Mercredi 19 Décembre 15:28 GMT 
à Bamako [La Météo]
maliweb.net
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
Art & Culture
Rentrée littéraire des éditions «La Sahélienne» : Chagrin Nomade de Sidi Alamine Ag Doho dans les librairies
 Bamako Hebdo, 08/10/2011 Commentaires [ 1 ] E-mail Imprimer

Pour sa rentrée littéraire d'octobre 2011, qui est en préparation, les éditions la Sahélienne que dirige Ismaïla Samba Traoré, va présenter six livres. Parmi  lesquels : "Chagrin nomade" de Sidi Alamine Ag Doho. Ce livre Chagrin nomade a été écrit en 1994, après les années de  rébellion au nord du Mali. L'auteur est un nostalgique de la vie en milieu touareg, c'est pourquoi il a écrit ce livre pour montrer comment  la société touareg  fonctionnait et comment elle était organisée avant les différentes crises. L'auteur était face à la presse le dimanche 2 octobre 2011 au siège des éditions la Sahélienne sis à ACI Baco Djicoroni.

" Chagrin nomade "  est un travail de recherche basé sur la  richesse  touareg. Son auteur Sidi Alamine Ag Doho est actuellement le directeur de l'école fondamentale de Tarkint au nord de la région de Gao, cercle de Bourem.  Sidi Alamine Ag Doho est opérateur de saisie à la maison d'édition " La Sahélienne "  depuis 1990.

L'instituteur profite de ce court répit dans sa vie pour écrire le récit de ses années d'errance. Le pari est gagné et traduit dans un livre intitulé " Touareg, 1973-1997 : Vingt-cinq ans d'errance  et de déchirement " paru en 2010 aux éditions " La Sahélienne " dans la collection " Dune verte ". Selon Sidi Alamine Ag Doho, son goût pour l'écriture ne date pas d'aujourd'hui. Après son premier livre  ''25 ans d'errance et de déchirement '', il a décidé de continuer. Déjà il a deux autres livres en projet et deux qui sont dans les librairies. ''Dans ce livre de 120 pages, il met en exergue  les composantes et les valeurs du monde touareg. Voici venue l'heure du " tendé " et de son rituel de séduction où l'esprit comme le corps sont mis à l'épreuve. L'enjeu est de gagner le cœur d'une femme sans troubler la bonne entente entre les campements. Erachante relève le défi''. Ce livre est divisé  en trois grandes parties, la vie en société chez les touaregs, les histoires de clans et les aventures amoureuse de deux jeunes.   ''Des  jeunes touaregs effleurent les usages d'une communauté célébrant autant la culture que la bravoure, la beauté que l'esprit. Pourtant, ces mêmes traditions qui subliment l'amour ne sont pas toujours tendres envers les amoureux et gare à qui voudrait nager à contre-courant''. D'après Sidi Alamine Ag Doho,  le cadre dans lequel  il a écrit ce livre, remonte aux années 1994, marquées par la mouvance de la grande sécheresse qui a frappé notre pays, et la mouvance de la démocratie.  D'après lui son récit rappelle le bon moment de la société touarègue  bien organisée, ou il fait bon vivre '' Nous avons eu la chance d'être encadrés par nos mamans, qui s'occupaient de l'éducation des enfants, aujourd'hui les mamans n'ont plus ce temps, avec les portables, les ordinateurs la vie en milieu touareg a complètement changé ''.

Son livre  est une histoire de culture, de bravoure, mais également d'amour. Dans  " Chagrin nomade ", Sidi Alamine Ag Doho décrit de manière saisissante une société de l'apparat, dont il dévoile les contradictions avec son écriture intimiste. Dans cette œuvre, Sidi Alamine démontre, sans doute, sa nostalgie de ce qu'était la société touareg, dans la splendeur de ses richesses, où les communautés vivaient en harmonie, et où la richesse des cultures offrait aux populations l'aisance de vivre. Aujourd'hui, tout a disparu, regrette-t-il.  Avant de préciser en revanche que le livre n'est pas une interpellation. " Je n'aime pas ce terme lorsqu'il s'agit du rôle d'un écrivain ", nous répond-il. Expliquant que l'objectif de cette œuvre est de faire savoir que le monde évolue bien avec peu de choses. " Je pose le problème du changement de nos habitudes et de la perte de certains de nos repères…Car l'homme est devenu trop individualiste ", fait remarquer Sidi Alamine. Qui annonce prochainement son troisième livre, dont il ne dévoile pas encore la teneur. Avec la rentrée littéraire des éditions " la Sahélienne ", il y aura la présentation des  6 œuvres, ''Retour au Mali'' d'Ismaila Samba Traoré, ''Chagrin nomade'' de Sidi Alamine Ag Doho, ''comment meurt l'autre moitié du Mali'' de  Abdou  Traoré dit Diop, ''Le petit théâtre du Fanfadet suivi de la messe est dite d' Adama Traoré, ''Les martyrs du tourbillon '' de Amadi Hamadi Diarra et '' Deny et Denistar suivi de un 31 décembre'' de Salimata Togora.
                                           

   Kassim TRAORE 

Bamako Hebdo, est seul responsable du contenu de cet article  
499 hits
Remonter

Vos commentaires Modifier mon avatar 
Posté par Adieptel  376,  le 08 Oct 2011 21:22:47 GMT
 
C'est très courageux. Tu vas réussir mon cher. Que le bon Dieu te bénisse. Amen !
 
  Répondre à < Adieptel >

 Réagir à cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la défense de la république Codem en appelle à l'union sacrée
    Mali: réaménagement du gouvernement, négociations à Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le développement en Afrique de l’Ouest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colère lancent une expédition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako a–t-il perdu le Nord ?
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011