes de la politique, les Tisserands, bien qu’en perte de vitesse, ont tenu, tant bien que mal, à exister dans toutes les communes du District de Bamako en s’imposant en classement général au 3ème rang dans la capitale alors qu’ils occupaient le 2ème rang en 2004. Ce qui est un score honorable et prouve que le parti d’IBK est loin de l’agonie contrairement aux propos des oiseaux de mauvais augure. Le MPR de Choguel Maiga a également perdu du terrain mais devance toujours le CNID. Ses résultats sont : C.I (4 élus), C.II (4), C.III (0), C.IV (3), C.V (7), C.VI (9). Il totalise 27 conseillers.

 

Le parti du tigre a surtout reculé en commune II, réputée être un de ses fiefs. La preuve, c’est que l’un des députés de cette circonscription est du MPR. Il s’agit de Mamadou Lamine Haïdara dit Mao.

 

En terme de classement des partis, il occupe la quatrième place alors qu’il était classé 3ème en 2004 après l’ADEMA et le RPM.

 

Le CNID de Me Tall a également perdu du terrain. Ses résultats sont mauvais : zéro conseiller en C.I alors que le président de la jeunesse CNID est l’un des députés de cette circonscription. Un des vice-présidents du parti, membre du Haut Conseil des Collectivités, Dr Akori est également de cette localité. Quatre élus en C.II, 3 en C.III, 0 en C.IV, 7 en C.V et 4 en C.VI. Soit 18 sièges au total. Le parti du soleil levant conserve, néanmoins, le 5ème rang.

 

La CODEM du jeune député, Alhousseïny Guindo, enlève 9 sièges dont 6 en commune I et 3 en commune II. C’est une jeune formation politique qui a fait une percée spectaculaire dans le District de Bamako. Il se classe donc en 6ème position, devant l’UDD, en net recul. Le parti de la Colombe blanche n’a obtenu que 4 sièges en C.VI et 2 autres en C.II, soit un total de 6 élus.

 

Le PDR de Kalilou Samaké avec 4 conseillers enlevés en C.I boucle la boucle du classement des partis politiques dans le District de Bamako. C’est également une avancée pour ce parti qui a tendance à s’effacer de l’échiquier politique du Mali, au-delà de la capitale.

 

Pour terminer, il faut relever que des Indépendants, qui n’ont pas la même filiation et qui ne se connaissent pas tous, ont pu obtenir, en tout, 30 sièges, repartis comme suit : Moussa Mara (14 en CIV),  Kaoural (3 en C.IV), Indépendant Kafo Djigui (5 en C.I), Indépendant Siguida Folo (3 en C.I), Citoyens de la C.III (3), A.T.D (3 en CIII) et ACP Siguida Nyeta (2 en CIII). Ce qui donne 33 conseillers. 

                   A suivre.

Chahana TAKIOU

L'Indépendant, est seul responsable du contenu de cet article  
3963 hits
Autres Articles dans la même catégorie
Communales du 26 avril : Voici les résultats provisoires du District !  ( 28)
Ansongo : plus de 55% de participation  
Bougouni : les contraintes du scrutin double  ( 5)
Résultats provisoires des communales à Bamako : L’ADEMA confirme sa suprématie  
Remonter

Vos commentaires Modifier mon avatar 
Posté par Papichou  2623,  le 29 Apr 2009 17:57:49 GMT
 
Le Gouverneur se mélange les pédales lorsque dit que les résultats sont "fiables et partagés
par tout le monde" et ensuite il invite les "perdants ou les mécontents" à se plaindre. En
plus il faut qu'il sache que les moyens sophistiqués auxquels il fait allusion sont mis en
marche par des hommes et des femmes: donc ils ne sont pas si sophistiqués comme il voudrait
bien nous faire croire. De toutes les façons, il ne faut jamais faire confiance à
l'administration malienne pour qui est des résultats d'une élection: on n'a pas encore
oublié la présidentielle de 2007 lorsque la DGE à force de tripatouiller les chiffres avait
fini par se faire prendre la main dans le sac: l a suite on le connaît: les élections seront
reconnues transparentes et crédibles. On ne peut non plus faire top confiance en la justice:
l'ancien Président de la Cour constitutionnelle alors en fonction n'avait-il pas reconnu le
poids de la fraude dans nos élections sans pour autant annuler les résultats. God bl
 
  Répondre à < Papichou >
Posté par Arbon  1216,  le 29 Apr 2009 16:08:35 GMT
 
Zou lui meme a declaré kil n'est pas candidat! donc laissez nous tranquille. Antoumane a vu
la force des partis (adema, urd,mpr,rpm) donc pas de troisième mandat. Il va s'appuyer sur
modibo et nous balancer la soupe Russe que Poutine a préparé a ses compatriotes! Kabako
mais pas impossible.
 
  Répondre à < Arbon >
Posté par tiniè  24,  le 29 Apr 2009 14:51:18 GMT
 
kankeletiguido a raison,seule la triche reste l'apanage de l'adema et de l'urd. A kayes
l'adema a payer des cartes scolaires à bko et porter les noms sur les cartes volées pour
faire voter les eleves avec,malheureusement un des délégués a découvert que l'établissement
en question n'existe pas à kayes, et aprés information dans les bureaux de votes on a pu
recuperer des centaines de fausses cartes.Et penez vous bien l'ADEMA avait un bureau fictif
dans la villas d'un auxilaire de justice,quelle honte!
 
  Répondre à < tiniè >
Posté par deteba  159,  le 29 Apr 2009 14:23:35 GMT
 
Ces resultats ne surprennent personne puisque ça a suivi l'ordre exactement comme les
parties ont gagné de l'argent de l'etat malien puisque tout le monde sait aussi que le vote
au Mali c'est l'achat des voies donc pas de suprise l'ordre a ete respecté seulement la
démocratie malienne a du chemin faire mes chers compatriotes confions nous au tous puissants
il nous uliminera de sa lumière sous peut de temps
 
  Répondre à < deteba >
Posté par allahkama  1,  le 29 Apr 2009 13:58:09 GMT
 
le mali a besoin de surtout, d'autres besoins plus pointus et moins faux...!
 
  Répondre à < allahkama >
Posté par fakolyfing  621,  le 29 Apr 2009 13:38:39 GMT
 
Les voleurs et les malfaiteurs qui ont gagnés en commune IV seront vite demasqués. Bient^t
certains aurons a faire avec le procureur KONE. Nous veillerons sur la gestion des lots de
la commune.Jamais on ne prendra pas l'argent avec de simple citoyen en les prometant des
lots fictifs
 
  Répondre à < fakolyfing >
Posté par bruno  66,  le 29 Apr 2009 12:10:12 GMT
 
bravo Mr Mara, mais attention à la coalission des partis pour vous barrer la route de maire
de la commune IV. la majorité de la population te soutien mais continuer dans votre
politique de soutien des pauvres merci
 
  Répondre à < bruno >
Posté par Bharou  201,  le 29 Apr 2009 12:02:17 GMT
 
Bravo à ADEMA ! Merci Mr Takiou de cette information bien detaillée
 
  Répondre à < Bharou >
Posté par filo  522,  le 29 Apr 2009 11:54:26 GMT
 
Beaucoup de truants se cachent derrière les parties politiques pour se faire elire, dans
chaque commune on connait les gens honnetes et travailleurs.
 
 
Réponse de < wagadou  454 > à < kankélétiguido >,  le 29 Apr 2009 13:47:44 GMT
 
MR IL FAUT CESSE DE MENTIR VOTRE PARTI A PERDU CEST TOUT .RENISSON POUR CONTRUIRE NOTRE PAYS QUI ESTLE GRAND MALIBA
 
  Répondre à < wagadou >
Réponse de < kankélétiguido  804 > à < filo >,  le 29 Apr 2009 12:01:58 GMT
 
Cher ami, les partis ADEMA et URD ont fraudé. Oui la vérité finit toujours par triompher. Vous remarquerez que ce sont les mêmes fraudeurs de 2007 qui ont soutenu la candidature de ATT et qui se sentent aguerri dans ce comportement indigne, malhonnête qui ne fait point honneur à notre jeune démocratie. Les élections législatives ont aussi été trichées par les mêmes fraudeurs. C’est ce qui explique la présence massive des députés de l’ADEMA et de l’URD à l’assemblée Nationale. Ce sont ces deux partis plus le Mouvement Citoyen qui sont spécialisés dans la fraude électorale au Mali. La solution est toute simple : « Tous les partis pris la main dans le sac doivent être disqualifiés dans la commune ou leurs militants ont fraudé ». Nous attendons la décision de la cour constitutionnelle, pour savoir si nous sommes dans un état de droit et que les autorités judiciaires prônent la paix dans ce pays. Avec l’impunité, il n’y a pas de paix. Alors, sachons raisons gardées.
 
Posté par Ndy  4763,  le 29 Apr 2009 10:09:43 GMT
 
Baissez chers dirigeants le prix du carburant,le peuple n'en peut plus,le baril n'est plus
à 140 Dollar,alors rien n'explique encore ces prix à la pompe.Baissez le prix du riz,nous
sommes en fin avril et c'est toujours les prix de février qui continuent alors qu'on nous
avait dit que les prix baisserons en mars avec le riz exonéré.
 
  Répondre à < Ndy >

 Réagir à cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la défense de la république Codem en appelle à l'union sacrée
    Mali: réaménagement du gouvernement, négociations à Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le développement en Afrique de l’Ouest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colère lancent une expédition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako a–t-il perdu le Nord ?
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011