Mardi 16 Janvier 23:34 GMT 
à Bamako [La Météo]
maliweb.net
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
Faits Divers
Crime crapuleux à Zantiébougou : Une Femme violée et assassinée
 Le RELAIS (Bougouni), 03/02/2012 Commentaires [ 4 ] E-mail Imprimer

Le 1er  janvier 2012, Mme Koné Kadiatou Koné a été assassinée à coups de machette par une personne mal intentionnée sur  le tronçon Toumou et à Tonfa, deux villages de la commune de Zantiébougou, Cercle de Bougouni.

Incroyable mais vrai ! D’après les informations données par le mari de Kadiatou, ce dimanche 1er janvier 2012, jour de foire du village de Toumou, sa femme a demandé son vélo afin qu’elle rende visite à un de ses oncles malades à Tonfa. C’est ainsi que la dame s’est rendue chez ses parents, accompli sa mission et prit la route du retour le petit soir. Par ailleurs, un homme du village de Tonfa appelé, Fanhko, 33 ans environ, père de deux enfants, a été témoin d’une partie de l’histoire.

Selon lui, lorsqu’il était en train de mettre ses charbons dans des sacs en brousse, il a entendu des voix qui ressemblent à une discussion. Il s’est approché un peu en cachette pour en savoir plus. Et il a trouvé un homme de taille grande, masqué d’un turban noir, ayant pris une femme par ses mains  ne s’entendant pas sur un sujet. Fanhko, a affirmé que tout ce qu’il a entendu dans la conversation est qu’en un moment la femme disait : «  Nous ne sommes pas tous des habitants de Toumou ? » Voyant la tension de la conversation, Fanhko, muni de son fusil, a pris la fuite pour informer les gens au village de Tonfa. A cet effet, il retourna avec un oncle, Moussa Mariko sur le lieu du drame. A leur arrivée, ils ont trouvé la femme assassinée et le bourreau disparu. Ni Fanhko ni son oncle ne connaissait la femme.  Avant de retourner au village, ils ont rencontré un forain motorisé venu de Falaba, le village du mari de la défunte qui dira que Kadiatou lui avait même donné des céréales à apporter à Falaba.

Le corps étant identifié, Fanhko et ce forain sont allés informer les parents de la dame à Toumou, puis la famille conjugale à Falaba.

La mairie et la brigade de la gendarmerie de Koumantou furent alors saisies de l’affaire. Celles-ci se sont transportées sur les lieux pour faire le constat et mettre la défunte à la disposition des siens. Il a été constaté que Kadiatou a été assassinée avec une machette, dont les traces étaient visibles sur les deux côtés et au milieu de la tête.  De même, les blessures de la machette étaient sur les deux bras, signe que les gens sur place ont conclu que lorsque la femme a essayé de déjouer les coups tombés sur la tête avec les bras. Les chaussures de la femme sont trouvées à quelques mètres de son corps et entre ces deux endroits, la terre remuée donne  l’impression que la femme a été violée avant d’être assassinée, selon les propos de certaines sources.

Après le constat, les parents de Kadiatou, sa famille maritale et les habitants de Tonfa, l’ont inhumée à Tonfa.

Par la suite, une enquête a été ouverte et Fanhanko qui est témoin de l’histoire a été appréhendé le jeudi 5 janvier 2012 et enfermé à la maison d’arrêt de Bougouni depuis ce jour.

A la question de savoir pourquoi Fanhanko n’a pas secouru Kadiatou alors qu’elle était en danger, le monsieur en question dit qu’il savait que les deux personnes étaient dans une situation conflictuelle, mais qu’il ne savait pas que l’affaire prendra fin par une mort de personne. Fanhko a ajouté qu’il a eu peur de s’approcher parque celui qui est capable d’agresser une femme en brousse dans ces conditions peut aussi l’agresser. Donc, n’étant pas capable d’ouvrir le feu sur l’agresseur, il a tout simplement voulu faire recours à d’autres personnes.

A présent, Fanhko est toujours détenu et l’enquête se poursuit.

A suivre !

 

 

La rédaction

 

Le RELAIS (Bougouni), est seul responsable du contenu de cet article  
2776 hits
Autres Articles dans la même catégorie
Money Gram dans le collimateur du banditisme : L’agence de N’Tomikorobougou dévalisée hier  ( 2)
Remonter

Vos commentaires Modifier mon avatar 
Post par observateur100  172,  le 04 Feb 2012 14:17:54 GMT
 
Tels que les faits sont rélatés, on n'a pas besoin d'être même un auditeur de l'école
de la magistrature, Fankho est le présumé coupable.
 
  Rpondre < observateur100 >
Post par Patissakana  378,  le 04 Feb 2012 01:45:31 GMT
 
Ils ont le coupable, reste a lui faire cracher la verite
 
  Rpondre < Patissakana >
Post par antakamama  1938,  le 03 Feb 2012 09:05:35 GMT
 
Pauvre de fhanko
 
 
Rponse de < sarcelles  16 > < antakamama >,  le 03 Feb 2012 18:45:11 GMT
 
quel con ce fhanco!tu avais un fusil a ta portee ..un vraii trouillard!!
 
  Rpondre < sarcelles >

 Réagir cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la dfense de la rpublique Codem en appelle l'union sacre
    Mali: ramnagement du gouvernement, ngociations Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le dveloppement en Afrique de lOuest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colre lancent une expdition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako at-il perdu le Nord ?
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011