Mercredi 19 Décembre 15:18 GMT 
à Bamako [La Météo]
maliweb.net
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
Alimentation / Crise alimentaire
La malnutrition : Un taux très élevé au Mali
 Le Républicain, 09/02/2010 Commentaires [ 3 ] E-mail Imprimer

La malnutrition est l’une des causes de la mortalité infantile dans le monde. Malgré une production alimentaire excédentaire, les taux de malnutrition au Mali restent très élevés et il constitue un problème majeur de santé publique.   

Selon le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), la malnutrition est la cause directe ou indirecte de plus de 50% des décès enregistrés chaque année chez les enfants maliens de moins de cinq ans. Toujours selon les statistiques de l’UNICEF, dans la plupart des régions du Mali, entre 6 et 17% des enfants souffrent de malnutrition sévère, c’est à dire un seuil à partir duquel elle peut occasionner des troubles mentaux et un handicap physique irréversibles et d’autres personnes situées entre 23 et 40 % souffrent de malnutrition chronique. Les statistiques  de 2009 des nations unies (MSF) démontre que plus d’un enfant malien sur quatre meurt avant son cinquième anniversaire, en moyenne en 2009, un enfant est mort de malnutrition toutes les 6 secondes (soit plus de 5 millions sur l’année), et cette  sous-alimentation affecte quelques 800 millions de personnes dans le monde. Par ailleurs, la lutte contre la malnutrition est l’un des huit Objectifs du Millénaire pour le Développement, initiés en 2000 par l’ONU, la troisième cible de cet objectif  qui vise à réduire de moitié le nombre de personnes souffrant de malnutrition entre 1990 et 2015.

Pour éliminer cette source de pertes de vies dans notre pays qui n’est pas mis en exergue comme le désirent certains hommes de santé, il faut retenir que la malnutrition désigne un état pathologique causé par la déficience ou l’excès d’un ou plusieurs nutriments.. Elle est également la cause d’un apport alimentaire inadapté qui peut provenir d’un apport de nourriture de mauvaise quantité, c’est à dire un apport calorique insuffisant ou excessif,  ou  simplement une alimentation de mauvaise qualité qui a pour conséquence des carences nutritionnelles ou des excès de graisses.

La malnutrition peut être due également une mauvaise assimilation de la nourriture par l’organisme dans les cas  de maladies diarrhéiques et respiratoires, de paludisme et d’épidémie (la méningite). Bien que la  pauvreté demeure l’une des principales causes de la malnutrition, il n’est pas exclu que l’ignorance de certaines mères peut favoriser cette maladie chez des enfants. Des femmes qui ne prêtent pas attention aux apports nutritionnels essentiels dans l’alimentation de chaque enfant. L’un des moyens d’éviter cette pathologie chez l’enfant,  c’est de lui apporter la quantité suffisante des différents nutriments qui sont contenus dans les protéines, les lipides, les glucides, les vitamines, les minéraux et les oligoéléments nécessaires pour la couverture de l’ensemble des besoins physiologiques de chaque être humain. Il est également recommandé aux  populations  de diversifier leur régime alimentaire et d’avoir une meilleure hygiène de vie pour éviter cette maladie. Ces compléments alimentaires peuvent venir de nos récoltes de la terre (fruits, tubercules, légumes de la saison à bas prix), sans oublier que l’allaitement maternel fourni aux nourrissons comporte beaucoup d’éléments nutritifs. Et l’évolution physique et mentale d’un enfant peut être attardée. Des signes de ballonnement, de cris, d’irritations incessantes d’un enfant sont souvent annonceurs de son état de malaise.

Khadydiatou Sanogo

Le Républicain, est seul responsable du contenu de cet article  
1650 hits
Autres Articles dans la même catégorie
Du comportement alimentaire en ville: Quand l'évolution conduit à l'involution  
Remonter

Vos commentaires Modifier mon avatar 
Posté par jenebou  1681,  le 09 Feb 2010 15:02:24 GMT
 
ATT c'est bien de construire des maisons sociaux, des ponts, des Mosquees, mais votre
Gouvernement doit s'occuper de la sante de la population. Le taux du deces des enfants
Maliens 50% sont liees a la malnutrition, le taux de mortalites des femmes a l'accouchement
sont tres elevees, c'est vraiment une honte et inquietant pour votre Gouvernement. Le
Ministre de la Sante doit reelement demissionner avec ce taux de 50% de la Malnutrition au
Mali, c'est vraiment une negligence de la part du Ministre de la Sante.
 
 
Réponse de < foudkg  20683 > à < jenebou >,  le 09 Feb 2010 16:05:45 GMT
 
Jenebou ,les logements sociaux et les infrastructures ( routes ,ponts ) sont necessaires pour le Mali . Mais il faudrait ppenser aussi à la santé ,l'alimentation et l'education ............combien de fois je me suis fait remballer par certains qui trouvent que tout va bien au Mali et que chaque malien mange à sa faim !!!!! c'est faux ,et qu' un pays qui n'est pas capable son peuple ne vienne pas pavoiser en pparlant de son in dependance et de sa souveraineté !!
 
  Répondre à < foudkg >
Posté par nosrat  304,  le 09 Feb 2010 11:35:31 GMT
 
Oui la malnutrition et aussi comme le pays est un champ de experimental qu aurait egalement
les effets tres grave chez les enfants maliens.
 
  Répondre à < nosrat >

 Réagir à cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la défense de la république Codem en appelle à l'union sacrée
    Mali: réaménagement du gouvernement, négociations à Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le développement en Afrique de l’Ouest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colère lancent une expédition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako a–t-il perdu le Nord ?
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011