Jeudi 13 Décembre 03:30 GMT 
à Bamako [La Météo]
maliweb.net
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
La Situation politique et sécuritaire au Nord
Ibrahima Ag Bahanga à la rencontre intercommunautaire de Kidal : Je m'inscris résolument dans le processus de la paix et renonce à l'usage de la violence comme moyen de revendication "
 L'Indépendant, 05/11/2009 Commentaires [ 10 ] E-mail Imprimer

Comme nous l'annoncions dans notre parution d'hier (L'indépendant n°2324 du 4 novembre 2009), sous le titre: "Bahanga fait désormais de la paix son cheval de bataille", Ibrahim Ag Bahanga semble désormais s'engager de façon résolue pour la paix, la sécurité et le développement du Mali en général et le septentrion en particulier. Du moins si l'on se fie à la déclaration lue en son nom par son "porte-parole",  Hambery Ag Rhissa, lors de la rencontre des communautés du Nord-Mali, au stade municipal de Kidal, le week-end dernier. Le bandit (repenti ?) y affirme solennellement "s'inscrire résolument dans le processus de la paix et renoncer à l'usage de la violence comme moyen de revendication… Dorénavant, j'inscris mon action politique dans le dialogue, la paix et la démocratie". Il y exprime aussi sa profonde gratitude à tous ceux qui ont œuvré au dénouement heureux du long processus de conquête de la paix au Mali et dans la sous-région.

 

Je salue la tenue, à Kidal, du forum intercommunautaire des régions du Nord-Mali et formule le vœu qu'elle aboutisse à la restauration d'une cohésion sociale renforcée et enfin retrouvée.

En réponse à l'appel lancé le 17 août 2008 par le Guide Mouammar El Kadhafi, à Oubary, exhortant les mouvements rebelles touaregs à déposer les armes et à renoncer à l'usage de la violence contre le Mali et le Niger. Je fais la présente déclaration qui s'inscrit dans la logique de celle que j'ai faite, le 3 mars 2009.

 

Moi, Ibrahim Ag Bahanga, affirme solennellement, que, tout comme mes frères qui m'ont précédé, je m'inscris résolument dans le processus de la paix et renonce à l'usage de la violence comme moyen de revendication.

 

A Son Excellence Amadou Toumani Touré, président de la République du Mali, Chef de l'Etat et au peuple malien, je déclare que, dorénavant, j'inscris mon action politique dans le dialogue, la paix et la démocratie.

 

A tous ceux qui ont œuvré au dénouement heureux du long processus de conquête de la paix au Mali et dans la sous-région, je voudrais exprimer ma profonde gratitude.

 

En premier lieu, au Guide Mouammar El Kadhafi qui a toujours accompagné de ses conseils éclairés, les parties en conflit pour qu'une paix durable soit retrouvée au Mali et au Niger.

Ensuite, au peuple algérien et à son Président Abdel Aziz Bouteflika qui ont vécu dans leur chair ce douloureux conflit fratricide, toujours présents, toujours fraternels des deux parties.

Aux cadres maliens qui ont œuvré, difficilement et dans l'anonymat, à une médiation souvent ingrate.

Je voudrais remercier,  tout particulièrement,  Son Excellence Amadou Toumani Touré, président de la République, Chef de l'Etat pour la patience dont il a fait preuve et pour la sagesse qui a guidé les nombreuses actions qu'il a posées afin que la paix soit dans le septentrion du Mali ". C'est la déclaration que le porte-parole d'Ibrahim Ag Bahanga a intégralement lue le week-end dernier à la rencontre intercommunautaire de Kidal.

Bruno D SEGEBEDJI

L'Indépendant, est seul responsable du contenu de cet article  
2178 hits
Autres Articles dans la même catégorie
Rencontre intercommunautaire de Kidal : Pour une meilleure administration des zones nomades  
Remonter

Vos commentaires Modifier mon avatar 
Posté par paris  622,  le 05 Nov 2009 19:14:42 GMT
 
C'est une insulte à l'égard tout le Mali, le fait même de citer son nom est un danger pour
la République. A BON ENTENDEUR SALUT
 
  Répondre à < paris >
Posté par pourlemali  298,  le 05 Nov 2009 15:04:01 GMT
 
Je pense qu'il faut retirer la nationalité malienne à cet individu qui a fait payer un lourd
tribut au pays. Ce qui est sûr, il ne sera jamais le bienvenu au Mali tant au niveau des
forces armées et de sécurité que des populations. ATT a consenti assez de sacrifices pour
continuer à écouter cet homme. Il doit chercher à se prévaloir des nationalités algérienne
et libyenne. Ses inconditionnels fidèles peuvent le rejoindre. Nous voulons la paix mais pas
à n'importe quel prix. Un honneur et une dignité à défendre.
 
  Répondre à < pourlemali >
Posté par Tienfo  1518,  le 05 Nov 2009 14:51:11 GMT
 
Il n'y a jamais deux sans trois dit un landage. Après sa désertion en 2001, il avait posé
des révendications qui ont été satisfaite au nom de la paix. En 2005, il recidive avec
l'alliance du 23 mai, suivi de la signature des accords d'alger. La suite on la connaît.
Aujourd'ui, on applaudit son retour par un simple message. Bahanga n'arrêtera pas de
surprendre et restera à jamais un héros pour le berger de Intédjidite qui sont tous prêts à
faire comme lui parcequ'il ont en face un Etat qui paie bien l'indiscipline au détriment de
la rue-publique. Les victimes de Bahanga sont morts pour rien.
 
  Répondre à < Tienfo >
Posté par Katoisdelouvain  317,  le 05 Nov 2009 13:12:56 GMT
 
Ce Bahanga joue le "tou" des enfants avec le gouvernement pourquoi ne pas le tuer une fois
pour toute. S'il n'a pas de vivre ou d'hommes signe un accord mais il en trouve il se casse
en tuant des innoncents. On doit le tuer avec tous ses complices à Bamako je pense qu'on
sait le faire ma Mali en pensant aux Siaka koné et compagnons,etc.
 
  Répondre à < Katoisdelouvain >
Posté par tounfara  44,  le 05 Nov 2009 12:09:33 GMT
 
Qu'attend t-on pour arreter ce terroriste?
 
  Répondre à < tounfara >
Posté par Papichou  2623,  le 05 Nov 2009 12:07:44 GMT
 
Que Bahanga arrête de se foutre du peuple malien: une chose est sûre on n'attend que sa
venue au Mali, ensuite il verra et il saura. Dieu bénisse le Mali!
 
  Répondre à < Papichou >
Posté par comotigui  57,  le 05 Nov 2009 11:56:04 GMT
 
Bahanga doit être poursuivi pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité, il n'a plus
sa place au Mali car il n'est pas digne de confiance, même si ATT accepte, nous les familles
des victimes nous allons porter plainte contre lui et contre Att et son gouvernement pour
complicités de crimes de guerres et de crimes contre l'humanité.
 
  Répondre à < comotigui >
Posté par MADOU WOLONI  245,  le 05 Nov 2009 11:52:15 GMT
 
CE BANDIT ET COMPLICE DE KADDAFI SE FOUT DU MALI ET DE TOUS LES MALIENS IL DOIT D ABORD
REPONDRE DE SES CRIMES. LE MALI N A NULLEMENT BESOIN DE LUI ,POUR FAIRE LA PAIX AU NORD, QU
IL AILLE AU DIABLE , LUI ET SON MENTOR (KADDAFI)
 
  Répondre à < MADOU WOLONI >
Posté par ben barka  179,  le 05 Nov 2009 11:33:19 GMT
 
Et moi je dis à ce bandit de long chemin d'aller se faire tréfou.on ne peut pas ce permettre
dans un état de droit de tuer des innocents et de vouloir revenir parmi le peuple meurtri
avec des sermonts et de faux semblants airs de regret.il y' a eut des tués et il faut qu'il
y'ait ds chatiés;c'est ainsi que l'équilibre se fait!
 
 
Réponse de < le phoenix  1057 > à < ben barka >,  le 05 Nov 2009 12:03:41 GMT
 
non compatriote ...laissons le revenir ainsi cela nous facilitera la tache et cela a tout bon patriote.....c'est a nous autres bons patriotes de resoudre ce probleme et de la plus belle maniere ..je sais pas si tu me comprends. QU'ALLAH BENISSE MON MALI
 
  Répondre à < le phoenix >

 Réagir à cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la défense de la république Codem en appelle à l'union sacrée
    Mali: réaménagement du gouvernement, négociations à Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le développement en Afrique de l’Ouest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colère lancent une expédition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako a–t-il perdu le Nord ?
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011