Mardi 16 Janvier 07:39 GMT 
à Bamako [La Météo]
maliweb.net
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
Faits Divers
Aéroport de Bamako-Sénou : Des vols et magouilles à la pelle
 Le Combat, 01/02/2012 Commentaires [ 1 ] E-mail Imprimer

Disparition de colis et surpoids de bagages ; non identification des usagers en possession de faux documents ; passage frauduleux de marchandises et autres produits prohibés… Autant de « fausses notes » qui se font entendre ces derniers temps à  l’Aéroport international de Bamako-Sénou où  tout semble si galvaudé que le business a pris le dessus sur tout.

Quant à l’assurance de la sécurité des personnes qui fréquentent les lieux, ce n’est que de la poudre aux yeux. Tout ce qui compte pour les agents, c’est de rentrer le soir les poches remplies de billets de banque. C’est pourquoi, ici, tous les moyens sont bons pour se tailler la part du lion. Ainsi, il n’est pas rare de voir des agents de sécurité laisser passer des personnes en possession de faux documents. Et dans le pire des cas, ces agents ferment les yeux sur la circulation des produits prohibés, moyennant de gros sous, bien entendu. Ainsi, à chaque escale d’un avion en provenance de Bamako, un passager est débarqué pour détention de produit stupéfiant ou de faux documents : passeport, visas...Dans d’autres cas, les passagers sont sommés d’abandonner une partie de leurs bagages, faute de pouvoir  respecter le poids autorisé.

Et le comble, c’est que d’autres passagers se retrouvent en possession de bagages qui ne leur appartiennent pas en réalité. En fait, ces bagages sont embarqués sous leurs noms grâce à la complicité d’agents de sécurité et de « coxeurs »  qui essaiment les lieux. Et une fois arrivés à destination, les bagages sont livrés à leurs destinataires. S’agissant de la disparition des bagages, ils sont tout simplement détournés par des individus sans scrupule et cela, au vu et au su de tout le monde. Ensuite, les « butins » sont partagés à la fin de chaque journée.

Autre fait grave qui caractérise l’aéroport de Bamako-Sénou : la contrebande qui fait perdre des millions à l’Etat. A l’aéroport de Bamako, des tonnes de marchandises y passent sans être dédouanées. Et pour faire passer ces marchandises, la stratégie est simple : elle consiste à distribuer des dessous de table à certains agents influents. Alors, des dispositions sont immédiatement prises pour que le colis passe comme lettre à la poste. A cette contrebande participent des directeurs financiers qui reçoivent des chèques en contre partie.

Dans d’autres cas, des commerçantes, à leur atterrissage à Bamako-Sénou, appellent des « passeurs » qui ne sont autres que des porteurs d’uniforme, très souvent de hauts gradés. Ces derniers partent alors chercher les bagages jusqu’à la passerelle sans en être empêchés par qui que ce soit. Ce qui explique aussi la disparition de bagages qui sont souvent enlevés par ces mêmes « passeurs », soit par erreur, soit sciemment. Ce qui est certain, c’est que la fraude et la contrebande qui ont cours à l’aéroport de Bamako-Sénou font  perdre énormément de sous à l’Etat.

Jean Pierre James

 

Le Combat, est seul responsable du contenu de cet article  
1787 hits
Autres Articles dans la même catégorie
Cambriolage à main armée à l’hippodrome II : Le boutiquier Djibi a failli perdre sa vie  ( 3)
Camp Soundjata Kéïta de Kati : Les épouses des militaires expriment leur colère par rapport à la gestion faite par les autorités de la crise au nord Mali  ( 3)
Remonter

Vos commentaires Modifier mon avatar 
Post par keellyy  79,  le 04 Feb 2012 20:59:34 GMT
 
A bon entendeur le vote utile c'est le vote du candidat de la convergence, le candidat
du peuple, l'honneur intègre t, le fils digne du Maliba, l'homme qui connais et qui
maitrise les dossiers, l'homme aux multiples expériences, le seul a pouvoir sortir le Mali
du chaos et a ramener vers un développement durable, une stabilité économique, sociale
et sécuritaire, garantir les emplois, l'éducation, la santé, offrir une meilleur
alternatif ou chacun(e) se retrouvera. finir avec la corruption, le clientélisme, la
pauvreté, l'arrogance, le mépris. proposer l'homme qu'il faut a la place qu'il faut.
(soumi zéro en prison fonctionnaire d’état sans héritage multimilliardaire). Oui vous
êtes a la hauteur, oui nous allons vous dire OUI le 29 Avril S.E.M. Modibo Sidibé.
 
  Rpondre < keellyy >

 Réagir cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la dfense de la rpublique Codem en appelle l'union sacre
    Mali: ramnagement du gouvernement, ngociations Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le dveloppement en Afrique de lOuest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colre lancent une expdition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako at-il perdu le Nord ?
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011