Jeudi 30 Mars 06:44 GMT 
à Bamako [La Météo]
maliweb.net
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
La Situation politique et sécuritaire au Nord
Le récit de l'enlèvement des deux Français par un groupe armé de sept personnes.
  25/11/2011 Commentaires [ 21 ] E-mail Imprimer
© REUTERS

 "Ils étaient armés jusqu’aux dents". Mamadou, le chauffeur des deux Français enlevés au Mali et témoin de la scène, est encore sur le choc. Interrogé par Europe 1, il raconte la violence avec laquelle le groupe armé s’en est pris aux deux géologues.

"Où se trouvent les blancs" ?

Les faits se déroulent en pleine nuit, vers 1 heure, mercredi, à l’hôtel Le Dombia, à Hombori, une localité située entre Mopti et Gao. Sept individus, vêtus de boubous et armés de kalachnikov et d’armes blanches pénètrent dans l’hôtel après avoir bâillonné le chauffeur des Français.

"Ils ont brusquement attaché les gardiens, après ils sont venus vers moi, pointant leurs fusils, leurs kalachnikovs. Ils m’ont attaché, ensuite ils ont enfoncé la porte de l’hôtel pour entrer", raconte Mamadou au micro d’Europe1.

Une fois dans l’hôtel, les ravisseurs séquestrent alors le propriétaire des lieux et lui demandent de leur indiquer la chambre où se trouvent "les deux blancs"." Ils m’ont dit : ‘on n’est pas venu pour toi, on est venu pour les blancs’. Ils m’ont dit : ‘ne crie pas, ne fait rien’", raconte au micro de RFI le dirigeant de l’hôtel.

Des traces de sang retrouvées

Là, les deuxFfrançais sont réveillés en plein sommeil. L’un d’entre eux aurait été victime de violences. "J’ai entendu des cris", poursuit le dirigeant de l’hôtel. "Il y en a un qui était en bonne santé, l’autre ils l’ont sauvagement frappé", confirme le chauffeur des deux Français. Selon les premières constatations, des traces de sang ont été retrouvées sur le tapis et les oreillers de la chambre d’hôtel des victimes.

Un autre témoin a aperçu les Français embarqués de force dans un véhicule. Une heure plus tard, les ravisseurs et leurs otages avaient disparus dans le désert. Les deux Français ont en effet été emmenés vers le grand Nord malien. Une région classée en zone rouge par la France, ce qui signifie que les voyages y sont strictement déconseillés.

Ils ne s’étaient pas signalés à l’ambassade

Les forces maliennes ont été déployées pour retrouver les otages et les ravisseurs. En vain. Interrogé par Europe 1, le porte-parole du Quai d’Orsay assure que tous les moyens sont déployés pour retrouver les victimes.

Les deux géologues, qui ne s’étaient "pas signalés à l’ambassade française ni au consulat" résidaient à l’hôtel depuis mardi. Ils effectuaient une mission pour le compte de la Banque mondiale dans une cimenterie de la région. Peu de temps avant leur enlèvement, ils venaient de faire un compte-rendu de leur journée de travail à leurs collègues maliens.

Pour l’heure, l’enlèvement n’a pas été revendiqué, mais Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) figure dans les pistes les plus probables pour expliquer ce rapt.

AFP - 24 novembre 2011 à 18h26

 

 
3624 hits
Autres Articles dans la même catégorie
Enlèvement de deux Français à Hombori / Les dessous d’un coup rocambolesque  ( 103)
Banditisme au Nord Mali : Deux Français enlevés hier à Hombori  
Alerte au Nord à Alata (Menaka) Le maire Forataye Ag Etaw s’inquiète !  ( 2)
Enlèvement au Mali: l'identité des deux Français plus trouble qu'il n'y paraît  ( 44)
Mali: trois Européens enlevés, un autre tué à Tombouctou  ( 24)
Mali: Trois Européens enlevés et un autre tué à Tombouctou. Le gouvernement malien a dénoncé une "action terroriste"  ( 130)
Remonter

Vos commentaires Modifier mon avatar 
21 réactions (1 en attente de modération)1 2  
Posté par virgule  823,  le 25 Nov 2011 16:35:36 GMT
 
Deux bandits à la solde de Sarko. Hier un ancien militaire qui se fait tiré dessus,
aujourd'hui deux bandits soit disant géologues. C'est claires, il n'y a pas eu d'enlèvement,
ils ont juste rejoint une bande armée pour mettre le Mali au bancs des infrequentables. ATT,
il est grand temps que tu sors tes crocs et griffes pour éradiquer cette situation et
montrer à ce bat...de sarko qu'il est trop petit pour destabiliser le Mali.
 
 
Réponse de < Zoumanak  30 > à < virgule >,  le 27 Nov 2011 09:50:18 GMT
 
C'est avec ce genre de reflexions stupides et irresponsables que des adeptes de cheitane se disant musulmans salissent l'islam.Qu'ils aillent tous bruler en enfer ainsi que leurs accolites qui se disent Maliens.
 
  Répondre à < Zoumanak >
Posté par bayi nisah  4,  le 25 Nov 2011 12:12:12 GMT
 
putin maintenan on ne ds le meme sac
 
  Répondre à < bayi nisah >
Posté par bayi nisah  4,  le 25 Nov 2011 12:07:41 GMT
 
putin maintenan on ne ds le meme sac
 
  Répondre à < bayi nisah >
Posté par bayi nisah  4,  le 25 Nov 2011 12:06:49 GMT
 
putin maintenan on ne ds le meme sac
 
  Répondre à < bayi nisah >
Posté par abdou72  124,  le 25 Nov 2011 12:04:02 GMT
 
Annonce gratuit et immédiat sur expat - bamako .net Annonces gratuites avec 3
photos, protection de votre email, positionnement sur Google Map. Vous pouvez également
modifier votre annonce en permanence. ect...
 
  Répondre à < abdou72 >
Posté par pater  608,  le 25 Nov 2011 11:06:47 GMT
 
Nous devont aide et protection aux etrangers sur notre sol, il en va de la credibilite de
notre pays. Ces bandits de touregs foutent le bor-del dans notre pays, il faut les traquer
avec la plus grande fermete. Honte a ATT et ses soi-disants corrompus interlocuteurs
touaregs.
 
  Répondre à < pater >
Posté par konikan  148,  le 25 Nov 2011 10:52:15 GMT
 
Je m'en fou
 
  Répondre à < konikan >
Posté par chirki71  18,  le 25 Nov 2011 10:40:02 GMT
 
OUI, ces français peuvent être contre la politique de Sarkozy. Ceux qui font ces pratiques
sous le coupole de l'Islam ont tort. L’islam est différent de la violence. l'Islam c'est la
paix, la sécurité et l'amour et non faire du mal à un autre être. Le problème c'est que ce
sont les péchés de certains qui tombent sur d'autres. Il n'y a pas lieu d'accuser qui que ce
soit. Celui qui a commis l'acte est seul responsable de son forfait...de même ceux qui se
sont retranchés dans les collines de Zakak et qui font régner la terreur sur des pauvres
musulmans sont les seuls responsables de cette situation et non les ressortissants du nord
qu'ils soient Touaregs, Peulhs, Sonrais ou Arabes...
 
  Répondre à < chirki71 >
Posté par benbouba  140,  le 25 Nov 2011 10:27:46 GMT
 
qu'ils soient égorgés comme des chiens,ons'en fou des francais,du parachutage des armes de
l'otan,de sarkosi
 
  Répondre à < benbouba >
Posté par Yougoussake  180,  le 25 Nov 2011 10:09:00 GMT
 
Nous les maliens devrions avoir honte et nous sentir coupables avec tout ce qui se passe sur
notre sol.Il y a quelques mois ,on criait tous au scandal quand le gouvernement farncais
classait le Nord Mali comme zone dangereuse et deconseillait a ses ressortissants de s'y
rendre.Les faits recents leur donnent entierement raison.Il est temps que le peuple malien
prenne ses responsabilites car nos dirigeants corrompus et incapables ne feront rien pour
redorer le blason terni de notre chere patrie.
 
  Répondre à < Yougoussake >
21 réactions (1 en attente de modération)1 2  

 Réagir à cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la défense de la république Codem en appelle à l'union sacrée
    Mali: réaménagement du gouvernement, négociations à Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le développement en Afrique de l’Ouest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colère lancent une expédition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako a–t-il perdu le Nord ?
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011