Jeudi 13 Décembre 04:40 GMT 
à Bamako [La Météo]
maliweb.net
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
Politique
L'URD et la présidentielle : Soumaïla Cissé investi candidat
 Le Malien, 20/09/2011 Commentaires [ 2 ] E-mail Imprimer

Bientôt ce sera le grand virage pour aborder les grandes batailles électorales de 2012. Dans les états major des partis, on affûte déjà les armes. Après l'ADEMA -PASJ, la 2ème force politique de notre pays, URD, a, à son tour, désigné son jockey dans la course pour le fauteuil de Koulouba. Son choix s'est porté sur M. Soumaïla Cissé, ancien Président de la Commission de l'UEMOA, et plusieurs fois Ministre de la République dans le Gouvernement Alpha Oumar Konaré.

C'est devenu officiel, le parti de l'Union pour la République et la Démocratie (URD), a, au terme de sa première conférence d'investiture nationale, choisi M. Soumaïla Cissé comme son candidat à la future présidentielle de 2012. La cérémonie de ses festivités s'est respectivement déroulée, du 17 au 18 septembre au CICB et au Palais de la culture. Né avec ses trente deux dents, le parti de la poignée de main, s'est depuis le premier juin 2003, date de l'Assemblée constitutive, taillé une place de choix sur l'échiquier politique national. Avec 27 députés à l'Assemblée nationale, 15 conseillers nationaux, 2200 conseillers communaux, 164 maires, 12 Présidents de conseil de cercle et 1 Président de l'Assemblée Régionale, l'URD est aujourd'hui une machine électorale très huilée. Les militantes et les militants  ont cerné toute la dimension des réalisations fait par le parrain leur parti. Le parcours militant de l'homme depuis l'avènement de la démocratie dans notre pays, a été significatif pour remettre les militants en confiance en vue de remporter les élections de 2012.

    Ce faisant, le parti semble faire un choix judicieux, car Soumaïla Cissé ? Tout  l'être semble tendu vers un seul objectif, la présidentielle de l'année prochaine. La création même de l'URD parait bien procéder de cette ambition, après l'échec de 2002 au second tour face à un candidat indépendant ATT. Et sur la lancée, l'homme ne néglige aucun obstacle réel ou supposé.  Né le 20 décembre 1949, M. Soumaïla Cissé, le fils de Bocar et de Sadio Diallo, venait d'être solennellement investi comme candidat de l'une des grandes formations politiques de la place. Ce technocrate de haut niveau a consacré l'essentiel de sa carrière au service de notre pays. Plusieurs fois Ministres, sous Alpha Oumar Konaré.

    En plusieurs années de responsabilités politiques et publiques assumées au plus haut niveau des instances de l'Etat, Soumaïla Cissé s'est, sans discontinuer, bâti une réputation d'homme visionnaire, crédible, compétent, rigoureux, bref d'homme de valeur. Une reconnaissance nationale et internationale qui tranche nettement avec la modestie de cet homme, élevé dans la plus pure tradition malienne qui enseigne que la grandeur d'un être se mesure à la dimension de sa modestie. A 62 ans, Soumaïla Cissé est sans conteste un cadre africain riche d'une très belle expérience. Secrétaire général de la présidence de la République en 1992, Ministre de l'Economie et des Finances pendant sept ans, Ministre de l'Equipement, de l'Urbanisme, de l'Aménagement du Territoire et de l'Environnement et ancien président de la Commission de l'UEMOA.

    La première qualité d'un chef est de servir d'exemple. Ainsi, Soumaïla a été  major de sa promotion à l'obtention de la Maîtrise Méthodes Informatiques appliquées à la Gestion de l'Université de Montpellier, major de sa promotion à l'obtention du Diplôme d'Ingénieur en Informatique et en Gestion de Institut des Sciences de l'Ingénieur de Montpellier, Soumaïla Cissé s'est vite distingué au sein de la communauté étudiante malienne installée en France, avant de se faire remarquer par les grandes entreprises françaises. Ainsi, successivement il entre chez IBM-France, au Groupe Pechiney, au Groupe Thomson et chez AIR INTER, la  compagnie aérienne, où il assumera les fonctions d'analyste chef de projet informatique avant de répondre à l'appel du Pays en 1984. Apprécié par nos voisins et nos partenaires au développement pour sa franchise, sa maîtrise des dossiers  et du terrain, pour le respect de ses engagements, Soumaîla Cissé fait partie des leaders africains les plus respectés par la communauté internationale. Il dispose dans le monde d'un réseau de contacts, d'un capital de sympathie et de respect, qui lui permettent de mobiliser aisément d'importantes ressources pour le développement du Mali.

Amadou Coulibaly

Le Malien, est seul responsable du contenu de cet article  
705 hits
Autres Articles dans la même catégorie
Présidentielle 2012 : Le coup semble vraiment bien parti pour le dauphinat. Mission secrète à Mopti  ( 11)
Candidat à la présidentielle : Soumaïla Cissé investi : Il était le meilleur en 2002, il reste le meilleur pour 2012  ( 3)
Le torchon brûle entre les barons du PDES  ( 9)
22 Septembre sous ATT: Une belle occasion de développement  ( 4)
Investiture de Soumaïla Cissé : Les politiques réagissent  ( 14)
Soumaïla Cissé investi : Le soutien des religieux ?  ( 51)
Vers une saignée dans de grandes formations politiques : Des cadres de l'URD et de l'ADEMA dans le viseur des partisans de Modibo Sidibé  ( 28)
Soumaïla Cissé investi candidat de l'Urd à la présidentielle 2012 : "Il faut désamorcer rapidement la bombe du chômage des jeunes"  ( 10)
Élection présidentielle 2012 : Les jeunes de l'URD s'engagent à payer la caution de Soumaila Cissé  
Réformes constitutionnelles L’URP apporte sa contribution au débat "Enlever la référence faite à la charte de Kouroukanfouka  ( 1)
Remonter

Vos commentaires Modifier mon avatar 
Posté par guimzo  9,  le 20 Sep 2011 16:00:14 GMT
 
Avec SOUMAILA pour un MALI fort et émergent... INCH ALLAH... Les maliens du Sénégal
attendent SOUMI pour l'adouber ..
 
  Répondre à < guimzo >
Posté par pater  608,  le 20 Sep 2011 09:25:04 GMT
 
Soumaila doit etre mis hors jeu de facon democratique. Rappelons nous c'est lui qui a
vole des dizaines de millions de FCFA a CMDT pour ensuite se lancer en politique avec cet
argent vole. Le Mali a t-il besoin de voleur comme President? je pense que non. DONC VOTONS
CONTRE Soumaila Cisse de toutes nos forces.
 
  Répondre à < pater >

 Réagir à cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la défense de la république Codem en appelle à l'union sacrée
    Mali: réaménagement du gouvernement, négociations à Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le développement en Afrique de l’Ouest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colère lancent une expédition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako a–t-il perdu le Nord ?
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011