Jeudi 13 Décembre 05:23 GMT 
à Bamako [La Météo]
maliweb.net
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
Chroniques
Entre Nous : Intergroupe parlementaire Adema - Urd – Mpr
 Le Challenger, 07/08/2009 Commentaires [ 3 ] E-mail Imprimer

C'est officiel depuis le 31 juillet dernier, l'Adema Pasj, l'Union pour la République et la démocratie (Urd) et le Mouvement Patriotique pour le Renouveau (Mpr) ont créé un intergroupe parlementaire. Véritable force politique composée de quelque 86 parlementaires. L'annonce a été faite par le président de l'Assemblée nationale en personne, Pr Dioncounda Traoré, juste avant la clôture de la session extraordinaire.

La constitution "soudaine" de cet intergroupe parlementaire, à un moment marqué par une véritable suspicion entre les leaders politiques de notre pays,  est loin d'être le fait du hasard. Elle intervient après la mise sur orbite d'un autre intergroupe dénommé Alliance pour la consolidation de la démocratie (A.c.d.). Composée des groupes parlementaires des Indépendants, de l'Alliance pour la consolidation de la majorité (A.c.m.), du Congrès national d'initiative démocratique (C.n.i.d.), et de la Convergence pour la démocratie au Mali (Co.de.m.), l'A.c.d. totalise 39 députés.

Dans son mémorandum, chaque camp affirme un ''soutien sincère, loyal et indéfectible aux actions du Président de la République'', Amadou Toumani Touré. Chacun affiche son ambition de constituer une majorité stable et forte, acquise à la cause du locataire de Koulouba.  

Sur les intentions réelles des initiateurs du tout dernier regroupement, chacun y va de ses commentaires. Ainsi, selon certains, les élus de l'Adema, de l'U.r.d. et du M.p.r. veulent barrer la route à toute éventualité de modifier la constitution, notamment le fameux article 30, en faveur de l'actuel chef de l'Etat, dont les déclarations sur sa propre volonté de quitter le pouvoir en 2012 ne les rassurent pas.

Pour d'autres, on s'achemine probablement vers une période de cohabitation. L'Adema et ses alliés se positionnent ainsi pour mieux défendre leurs intérêts dans la perspective d'un changement de l'équipe gouvernementale. Ainsi, ils pourraient même tordre la main du Président en demandant la Primature. Car les leaders de la classe politique dans leur majorité ont du mal à digérer le fait que le locataire de la Primature ne soit pas issu de la majorité parlementaire. Malgré leur soutien affiché au Président de la République, ils estiment que cela est contraire aux principes démocratiques. 

Avec un groupe parlementaire de 86 députés, l'intergroupe parlementaire Adema, U.r.d, M.p.r dispose d'une majorité à la limite écrasante pour contraindre le Président de la République à une période de cohabitation dont l'issue peut réserver de belles surprises. Mais pour le moment, nous n'en sommes pas encore là.  Pour paraphraser un homme politique de la place, la manipulation d'une majorité ''à l'Assemblée nationale est à la portée d'ATT''. Dans ''Le Challenger'' du 16 avril 2009, le président de la Convention sociale démocrate (Cds), Mamadou Bakary Sangaré dit Blaise ne déclare-t-il pas que ''si l'Assemblée nationale n'est pas monocolore, elle est du moins monosonore''. Aujourd'hui, une large opinion est convaincue que le Président de la République tient -parce que liés à lui d'une manière ou d'une autre - les ténors de plusieurs partis politiques qui auraient pu lui porter la contradiction, pour la bonne santé de notre démocratie.

                                                    Chiaka Doumbia

Le Challenger, est seul responsable du contenu de cet article  
1448 hits
Autres Articles dans la même catégorie
Il faut le dire : La Confirmation !  ( 1)
Chronique du vendredi ; Bravo députés !  ( 16)
Le Regard de Destin - Agent permanent de l’Etat : Retour à la case départ  
La boite aux idées : Le Mali n’a pas le droit de rater le train de la «révolution solaire»  ( 4)
Roue libre : Ode à ATT  ( 5)
Remonter

Vos commentaires Modifier mon avatar 
Posté par m_bah  56,  le 07 Aug 2009 09:48:21 GMT
 
ADEMA+RMP+URD = ADEMA PASJ
 
  Répondre à < m_bah >
Posté par fidt  188,  le 07 Aug 2009 06:01:59 GMT
 
J'invite le R.P.M. et le PARENA a rejoindre cet intergroupe parlementaire.
 
 
Réponse de < gong  202 > à < fidt >,  le 07 Aug 2009 14:58:11 GMT
 
Vous êtes certainement un ennemi de la nation. Ce groupe n'est pas nouveau, il s'est constitué pour mieux bouffer les deniers publics.
 
  Répondre à < gong >

 Réagir à cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la défense de la république Codem en appelle à l'union sacrée
    Mali: réaménagement du gouvernement, négociations à Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le développement en Afrique de l’Ouest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colère lancent une expédition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako a–t-il perdu le Nord ?
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011