Samedi 29 Avril 09:28 GMT 
à Bamako [La Météo]
maliweb.net
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
La Situation politique et sécuritaire au Nord
Attaques rebelles au Mali : Bamako a–t-il perdu le Nord ?
  02/02/2012 Commentaires [ 59 ] E-mail Imprimer

Le Nord-Mali est en proie à une offensive de la rébellion touarègue. A Niafounké, village du célèbre guitariste malien Ali Farka Touré, les habitants sont pris dans l’étau des échanges de tirs entre l’armée malienne et les rebelles touaregs dont on dit qu’ils bénéficient de l’appui des membres de AQMI. Le Mali, en pleine campagne électorale, est obligé de faire face à des attaques jamais vues auparavant. Cette fois-ci, les rebelles ont attaqué les régions qu’ils estiment devoir être sur leur fameux territoire de l’AZAWAD. Une offensive coordonnée qui, il faut le reconnaître, donne du fil à retordre à l’armée malienne.

L’ampleur des combats n’est pas surprenante parce qu’avec le flot d’armes de toutes sortes revenues de la Libye de Kadhafi, les troupes du MNLA ont de quoi être plus offensives et plus dangereuses. L’attaque du 24 janvier n’a pas encore livré tous ses secrets. On parle d’atrocités de la part des rebelles sur les populations et sur des militaires de l’armée malienne. L’Etat malien a demandé l’ouverture d’une enquête sur les événements de l’Aguelhok, dans la région de Kidal, dans l’extrême-nord du pays, preuve du caractère sérieux des accusations. On observe cependant un silence-radio sur le nombre des victimes civiles et militaires au niveau de la communication gouvernementale, laissant ainsi la place à la rumeur avec ses effets dévastateurs dans l’opinion publique.

La preuve, cette manifestation des parents des militaires au front, reflète bien cette opacité qui entoure les opérations de l’armée malienne. Les familles veulent non seulement avoir les nouvelles des leurs, mais en plus, elles demandent à l’Etat d’ équiper convenablement ses troupes sur le terrain pour l’accomplissement de leurs missions. C’est une interpellation à prendre au sérieux du côté de ATT qui, en bon général d’armée, sait que le soutien de l’opinion est déterminant pour gagner la guerre contre les rebelles. Gare au gouvernement donc, si cette opinion se rend compte que l’armée malienne jette ses hommes en pâture aux rebelles touaregs, sans équipements adaptés à la menace et sans un bon appui logistique. Comment assurer la sécurité des populations et la souveraineté de l’Etat sur plus d’un million de Km2 dont la moitié est constituée de désert ? Comment sécuriser dans ce cas les populations et les détachements militaires chargés de cette protection ?

Un vrai dilemme qui se paie cash. Une armée en difficulté qui peine à tenir ses positions et dont les renforts sont incertains ou trop lents. Pour ATT qui se prépare à céder son fauteuil de président dans quelques mois, c’est un cadeau empoisonné à son successeur et rien ne dit que cette crise touarègue ne va pas influencer la campagne électorale. La recrudescence de la rébellion touarègue entache le mandat finissant de ATT qui, à force de négocier la paix, a tout simplement oublié de préparer cette guerre inévitable parce que les revendications du MNLA sont tout simplement irréalisables. Malheureusement, le Mali tarde à tendre la main à l’aide militaire internationale. Ses pays voisins ne l’appuient que très timidement.

Il est vrai que chacun entend gérer à sa manière les Touaregs vivant sur son sol pour des considérations de politique intérieure. Hélas, c’est oublier que le territoire de l’Azawad, cet espace vital que le MNLA réclame, s’étend du Burkina à l’Algérie en passant par le Mali, la Mauritanie et le Niger. Tôt ou tard , il faudra se décider à agir collectivement, soit pour faire la guerre, soit pour gérer politiquement le statut définitif de ce peuple.

Abdoulaye TAO

Le Pays, Burkina Faso, via lefaso.net

 

 

 
12212 hits
Autres Articles dans la même catégorie
Après le carnage d’Aguel Hoc : - Les femmes des militaires exigent la vérité - Elles commettent des actes de vandalisme  ( 7)
Dérapages des épouses et enfants de militaires à Kati : Evitons l’amalgame!  ( 160)
Évolution de la situation au nord : Deux députés et une élue du HCC rejoignent le MNLA Il s’agit d’Alghabass Ag Intallah, d’Ibrahim Ag Hamada Assalagh et de Nina Walett Intalouh.  ( 34)
Situation sécuritaire au nord Mali : Les familles des militaires manifestent bruyamment leur ras-le-bol  ( 3)
Situation au Nord : Déclaration du Président Amadou Toumani Touré, Chef de l’Etat  ( 162)
Edito : Non au délit de faciès  ( 6)
Crise du Nord - ATT aux maliens : « Eviter l’amalgame »  ( 10)
Rébellion au Nord du Mali : Deuxième jour de manifestation à Kati  ( 3)
Attaque du cantonnement militaire de Niafunké : Des morts dont un Capitaine de l’Armée et de jeunes lycéens  ( 16)
Mme Keïta Djénéba Keïta, présidente deu collectif des femmes des camps militaires : ‘‘Partout où les camps militaires ont été attaqués, ce sont les jeunes recrues, fraîchement sorties de formation et sans expérience, qui ont été victimes’’  ( 16)
Remonter

Vos commentaires Modifier mon avatar 
59 réactions (21 en attente de modération)1 2 3 4 5  Suivant >>  
Posté par fcily  1,  le 03 Feb 2012 20:44:24 GMT
 
Je suis indignée face à cette situation déplaisante, vivement qu'il que ce président s'en
aille! la situation est critique, les familles perdent leurs proches à cause de
l'incapacité du président. Un chef d'Etat est sensé prendre les bonnes décisions pour le
pays, mais vraisemblablement cela n'est pas le cas! Qu'on fasse quelque chose et cela, le
plus tôt possible, faute de quoi on perdra encore d'êtres chers! Mes condoléances aux
familles qui ont perdu leurs proches!!
 
  Répondre à < fcily >
Posté par paulite  284,  le 03 Feb 2012 18:06:17 GMT
 
Je toujours dis que ATT est complice avec les rebelles, Quelque soit la duré de bois dans
l’eau il ne ce transformera jamais en caïman Un captif restera toujours captif , ATT
soutien ses maitres tamasheqs BLA-BLA BLA Je suis militaire je connais la guerre,
bla-bla-bla On sait quant sa commence on ne sait pas quant sa finis On entendu sa plus des
100,000 fois !!!!!!!!!!!!!!!!!! Vivement fin de mandant de ATT sinon son départ sera pur
que celui de Moussa Traore ATT à détruit le Mali et bafouiller l’honneur de maliens
 
  Répondre à < paulite >
Posté par paulite  284,  le 03 Feb 2012 18:03:58 GMT
 
Je toujours dis que ATT est complice avec les rebelles, Quelque soit la duré de bois dans
l’eau il ne ce transformera jamais en caïman Un captif restera toujours captif , ATT
soutien ses maitres tamasheqs BLA-BLA BLA Je suis militaire je connais la guerre,
bla-bla-bla On sait quant sa commence on ne sait pas quant sa finis On attendu sa plus des
100,000 fois !!!!!!!!!!!!!!!!!! Vivement fin de mandant de ATT sinon son départ sera pur
que celui de Moussa Traore ATT à détruit le Mali et bafouiller l’honneur de maliens
 
  Répondre à < paulite >
Posté par diable noir  12,  le 03 Feb 2012 17:39:46 GMT
 
nous le malien nous sommes dessu de president de la republique
 
  Répondre à < diable noir >
Posté par djraminadjrara  1330,  le 03 Feb 2012 16:56:43 GMT
 
1)Nous disions et nous l’avions toujours dit que l’exécutif malien sous la demande du
législatif devait rapidement déclarer l’état d’urgence dans toute la zone Nord y compris la
zone du Ouagadou et d’y envoyer l’armée pour ratisser toute la zone en vue d’arrêter tout
suspect de faire passer de vie à trépas ceux parmi les déserteurs lâches de l’armée libyenne
ou ceux parmi les touaregs maliens venus de Libye ou ceux des maliens vivants au Nord qui
auraient des velléités rebelles ou indépendantistes ou ceux parmi les islamistes vivants
dans le Ouagadou qui refuseraient de quitter le Mali Nous disions que l’armée pouvait se
faire aider par le mouvement patriotique d’auto-défense « le GANDAKOYE » qui a 1bonne
connaissance de la zone Nous disons que des mandats d’arrêt internationaux ou appels doivent
être également lancé à l’encontre de toutes les personnes qui soutiennent ou soutiendront
ces dites velléités aux fins de les mettre hors d’état de nuire
 
  Répondre à < djraminadjrara >
Posté par djraminadjrara  1330,  le 03 Feb 2012 16:56:07 GMT
 
2)Nous disons encore 1fois que l’exécutif et le législatif maliens doivent mettre de côté
leurs intérêts politiques personnels familiaux égoïstes et primaires aux fins de résoudre
1fois pour toute ce problème des rebelles touaregs et les Suppôts de Satan d’Aqmi car aucun
exécutif et législatif étrangers ne viendront faire ce travail à leur place Nous disons que
la rencontre à Alger est inopportune car le temps des dialogues est dépassé il faut opter
pour la solution finale et il est inhumain et irresponsable d’envoyer des soldats se battre
sans moyens conséquents Nous disons que s’ils en sont incapables ils doivent démissionner
selon la déontologie démocratique Nous disons au cas ils refusaient de démissionner sans
résoudre ce problème avant les futures élections présidentielles nous demandons au peuple
malien de sanctionner tous les membres de l’exécutif (gouvernement) et du législatif
(assemblée nationale) qui seront candidats en ne les votant pas
 
  Répondre à < djraminadjrara >
Posté par visionary2012  145,  le 03 Feb 2012 14:46:21 GMT
 
Il n'ya aucune surprise dans cette situation au Nord du Mali. ATT n'est pas un leader qui
est serieux. Il doit etre extremement ignorant sinon comment peut ont comprendre que le pays
a ete avertis par Bahanga depeuis 2006 et que 6 ans apres nous en soyons aussi faible et
incapable? Quel acte de negligence et trahison de la part de ATT!!




 
  Répondre à < visionary2012 >
Posté par boua15  694,  le 03 Feb 2012 12:00:03 GMT
 
ce n'est pas ce qu'ils nous font voir ces rebelles, selon leur site 3w.mnlamov.net c'est
dans le Mali seulement que AZAWAD constitue, selon leur carte, comme ils savent qu'on a un
président la-ch-e ils nous font tous si non il y a le Niger qui s'est armé, le Burkina,
l'Algerie et la Mauritanie aussi et pour tant dans tous ces pays c'est militaire qui est au
pouvoir ATT doit agir vite ou demissionner
 
  Répondre à < boua15 >
Posté par absoum  9,  le 03 Feb 2012 11:43:39 GMT
 
. Donc prions le tout puissant Dieu ,le tout miséricordieux et le très miséricordieux de
protéger les maliennes et maliens et de faire en sorte que la paix revienne au Mali. Et
c'est DIEU seul qui sait TOUT!!!!!!!Ne prenez pas mal ce message les internautes car c'est
un message de paix et la Paix c'est Dieu qui le décide et qui lui donne cour!##[[Seigneur
Dieu! Tu es la paix, de toi viens la paix, et vers toi retourne la paix. Tu es la source de
bénédiction et de supériorité, ô Détenteur de Majesté et de Bienfaisance]]##.Seigneur guide
nos dirigeants et le peuple malien dans le droit chemin qui mettra fin à ce conflit qui nous
dirigera vers une sortie de crise et qui réglera la maîtrise de la situation au nord du Mali
car dans la guerre il n'y a que des perdants!!!!
 
 
Réponse de < tologue  16 > à < absoum >,  le 04 Feb 2012 01:14:44 GMT
 
mon frere Absoum, je suis d'accord qu'il nous faut prier pour la paix, en meme temps il est imperatif que l'individu, la communaute ou le pays en entier se batte contre toute forme d'agression si on veut vraiment la paix. Meme sur le plan religieux, l'islam nous commende de nous battre contre ceux qui nous agressent de facon injuste. ATT a tout donne a ces rebelles sous pretexte qu'il veut la paix, ne voyez vous pas que cela n'a pas evite la guerre avec des centaines d'innocents tues sans raison? C'est bien de prier le bon Dieu pour la paix, mais n'oublie pas en meme temps de te battre contre ceux qui t'agressent, car cela est aussi demande par le bon Dieu. La faiblesse est le pire ennemi de l'homme, car elle ne contribuera jamais a la paix ou a la serenite que nous souhaitons tous pour le Mali. Ces rebeles n'etaient pas fous d'agir de la sorte quant Moussa Traore etait president du Mali, devinez pourquoi!
 
  Répondre à < tologue >
Posté par absoum  9,  le 03 Feb 2012 11:42:30 GMT
 
J'ai une bonne parti de la famille, des amis d'enfances et de leur famille, mes frères et
oncles qui sont en plus Militaires au nord du Mali Tombouctou, Gao Niono et j'en
passe!!!!Donc évitez de dire des choses qui nous avancent à rien. Au moins les femmes
militaires de kati ont été voir le président en soutenant leur mari et d'autre, leur papa et
proches qui sont des citoyens malien. Et ce sont des actions utiles
 
  Répondre à < absoum >
59 réactions (21 en attente de modération)1 2 3 4 5  Suivant >>  

 Réagir à cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la défense de la république Codem en appelle à l'union sacrée
    Mali: réaménagement du gouvernement, négociations à Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le développement en Afrique de l’Ouest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colère lancent une expédition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako a–t-il perdu le Nord ?
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011