Vendredi 29 Août 14:18 GMT 
à Bamako [La Météo]
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
Société
Défilé des soldats africains le 14 juillet 2010 à Paris : Quand la France se moque de nous
 Le Guido, 13/07/2010 Commentaires [ 17 ] E-mail Imprimer

Depuis l’annonce faite par les autorités françaises, les réactions ne se font pas attendre en Afrique, surtout dans les 14 pays francophones qui ont accédé à l’indépendance en 1960. Celle-ci est un article d’un camerounais fait le jeudi 7 juillet 2010, dont le titre est ainsi libellé : «Faire défiler nos soldats sur les Champs-Elysées est une insulte»

Il s’agit des militants camerounais, dirigeants de l’Union des Populations du Cameroun (UPC) qui expriment leur indignation. Selon eux, Nicolas Sarkozy sait pertinemment que seuls des amis peuvent commémorer ensemble, des évènements heureux. Or, jusqu’à ce que des rapports sains soient établis entre nos peuples et la France, les gouvernements successifs de la France et les peuples africains ne sont pas des amis, poursuivent les dirigeants de l’Union des Populations du Cameroun. Cette réaction va en droite ligne avec la décision prise par les autorités ivoiriennes (les seules sur les 14 pays) de ne pas participer à ce défilé du 14 juillet.

Dans sa parution du 4 au 10 juillet 2010, n°2582, «Jeune Afrique» à travers un article de Christophe Boisbouvier nous apprend que l’Ambassadeur de Côte d’Ivoire en France en réaction au français Jacques Toubon secrétaire général du cinquantenaire des ex colonies françaises d’Afrique, a fait savoir que son pays ne sera pas au défilé pour la simple raison que l’Afrique ne fête pas l’époque coloniale mais celle de l’indépendance. Mieux, l’Ambassadeur de la RCI à Paris, l’historien Pierre Kipré ajoute que les cinquante ans de l’indépendance est l’anniversaire des pays africains et non celui de la France. C’est pour confirmer cette expression de Christophe Boisbouvier qui dit dans son article s’interroge «Depuis quand l’esclavagiste célèbre la liberté de l’esclave?»

Si ce qu’on appelle les «indépendances» de 1960 de certains pays africains a été un évènement heureux pour les gouvernements français, par contre, pour les peuples africains, c’est  dans les souffrances, la désolation, la guerre pour certains avec de nombreux assassinats de patriotes africains que ces «indépendances» ont été acquises de haute lutte, nous rappelle les militants camerounais dirigeants de l’Union des Populations du Cameroun (UPC).

Les Gouvernements français n’ont jamais envisagé d’accepter positivement l’indépendance de quelque pays africain que ce soit et encoure moins, de donner celle-ci comme le prétend ce qu’ils ont appelé l’«histoire officielle», ont-ils indiqué dans leur article. Ils poursuivent en soulignant qu’à l’occasion du Cinquantenaire des pays africains, faire défiler, le 14 Juillet à Paris, aux Champs Elysées, en France, des soldats africains et français est non seulement indécent, mais aussi une insulte et une provocation intolérables à l’endroit des peuples africains.

C’est une insulte intolérable à la mémoire des héros et martyrs des luttes pour cette indépendance. Le Président de la République française serait donc bien inspiré de renoncer à son projet. Car, au Cameroun par exemple, tout le monde sait que le 1er janvier 1960, était tout, sauf une fête pour le peuple puisque le sang des Camerounais continuait à couler ce jour là, par la faute des armes et des soldats colonialistes français!

Les Peuples d’Afrique n’oublieront jamais les  crimes commis en Afrique par les colonialistes. Mais le pardon est possible, à condition que la France reconnaisse sa responsabilité, comme l’ont fait d’autres pays européens ou d’ailleurs qui reconnaissaient avoir mal agi contre d’autres Peuples et Nations.

Etablissant une longue liste de ces crimes, les militants camerounais citent :

Les massacres de Douala au Cameroun en septembre 1945, ceux de Sétif en Algérie en mai 1945, à Madagascar en mars -avril 1947 (80.000 morts), l’exil du roi Mohamed V du Maroc, la répression en Tunisie contre le Néo Destour de Bourguiba, les massacres de Dimbokro en Côte d’Ivoire (un Sénateur assassiné et plusieurs morts et arrestations (29 Janvier 1950), le sabotage de l’indépendance de la Guinée Conakry en septembre 1958, la guerre (désormais reconnue) d’indépendance en Algérie 1954-1962, la guerre (niée) d’indépendance du Cameroun 1955-1971, les coups d’Etat commandités, l’assassinat ciblé de leaders nationalistes et indépendantistes. En Centrafrique : Abbé Barthélémy BOGANDA alors Premier Ministre dans un bizarre accident d’avion 29 mars 1959, Côte d’Ivoire : Suicide surprenant de E. BOKA, ancien Président de la Cour Suprême 5 avril 1964, au Cameroun : Ruben UM NYOBE : 13 septembre 1958, Félix Roland MOUMIE : 3 novembre 1960, etc. Cette liste de crimes du colonialisme français en Afrique, n’est pas exhaustive, peu s’en faut. En dehors de ces crimes de sang, il en existe bien d’autres.

A suivre les crimes économiques dans notre prochaine parution.

La Rédaction

 

Le Guido, est seul responsable du contenu de cet article  
2468 hits
Autres Articles dans la même catégorie
Seydoublen a rendu visite hier à L'Indépendant  
Remonter

Vos commentaires Modifier mon avatar 
Posté par spirit  10,  le 14 Jul 2010 10:01:49 GMT
 
l'afrique ne s'est pas, de son someil, reveillée. elle y plonge encore, oh mon afrique
hypnotisée. Est ce là, la trace des chaines et des vils carcans; Ou la séquelle du verbe
et des coups humialiants? La france,sache le desormais,n'est point ton ami. Elle demeure
pour toi un sampiternel vil ennemi. Quand la France frédonne Général De Gaule, son
hero. Retenue! oh Afrique,on ne loue jamais son bourreau. Suis-je ici perché sur le péron
des Champs Elysées? Cantonnant l'air du tyran, mes amertumes surannées?
 
  Répondre à < spirit >
Posté par kayinké  606,  le 14 Jul 2010 08:44:05 GMT
 
kayinké à tienimango.Evite de faire des amalgames. Ici, le problème c'est les pays Africains
et la France. Si ce Camérounais dit ses rancoeurs, c'est son plein droit.N'oublie pas que
même ces crimes perpétrés par les dirigeants Africains, c'est sous l'impulsion de la
France.
 
  Répondre à < kayinké >
Posté par aldomoro  3991,  le 13 Jul 2010 19:14:09 GMT
 
svp lisez les commentaires de king et jugez le vous memes! est ce que ce gars la est normal
dans sa tete? des fois il nous parle d'independance et aujourd'hui il nous parle
d'esclavage! franchement king tu dois etre de la communauté de l'ignorance « Un sot savant
est sot plus qu’un sot ignorant. » Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, Les Femmes savantes
 
  Répondre à < aldomoro >
Posté par aldomoro  3991,  le 13 Jul 2010 18:58:38 GMT
 
une honte continentale! a quand l'independance mentale? franchement ils
(dirigeants africains) sont des néos colonisés! vive laurent bagbo !!!! le seul a decliné
l'invitation
 
  Répondre à < aldomoro >
Posté par tienimango  2207,  le 13 Jul 2010 11:40:01 GMT
 
les dirigeants africains de 1960 a nos jours ont tues plus d,africains que les colons .la
france n,a pas tuer fily dabo cissoco ni kragbe niagbe,maina sara...silvanus olimpio et
autres ..les alemands ont commis un genocide en namibie .elle est independante depuis en
1990.les dirigeants namibiens ont refuse les reglements de comptes ils se sont mis au
travail et le resultat est la ..mais nous au lieu de denoncer l,egoisme et l,incapacite de
nos dirigeants .on prefere se focaliser toujours sur les colons .nous somme independant
depuis 50 ans.nous allons pas oublier notre passe ,mais nous devont travailler.ceux qui
veulent defiler peuvent le faire ceux qui ne veulent pas ont aussi leurs raison.de nos jours
la france n,est pas l,enemie de l,afrique nos vraies enemies sont nos dirigeants corrompus
 
  Répondre à < tienimango >
Posté par Sank27  646,  le 13 Jul 2010 08:55:52 GMT
 
Le défilé de la honte! Maudits sont ces chefs complexés qui souillent l'image du peuple
africain,voici le petit qui sort le discours de Dakar et vous allez lêcher ces petits
orteils!
 
  Répondre à < Sank27 >
Posté par Sambou  4805,  le 13 Jul 2010 04:57:12 GMT
 
Que la RCI ne vienne pas aux défilés du 14 juillet est une surprise parceque ce pays garde
encore chez lui un bataillon français de la BIME et cela depuis les indépendances!Ce 14
juillet, il sera question aussi de nos celebres RTS (régiments de tirailleurs sénégalais)qui
se sont distingués sur tous les champs de batailles pendant les campagnes de 14-18 et de
39-45 et qui (on le sais maintenant )communiquaient entre-eux en langue Bamanan!
 
 
Réponse de < Sentinelle  2549 > à < Sentinelle >,  le 13 Jul 2010 09:52:45 GMT
 
Oui, TOUT EST POURRI maintenant!
Le 02 octobre, en plein automne, c'est la date de son débarquement de chez De Gaule, il s'en souvient plus que son prénom. 5 ans déjà, et la maman n'est plus de ce monde. Survenu à la suite d'une courte maladie, Bali l'a appris incapable de verser la moindre larme il a été gravement maladie et était au bord d'un traumatique psychique. Reprendre à vivre était le seul l'objectif que lui avait assigné ses proches bienveillants.
Le voilà rémotivé par l'espoir de contempler un jour le sourire innocent et béant de sa copine du bled. Oui, Awa (cette splendide demoiselle au caractère de quelqu'un qui a une foi profonde en Dieu) a repoussé tant d'avances, attaques, et de regards de travers! Elle l'entendra, tout le temps qu'il faut, tant que la mort n'entravera pas la concrétisation leur union, EST SON UNIQUE SERMENT!
Intéressé par la suite? Mettez le curseur ICI
 
  Répondre à < Sentinelle >
Réponse de < Sentinelle  2549 > à < Sentinelle >,  le 13 Jul 2010 09:50:43 GMT
 
sa vie professionnelle entière consacrée à l'administration coloniale: employé dans un magasin de produit chimique hypertoxique chez Péchiney. En deux ans de service, gravement invalide, sa vie professionnelle éclipsée, le départ des COLONS (le lendemain des indépendances) a sceller le reste. Tout le monde savait que ces jours étaient comptés, on lui a quand même accordé sa cousine, de cette union nait Bali junior. 5ans après, Sambala laissa à son tour Bali J et sa maman, il n'est plus de ce monde.
Ainsi, Bali J et tant d'autres, dont leur avenir n'a pas été sereinement préparé par leur grand-père voire leur père, parce que PREOCCUPE A LIBERER LA PATRIE, ont hérité d'un environnement hyperhostile à leur épanouissement.

Bali voyait en la France une sœur bienveillante.
Il fait ses bagages et promet à sa maman un incessamment retour, hélas il n'avait pas connaissance de la reprise du contrôle de la PATRIE par les fils de collabos et leur ancien "victime
 
Réponse de < Sentinelle  2549 > à < foudkg >,  le 13 Jul 2010 09:47:52 GMT
 
De GAULLE a élagué sa généalogie,
SARKOZY a saccagé sa vie

C'est le drame d'un SANS PAPIER malien (BALI, junior) vivant en France depuis plus d'une décennie. Son grand père (même prénom) fut enrôlé (de gré, ou de force?) alors qu'il n'avait que 26 ans. Ce géant à la dentition complète faisait la fierté de tous les instructeurs-recruteurs militaires.
Bali SACKO quitte son NIAMANA (Boron) natale, laissant Sambala (juste 5 ans) et sa maman, pour aller renforcer le front contre les Na.zis. A l'époque les Na.zis étaient le plus horrible des créatures de Dieu, nous ont ils dit.
Contrairement à nos jours, il n'était pas un préalable, d'AIMER LA PATRIE pour avoir droit de se battre pour sa libération.

Il nous est impossible de narrer ce qu'est arrivé à Bali hors de ses murs, la seule certitude: il n'est plus rentré.

SAMBALA grandit, sa vie professionnelle...
 
Réponse de < foudkg  20683 > à < Sambou >,  le 13 Jul 2010 09:25:11 GMT
 
salut Sambou ,je ne te savais pas si féru en histoire pour savoir que les tirailleurs sénégalais communiquaient entre eux en bambara ! sans doute etait ce un avantage parce pour des communications importantes ils ne pouvaient etre compris des allemands .!............Gbagbo etant en delicatesse avec la France ,que ses soldats ne viennent pas defiler à Paris ne m'etonne guère .Sans doute a t'il une dent contre nous depuis le jour ou Chirac a fait detruire toute son aviation . Pourtant il ne devrait pas oublier que sanss la force Licorne dans son pays ,il ne serait peut etre plus sur le trone depuis quelques années . ah l'ingratitude
 
Posté par Kinguiranke  19547,  le 13 Jul 2010 02:58:49 GMT
 
Le Kourouganfouga dit dans son article 13 que l'homme a le droit de frapper sa femme et meme
la femme d'autrui si son mari n'est pas capable de le faire, c'est de la barbarie encore et
ca ne fait pas notre fierte. Nous devons respecter la femme et la fille maliennes
 
  Répondre à < Kinguiranke >
Posté par Kinguiranke  19547,  le 12 Jul 2010 23:39:29 GMT
 
Non nous ne croyons pas que le defile d'un ancien tirailleur ou d'un soldat africain est une
insulte quand nos chefs d'Etat ont deja defile devant Sarko lors du sommet France-Afrique.
Nous devrons tous citoynes du monde celebrer le 14 juillet car une vraie victoire historique
pour les droits de l'Homme, le droit et la republique
 
 
Réponse de < Lynx22  6488 > à < Kinguiranke >,  le 14 Jul 2010 08:50:29 GMT
 
.........et a LALALAND!!!!
 
  Répondre à < Lynx22 >
Réponse de < Kinguiranke  19547 > à < minwara >,  le 13 Jul 2010 02:56:47 GMT
 
EreDj mon frere, j'ai servi au Mali ma mere patrie, aux Pays-Bas, Haiti, Bresil, Colombie, Jamaique, Belize, Trinidad and Tobago, Grenada, Antigua and Barbuda, Dominican Republic, Dominique, St Kitts and Nveis, St Lucia, St Vincent and the Grenadines, United Kingdom Dependent Territories (Anguilla, British Virgin Islands, Bermuda, Cayman Islands, Monstserrat, and Turks and Caicos), les departements Francais (Martinique, Guadeloupe et Guyane Francaise), Suriname, Guyana, Costa-Rica, Nicagaragua, Bolivie, USA, Mexique, Honduras, Peru, Guatemala, El Savador, Venezuela, Equateur, Argentine, Chili, Tanzanie, Zambie, Zimbabwe, Inde et Afrique du Sud.
 
Réponse de < minwara  90 > à < Ere Dj. >,  le 13 Jul 2010 00:34:32 GMT
 
à king: les droits de l'homme et la justice ont existé depuis avant l'avenement du 14 juillet.le "kourougafouga", le contenu des textes religieux ( Ancien et Nouveau Testaments et le Coran) et les pensées philosophiques grèques et orientales en sont des illustrations incontestées. c'est simple: les africains qui réfusent de défiler sont ceux qui veulent bien ouvrir les yeux; par contre ceux qui veulent défiler, eh bien que leur relation avec la France aille à merveille. c'est tout.
 
Réponse de < Ere Dj.  711 > à < Kinguiranke >,  le 13 Jul 2010 00:17:42 GMT
 
Je crois savoir que tu as servi a Haiti? NO COMENT.
 

 Réagir à cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez Obtenir un compte, en moins de 30 secondes.
    Poster un commentaire  
    * Commentaires (1000 chars maxi)  smile   wink   mali   tongue   laughing   sad  angry  crying    
     
    * Pseudo   Mot de passe  Mémoriser (nom et email)
      
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    L'Actualité du Jour selon ...
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la défense de la république Codem en appelle à l'union sacrée
    Mali: réaménagement du gouvernement, négociations à Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le développement en Afrique de l’Ouest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colère lancent une expédition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako a–t-il perdu le Nord ?
    Le Top 10 de la Semaine
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011