Mercredi 19 Décembre 15:58 GMT 
à Bamako [La Météo]
maliweb.net
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
Art & Culture
Patrimoine culturel du Mali : C’est parti pour l’inventaire
 Le Républicain, 31/05/2011 Commentaires [ 1 ] E-mail Imprimer

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le cadre du Forum du ministère de la culture à Mopti, Hamane Niang, ministre de la culture, a procédé le 29 mai 2011 à l’ouverture de la semaine nationale du patrimoine culturel. Cette semaine était placée cette année sous le thème : « L’inventaire général du patrimoine culturel du Mali ».

Selon Kléssigué Sanogo, Directeur national du patrimoine culturel, l’inventaire est un outil essentiel pour l’identification et la connaissance de l’héritage culturel, qui permet d’apprécier son état de conservation, ses valeurs et son interprétation. Au Mali, plusieurs expériences ont été tentées dans le domaine de l’inventaire et le directeur estime que très peu, à l’exception du projet « Inventaire des sites archéologiques » et de « la carte culturelle du Mali » ont donné lieu à des publications.

 Selon lui, c’est pourquoi le ministère de la culture, à travers la Direction nationale du patrimoine culturel, entreprendra dans les mois à venir des activités d’inventaire général du patrimoine culturel national meuble, immeuble et immatériel. « Cet inventaire aura comme principe de base le développement et l’approfondissement des informations sur l’héritage culturel de notre pays, afin d’envisager les mesures adéquates de promotion et de gestion », a-t-il déclaré. A l’entame des activités de l’édition 2011 de la Semaine nationale du patrimoine culturel, Hamane Niang, ministre de la culture, a rappelé que le Mali, situé au cœur de l’Afrique occidentale, fut naguère traversé par les routes du commerce transsaharien et transatlantique et possède un patrimoine culturel unique et exceptionnel. Il a estimé que ce patrimoine culturel qui commémore le passé et forge l’identité culturelle de nos communautés est peu connu et dans bien des cas, menacé. Face à cette situation, il dira que dans un contexte de mondialisation qui menace l’identité culturelle de tous les pays, il est impératif de donner à notre patrimoine culturel un nouveau souffle.

« Ce nouveau souffle à donner au patrimoine passe en premier lieu par la conservation de cet héritage culturel qui, dans son extraordinaire diversité, témoigne de notre passé et cristallise les valeurs de courage, de paix et de tolérance prévalant chez toutes les communautés », a-t-il déclaré. Aujourd’hui, plus qu’à nul autre moment, ajoute le ministre, il importe de le connaître et de le protéger dans toutes ses dimensions. « Le seul moyen pour ce faire n’est autre que d’en faire l’inventaire et la documentation afin qu’il soit mieux connu et mieux protégé », a-t-il noté. Après plusieurs activités préparatoires de cet inventaire, le ministre a estimé que les conditions semblent réunies pour le démarrage de l’inventaire. Au total 107 enquêteurs, à raison de deux par cercle et par commune dans le District de Bamako, ont été formés, augurant d’une couverture nationale de l’activité. « Je vous invite à faire des propositions permettant de faire un inventaire retenant des biens dans chacune des 703 communes du Mali », a instruit le ministre de la culture.

Assane Koné

///////

Fédération des artistes du Mali : Mopti a son bureau

En marge des travaux du Forum du ministère de la culture à Mopti, la Fédération des artistes du Mali a procédé, le 29 mai 2011, à l’installation de son antenne de Mopti.

Après les artistes de Ségou et de Koulikoro, le 29 mai 2011, c’était le tour des artistes de la région de Mopti de procéder à l’installation de leur bureau représentant la Fédération des artistes du Mali (FEDAMA). Modibo Konaté, secrétaire général du bureau national de la FEDAMA, a supervisé le 29 mai 2011,  les travaux d’installation du bureau de l’antenne de la FEDAMA de Mopti. Présidée par Mamadou Traoré dit Joe, chef d’orchestre du Kanaga de Mopti, la réunion qui a eu lieu dans la salle de Cinéma OCINAM de Mopti située à Mossinkoré, a enregistré la participation  de la plupart des groupes et formations artistiques de Mopti.

On a aussi noté la présence de Moussa Soumano, chef d’Antenne régionale du  bureau malien du droit auteur. Modibo Konaté a longuement entretenu les responsables des artistes de Mopti sur les objectifs de la FEDAMA qui vise, selon lui, à regrouper tous les artistes du Mali dans une unique entité afin de porter le combat pour l’amélioration de leurs conditions de travail et de vie. Au moment de la mise en place du bureau, la plupart des responsables avaient souhaité que Mamadou Traoré dit Joe prenne la direction de la structure régionale de la FEDAMA. Mais il a poliment décliné l’offre en souhaitant que plus jeune que lui soit placé de façon consensuelle à la tête de l’antenne régionale de la FEDAMA.

Ainsi, Bouraïma Diabaté, directeur d’école et non moins musicien du groupe Kanaga de Mopti, a été porté à la tête d’un bureau de 6 membres. Il est secondé par Abdoulaye Keita au poste de secrétaire général, au moment où Bilali Traoré dit Papa de la troupe « Sory Bamba » occupait celui de secrétaire à l’organisation. Mamadou Camara du « Gnamakala Ton » a été désigné au poste de secrétaire aux conflits ; Papa Koné, musicien du Kanaga, a été choisi au poste de trésorier et Siriki Koné de « Aslade Ladia » occupe le poste de secrétaire à l’information. 

A. Koné

 

Le Républicain, est seul responsable du contenu de cet article  
758 hits
Autres Articles dans la même catégorie
Le Tata de Sikasso : Un patrimoine culturel à protéger et à conserver  ( 5)
Aliou Coulibaly, délégué général du Festival des rails : "La cinquième édition de ce grand rendez-vous culturel est placée sous le signe de la maturité"  
Festival de Diré : Le maire s'oppose à la délocalisation de l'événement  ( 2)
Remonter

Vos commentaires Modifier mon avatar 
Posté par Babemba2000  5947,  le 01 Jun 2011 15:38:45 GMT
 
...Pas trop tôt pour l'inventaire ,et espérons le, la restauration de ceux qui se
détériorent .....
 
  Répondre à < Babemba2000 >

 Réagir à cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la défense de la république Codem en appelle à l'union sacrée
    Mali: réaménagement du gouvernement, négociations à Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le développement en Afrique de l’Ouest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colère lancent une expédition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako a–t-il perdu le Nord ?
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011