Dimanche 16 Décembre 11:15 GMT 
à Bamako [La Météo]
maliweb.net
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
Nécrologie
L’ex-Premier ministre Mandé Sidibé n’est plus : Un technocrate doublé d’un patriote et d’un panafricaniste convaincu
 L'Indépendant, 26/08/2009 Commentaires [ 2 ] E-mail Imprimer

L’ex-Premier ministre, président, jusqu’à sa  mort, du Groupe Ecobank, est décédé, à la suite d’un arrêt cardiaque, hier dans la matinée à Paris  où il avait été évacué, une semaine plus tôt.  Selon des informations recueillies auprès des proches du défunt, Mandé avait été admis dans un hôpital parisien, il  y a une semaine  après avoir été victime d’une attaque cardiovasculaire. Son jeune frère Modibo Sidibé, l’actuel Premier ministre, lui avait rendu visite dans la capitale française. Devant le léger mieux  que son état affichait, on le disait rétabli. Avant que, hier, la mauvaise nouvelle ne tombe comme un coup de massue sur la tête des Maliens. Son jeune frère, le Premier ministre Modibo Sidibé, est parti chercher son corps en France depuis hier soir et la date des funérailles nationales ne devrait plus tarder à être fixée.

 

Le Mali et l’Afrique perdent en Mandé Sidibé un technocrate de haut niveau doublé d’un patriote et d’un panafricaniste convaincu. De la BCEAO  à la Primature en passant par le FMI, Mandé Sidibé a laissé derrière lui  l’image d’un cadre rigoureux  à la tâche, réputé pour  son intégrité morale, sa discrétion à la limite de l’effacement. Des qualités qui lui ont valu  de tenter son destin national à la faveur de la présidentielle de 2002, sous la bannière de l’ADEMA. Le candidat malheureux qu’il a, alors, été,  a demandé le report de ses voix  en faveur du candidat ATT.

 

 Il a montré ces qualités à l’occasion de son passage à la Primature, de  2 000 à 2 002. On se rappelle que, face à une conjoncture internationale très difficile, il a  fait prendre une série de mesures visant à réduire le train de vie de l’Etat. Au-delà de sa valeur symbolique, cette initiative  a permis au gouvernement de faire des économies et d’honorer ainsi des dépenses prioritaires.

Des qualités de gestionnaires qu’il mettra également au service du Groupe Ecobank Transnational Incorporated (ETI) à la tête duquel il sera propulsé en qualité du Président du Conseil d’Administration  en 2006. Un Groupe dont il était déjà membre depuis 2003.

 

Si l’on excepte son passage à la tête du gouvernement et de Conseiller spécial  du Président de la République du Mali, de  1996 à 2 000 sous l’ère Alpha Oumar Konaré et de membre du Conseil d’administration de la Fondation Africaine pour le Renforcement des Capacités (ACBF)  Mandé Sidibé aura fait l’essentiel de sa carrière dans  la haute finance.

 

D’abord, bardé d’un Master of Business Administration (International Business) obtenu à Georges Washington University (Etats-Unis) auprès du Fonds Monétaire International (FMI) entre 1967-1985, successivement en qualité d’Economiste au Département Afrique  (1967-1975) Représentant résident à Ndjaména-Tchad (1975-1977) Economiste principal au Département Afrique (1977-1981) et Chef de Division au Département Afrique (1981-1985).

 

Ce sera ensuite à  la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) entre 1985 et 1995, successivement en qualité de Conseiller du Gouverneur de la BCEAO (1985-1986) Directeur central des relations internationales (1986-1990) Secrétaire général chargé de la politique monétaire (1990-1992) et Conseiller spécial du Gouverneur de  la BCEAO pour le Mali (1992-1995).

 

Né le 20 janvier 1940 à Bafoulabé, Mandé Sidibé, s’en est allé à l’âge de 69 ans  laissant derrière lui  une veuve et cinq orphelins inconsolables.

 

Dors en paix Mandé. La Direction et tout le personnel de L’Indépendant souhaitent au Premier ministre Modibo Sidibé et à toute la famille Sidibé leurs condoléances les plus attristées en cette douloureuse occasion.  

Alassane DIARRA

 

Nommé au poste de Président du Conseil d’Administration de la banque panafricaine

Mandé Sidibé ambitionnait de faire du Groupe Ecobank une banque  africaine de classe internationale

 

Le Holding Ecobank Transnational Incorporated (ETI) à l’issue de son assemblée générale mixte, tenue les 23 et 24 juin à  Accra, a nommé l’ancien Premier ministre du Mali au poste stratégique de Président du  Conseil d’administration . Celui-ci, conformément à la mission qui lui a été assignée, ambitionnait de  faire du Groupe Ecobank  une banque africaine de classe internationale centrée sur l’Afrique.

C’est ainsi que pour donner à  sa banque les moyens de ses ambitions, il n’a pas hésité à lancer, en août 2008, une  opération inédite : une opération cumulée  de droits préférentiels de souscription et d’offre de vente d’actions d’une valeur de 2,5 milliards de dollars.

 

Cette opération boursière est l’une des plus importantes en Afrique parce qu’elle concerne  les trois principales places boursières du continent, à savoir les Bourse du Ghana, du Nigeria et la Bourse régionale des Valeurs Mobilières d’Abidjan (BRVM) où ETI est coté. L’un des avantages de l’émission de droits préférentiels et l’offre de vente d’actions est que le public bénéficie des décotes se situant respectivement à 20% et 12% appliqué au prix moyen pondéré du volume des actions ETI  des trente dernier jours  sur les trois bourses choisies.

 

Le lancement de l’opération s’est déroulé, fin août 2008, simultanément dans  les 25 pays africains où le Groupe Ecobank est présent. Occasion pour le PCA d’ETI, Mandé Sidibé, d’affirmer que «cette offre s’inscrit dans la dynamique  d’expansion du Groupe Ecobank qui confirme sa prédominance sur le marché panafricain».

 

Parlant de cette banque, il la définissait comme étant « une pionnière dans divers domaines : l’instauration des principes de gouvernance d’entreprise comme culture d’entreprise, l’adoption des normes IFRS  et l’élaboration  d’états financiers en devises (le dollar des Etats-Unis) ». Parole d’un expert rompu aux arcanes de la haute finance  qui aura contribué à faire de Ecobank la première banque panafricaine.

 Yaya SIDIBE

 

 

L'Indépendant, est seul responsable du contenu de cet article  
1783 hits
Autres Articles dans la même catégorie
In memoriam : Mandé Sidibé. Salut grand !  ( 118)
Mandé Sidibé : L’Ancien Premier Ministre est décédé à Paris  ( 1)
Message de condoléances du président Touré : « Un grand commis de l'Etat qui a su allier compétence et modestie »  ( 6)
Remonter

Vos commentaires Modifier mon avatar 
Posté par malidenya  113,  le 26 Aug 2009 23:09:24 GMT
 
Loin d'incriminer le défunt Mandé, mais le départ de cet homme est un message pour le peuple
malien et plus particulièrement pour vous les politiciens majoritarement irrésponsables .
Si vous êtez capables de contourner les lois et défier l'État pour vous enrichir sur les dos
de ce peuple, alors contournez la mort. si vous êtez au dessus de l'État, assurez-vous
d'être aussi éternels. il y a des maliens qui meurent chaque jours faute de soins médicaux
adéquats. À dire que tous ces maliens n'ont pas les moyens de se nourrir surtout d'aller se
soigner en France... Pensez un peu à votre peuple, nous vous serons très très
réconnaisaants Salut
 
  Répondre à < malidenya >
Posté par outsider101  16,  le 26 Aug 2009 11:46:02 GMT
 
Et voilà que s'en va un de ces hommes comme il nous en faudrait plus... Au délà de la
tragédie de l'évènement, je vois là une occassion de susciter au sein de la jeune
génération, une envie, une vocation à marquer l'histoire du pays en le faisant briller à
l'international.
 
  Répondre à < outsider101 >

 Réagir à cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la défense de la république Codem en appelle à l'union sacrée
    Mali: réaménagement du gouvernement, négociations à Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le développement en Afrique de l’Ouest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colère lancent une expédition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako a–t-il perdu le Nord ?
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011