Dimanche 16 Décembre 10:13 GMT 
à Bamako [La Météo]
maliweb.net
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
Assemblée Nationale
Présidence du Parlement national des enfants : L'alternance
 Le Challenger, 09/04/2010 Commentaires [ 6 ] E-mail Imprimer

Les travaux de la 11ème session ordinaire du parlement national des enfants ont été sanctionnés le 3 avril dernier par l'élection de Boncama Maïga à la tête de l'organisation. Il succède donc à Fatoumata Sankaré qui se retire après deux brillants mandats.

Depuis 2000, c'est la première fois qu'un homme soit élu à la tête du parlement national des enfants. Boncana Maïga, puisque c'est de lui qu'il s'agit, a été désigné pour prendre les commandes du parlement le 3 avril dernier lors des travaux de sa 11ème session ordinaire, tenue au Centre international des conférences de Bamako.

Issu d'une famille modeste, le nouveau président qui est en classe de 11è Langues et littérature (LL) est réputé être un brillant élève. La preuve, il vient  de s'offrir une moyenne de 16, 46. Il a comme vices - présidents, Abderrahmane Ag Mohamed Ali et Kadiatou Bah.

Pour Boncana Maïga, le parlement des enfants constitue une avancée dans leur participation à la vie publique. Thèse défendue également par le président de la République, Amadou Toumani Touré, selon qui le parlement est loin d'être une blague, un faire-valoir. Pour le représentant -résidant de l'Unicef au Mali, Marcel R Dasilva, des avancées notables ont été enregistrées dans le domaine de la justice juvénile.

A l'en croire, il sera difficile d'atteindre les objectifs pour le développement du millénaire sans une scolarisation massive des filles. Parmi les recommandations faites par les parlementaires on retient, entre autres, l'institutionnalisation des écoles coraniques, l'enseignement du code de la  route, la prise en charge des enfants victimes d'accident de circulation, la création d'un fonds pour assurer la prise en charge des enfants victimes de violences, l'amélioration des conditions de détentions des enfants en conflits avec la loi.        

La ministre de la Promotion de la femme, de l'enfant et de la famille, Mme Maïga Sina Damba, a tenu à remercier les partenaires tout en les  assurant de sa disponibilité de son département à défendre la cause des enfants.

O B  

Le Challenger, est seul responsable du contenu de cet article  
1328 hits
Autres Articles dans la même catégorie
Rentrée parlementaire d’avril 2009 : Le réquisitoire de l’école et de la sécurité  ( 1)
Revoici la session d'avril, place de la république : L'éducation et l'insécurité au centre des préoccupations  
Remonter

Vos commentaires Modifier mon avatar 
Posté par GM  86,  le 12 Apr 2010 00:55:36 GMT
 
Ce parlement des enfants doit etre denonce. C'est un instrument de politisation des eleves.
Il faut le suprimer au plus vite. Il faut plutot favoriser la creation de clubs culturels et
sportifs dans les ecoles. C'est plus utile pour les jeunes ecoliers.
 
  Répondre à < GM >
Posté par visus  747,  le 10 Apr 2010 15:47:38 GMT
 
Ce parlement des enfants est une de ces calamités qu'Alpha Oumar Konaré et son Adema nous
ont légué. A quoi ça a servi depuis ce mâchin là?! Rien!!! si ce n'est de propulser leurs
enfants, pardon leur gaillard au devant. Soyons serieux, nous avions dans notre culture des
modes de regroupement de la jeunesse et les enfants étaient pour tout le monde, donc leur
éducation était publique, avec ce parlement sans objet ni objectif on veut que les enfants
enseignent aux parents la façon de les éduquer!!! Quel paradoxe! le serieux fuit ce pays
appelé Mali
 
  Répondre à < visus >
Posté par visus  747,  le 10 Apr 2010 15:47:28 GMT
 
Ce parlement des enfants est une de ces calamités qu'Alpha Oumar Konaré et son Adema nous
ont légué. A quoi ça a servi depuis ce mâchin là?! Rien!!! si ce n'est de propulser leurs
enfants, pardon leur gaillard au devant. Soyons serieux, nous avions dans notre culture des
modes de regroupement de la jeunesse et les enfants étaient pour tout le monde, donc leur
éducation était publique, avec ce parlement sans objet ni objectif on veut que les enfants
enseignent aux parents la façon de les éduquer!!! Quel paradoxe! le seieux fuit ce pays
appelé Mali
 
  Répondre à < visus >
Posté par Akaba  25,  le 10 Apr 2010 03:43:56 GMT
 
Des grands gallards des lycées rassemblés, qui courrent déjà derières les filles et passent
leurs nuits entre les bars et les boites de nuit, et on les appelent "des enfants". Et puis
ce parlement n'a vraiment plus sa raison d'être...! Dites moi à quoi ca apporte??? Je me
rapelle de ces années où la presidente était une certaine Celly Diallo, et qui fesait la
8ième année au second cycle, et de Fatimata Touré, Elles, on pouvait les appeler "enfants",
pas ces gallards avec des poils partout..........! Pauvre Mali..!
 
  Répondre à < Akaba >
Posté par bebiyereye  53,  le 09 Apr 2010 14:57:29 GMT
 
n'importe koi!!!! Dilapider notre argent pr des futilités!!! tandis que k les parents
triment chaque jour pr subvenir aux besoins de leur progeniture on prend l'argent du pays et
on le gaspille pr des conneries.où va le MALII?
 
 
Réponse de < b2a  6 > à < bebiyereye >,  le 09 Apr 2010 17:14:50 GMT
 
c'est ca que tu appelles gaspillage au contraire c'est un bon investissement et une tres bonne initiative car c que tu ignores c'est que grace au parlement beaucoup de choses ont étés faites pour la cause des enfants.Et pour terminer le parlement c'est avant tout du benevolat alors au lieu de critiquer prennez le temps de les rapprocher et de bien connaitre le parlement vous verrez en ce moment que beaucoups ont tord.
 
  Répondre à < b2a >

 Réagir à cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la défense de la république Codem en appelle à l'union sacrée
    Mali: réaménagement du gouvernement, négociations à Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le développement en Afrique de l’Ouest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colère lancent une expédition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako a–t-il perdu le Nord ?
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011