Dimanche 16 Décembre 10:46 GMT 
à Bamako [La Météo]
maliweb.net
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
Politique
Commune urbaine de Goundam : Réélection sans surprise de Mme Seck !
 Le Challenger, 29/05/2009 Commentaires [ 1 ] E-mail Imprimer

Réélection sans surprise de Mme Seck !

La maire sortante de la commune urbaine de Goundam, non moins 8ème vice présidente du Mouvement citoyen, Mme Seck Oumou Sall, a été réélue le 23 mai dernier lors du choix des membres du Conseil communal. Avec une majorité de 9 élus sur les 17, la liste indépendante conduite par elle s'est imposée à l'alliance Adema/Urd. 

C'est sans surprise que Mme Seck se voit investie de la confiance de sa commune pour s'occuper de ses affaires. Elle qui a  su faire siennes les préoccupations de la population de Goundam et s'est dédiée avec la courtoisie et l'humilité qui la caractérisent à leur prise en charge. A en croire un ressortissant de Goundam, Dramane Traoré, Enseignant au second cycle Inemassa Cissé, Cap de Bozola, ''la maire est une  femme aux idéaux nobles et aux ambitions énormes qui répond qualitativement aux aspirations du cercle tout entier.'' 

Mahmoud Sall, conseiller au Centre d'animation pédagogique de Goundam, reste 1er adjoint.  Précédemment 3è adjoint, Ibrahim Ouolof, enseignant de formation grimpe d'un rang- 2è adjoint. Il est suivi de M. Diaouré, qui effectue son entrée dans le staff municipal en occupant le poste de 3è adjoint. Le conseil communal  compte 17 membres, dont deux femmes. Car en plus de la maire, la Présidente des femmes du Mouvement  Citoyen du cercle de Goundam, Ramata Ag Kalifa, est connue pour être une véritable battante.

Pour les représentants au conseil de cercle, le choix a été porté respectivement sur Mahamane Alidjé Cissé, professeur de bio-chimie et Mahamane Sékou, un notable de la ville. Rappelons que la maire et ses adjoints ainsi que les délégués au conseil de cercle sont tous du Mouvement Citoyen.

Commune urbaine de Tombouctou :
Mme Maïga Azziza Mint Mohamed gagne deux points ! 

L’Adema reste aux commandes de la commune urbaine de Tombouctou. Haley Ousmane est élu maire. Les postes des 1er, 2ème et 3ème adjoints sont occupés respectivement par Mme Maïga Aziza Mint Mohamed Kattra, Halifa Ag Imama et Adarawi Assékou. 
Précédemment 3è adjointe, Aziza Mint Mohamed Kattra devient depuis le 22 mai dernier la 1ère adjointe. Venue en politique par  ''conviction et par ambition'', cette ''abeille'' a gravi tous les échelons. La preuve : la Secrétaire générale de l'antenne du parti de son quartier n'a pas tardé à devenir l'adjointe  au secrétaire politique  de la section Adema de la cité des  333 saints.  Grâce à ses efforts, la mairie de la commune urbaine de Tombouctou s'est dotée d'une  ''commission genre'' pour prendre en compte les préoccupations des femmes. Celle qui a créé l'association '' Allahidou Naneyte''  pour rassembler et aider ses sœurs voit en cette élection la récompense de tous ses efforts.

Commune rurale de Siby
Lanceni Balla Kéïta perd la mairie !

L’ancien ministre de l'Equipement et du transport, non moins député à l'Assemblée nationale, l'honorable Lancéni Balla Kéïta, perd le contrôle de la mairie de la commune rurale de Siby au profit du Rassemblement pour le Mali (Rpm) d'Ibrahim Boubacar Kéïta. En effet, son protégé Bourama Camara de l'Adema, maire sortant,  n'a pas réussi le challenge de sa réélection. Il a été bousculé par le candidat du Rpm, un jeune loup aux dents longues, Kanimakan Camara. L'élection a eu lieu le 21 mai dernier.

Agent de projet, ce dernier est un homme jouissant d'une bonne réputation au sein de la population. Le Cnid occupe le poste du 1er adjoint en la personne d'Adama Kéïta. Par contre, c'est le candidat de l'Urd, Moussa Kéïta dit ''Séguélègué Moussa'', un chanteur très connu dans le mandé, qui est élu 2ème adjoint. Si Moussa Camara du Rpm est devenu 3ème adjoint, Drissa Camara du Parena est élu délégué au conseil de cercle.  Et pourtant, les résultats du vote du 26 avril dernier avaient placé l'Adema en tête avec 6 conseillers. Le Rpm avait eu 5 élus, suivi de l'Urd (2).  Le Cnid, le Parena et une liste indépendante avaient obtenu chacun un conseiller. 

 Commune rurale de Mandé :
Tournée, la page Souleymane Makamba Doumbia !

Le président du Bdia, maire sortant de la commune rurale de Mandé dans le cercle de Kati, sort par la petite porte. Zéro pointé pour son parti qui n'a aucun conseiller. Il ne pouvait donc prendre part à la bataille pour sa succession. Mais entre nous, un président du parti qui n'arrive pas à se faire réélire dans son fief … ? 

Le Challenger, est seul responsable du contenu de cet article  
2053 hits
Autres Articles dans la même catégorie
Housseini Guindo, lors du 1er anniversaire de la Codem : ''Il est gênant pour un parti de s'enorgueillir des résultats engrangés …''  
Dénonciation de la fraude électorale au Mali : De qui se moque le ministre Tièmoko Sangaré ?  ( 8)
Questions orales du Dr. Mariko sur la fraude électorale : Kafougouna Koné rejette la responsabilité sur la DGE  ( 14)
Cercle de Sikasso : Le Directeur du Fonds National de la Solidarité Adama Diarra élu maire de la commune rurale de Kourouma  ( 2)
Perspectives politiques : Le Mali des vrais démocrates à vau-l’eau  ( 3)
Remonter

Vos commentaires Modifier mon avatar 
Posté par Fasodè  8,  le 30 May 2009 15:49:20 GMT
 
Bravo Mme Seck. Cette rélection est la reconnaissance de toous vos efforts que vous avez
entrepris pour le développement de la commune urbaine. Continuez sur cette voie. Vous faites
honneur à toutes les femmes du Mali. Bon vent!
 
  Répondre à < Fasodè >

 Réagir à cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la défense de la république Codem en appelle à l'union sacrée
    Mali: réaménagement du gouvernement, négociations à Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le développement en Afrique de l’Ouest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colère lancent une expédition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako a–t-il perdu le Nord ?
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011