John Dramani Mahama élu à la tête de la CEDEAO

2
Le Président de la République du Ghana, John Dramani Mahama et Allassane Dramane OUATTARA de la RCI
Le Président de la République du Ghana, John Dramani Mahama et Allassane Dramane OUATTARA de la RCI

Le 44è sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui s’est achevé, samedi à Yamoussoukro, la capitale politique et administrative ivoirienne, a élu le Président Ghanéen, John Dramani Mahama à la tête de l’organisation sous-régionale.

“Je suis heureux de vous annoncer qu’hier les Chefs d’Etats se sont concertés et ont décider de porter à la tête de la CEDEAO, notre frère, le Président John Dramani Mahama”, a déclaré le Chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara.

 

M. Ouattara par ailleurs, Président sortant de l’organisation ouest-africaine, a transmis séance tenante les attributs à son successeur dans une bonne humeur.

 

13 Chefs d’Etat sur les 15 que compte la CEDEAO, ont participé aux travaux de cette 44è session ordinaire. Le Cap Vert et le Togo ont été représentés par leur Premier ministre.

 
Né le 29 novembre 1958 à Damongo au Ghana, consultant en communication de profession, John Dramani Mahama est un pur produit du Congrès démocratique national (NDC, au pouvoir).

 

Régulièrement élu député depuis 1997, il fut ministre de la Communication du président Jerry Rawlings (1998-2001) avant d’être élu vice-président de la République le28 décembre 2008 aux côtés de John Atta-Mills.

 

Au décès brutal de John Atta-Mills, John Dramani remplace le défunt président le 24 juillet 2012 pour assurer la transition jusqu’à l’élection présidentielle de décembre 2012, comme le veut la Constitution ghanéenne.

 
Candidat du NDC, John Dramani Mahama est réélu président de la République du Ghana le 7 décembre 2012 et est investi dans ses fonctions le 7 janvier 2013 malgré la contestation de l’opposition.

 

Le recours en annulation devant la Cour suprême par Nana Akufo-Addo, candidat de l’opposition est rejeté par la juridiction suprême ghanéenne qui confirme, le 29 août 2013, l’élection de John Dramani à la tête de l’Etat.

 

Père de 7 enfants, le 24ème président de la CEDEAO, fidèle de l’église des Assemblées de Dieu, John Dramani est le troisième chef de l’Etat ghanéen à diriger l’organisation sous-régionale après Jerry Rawlings (1994-1996) et John Kufuor (2003-2005).

LS/APA

Source: http://apanews.net/

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. trois elements doivent disparaitre pour qu’il ai paix en afrique de l’ouest. La presence des armees de la france coloniale,Alassane wattara et blaise compaore.

  2. FELICITATIONS MY PRESIDENT GOOD LUCK AS WEST AFRICA WOULD FIND THE PEACE IN YOUR MANDAT.

Comments are closed.