La CEDEAO, un club de plaisanteries

17

Nous rappelons les atermoiements de la CEDEAO dans la crise sierra lĂ©onaise. Nous savons tous que les rebelles casamançais ont fait du pays voisin qu’est la GuinĂ©e Bissau leur base arriĂšre. Que la CĂŽte d’ivoire avait encouragĂ© et soutenue la rĂ©bellion de Charles Taylor au Liberia.
Que le LibĂ©ria du mĂȘme Charles Taylor, avait soutenu la rĂ©bellion du Front rĂ©volutionnaire uni en Sierra-Leone

Que le Burkina Faso avait hĂ©bergĂ© et soutenu une rĂ©bellion en CĂŽte d’Ivoire pour favoriser l’arrivĂ©e au pouvoir de son ancien ressortissant Ă  la tĂȘte d’un pays voisin. Il y a des faits troublants qui nous obligent avec tout le bon sens dont nous sommes dotĂ©s de ne pas croire Ă  la CEDEAO et Ă  ses initiatives hypocrites.

La sous rĂ©gion ouest africaine est plutĂŽt la pitoyable victime des pays membres de la CEDEAO. Palabres stĂ©riles, faux-fuyant, vanitĂ©, pusillanimitĂ©, tels sont les traits dominants des dĂ©bats Ă  l’intĂ©rieur d’une organisation incapable de se relever, de se dresser pour promouvoir la paix et favoriser ainsi le dĂ©veloppement Ă©conomique endogĂšne et autocentrĂ© sur les besoins rĂ©els des peuples d’Afrique de l’Ouest.

Nous sommes parmi les africains qui ne croiront jamais en la capacitĂ© de toutes ces organisations rĂ©gionales et sous-rĂ©gionales Ă  travailler efficacement au renouveau Ă©conomique et social de notre continent. Le cƓur n’y est pas, la sincĂ©ritĂ© non plus. Depuis sa crĂ©ation le 28 mai 1975 jusqu’à nos jours, la CEDEAO n’a fait que du sur place. C’est l’immobilisme total.

Le but principal est de promouvoir la coopĂ©ration et l’intĂ©gration avec pour objectif Ă  terme de crĂ©er un marchĂ© commun ouest africain, une union Ă©conomique et monĂ©taire. FigurĂ© vous que de 1975 jusqu’aujourd’hui les pays de cette sous rĂ©gion courent tous vers des objectifs chimĂ©riques, car l’union Ă©conomique et monĂ©taire est un rĂȘve inaccessible pour des Ă©conomies sous perfusions et plombĂ©es jusqu’au cou pas des dettes abyssales.

Essayez aujourd’hui de voyager de la CĂŽte d’ivoire au BĂ©nin et profitez pour observer l’état du rĂ©seau routier et du racket des forces de l’ordre. Observez simplement les besoins en Ă©nergie Ă©lectrique des pays de la CEDEAO, ne parlons mĂȘme pas de l’eau potable qui est devenue une denrĂ©e rarissime et vous comprendrez sans qu’on ne vous fasse un dessin que la CEDEAO est une immense plaisanterie.

Observez simplement les pays qui la composent et qui sont aujourd’hui en Ă©rection comme un grabataire devant une vierge et qui parlent d’aller faire la guerre au fond du dĂ©sert dans le nord du mali. Le Nigeria engluĂ© dans ses propres problĂšmes et surtout sa secte Boko Haram dont les liens avec Al-QaĂŻda, sont plus qu’évidents.

Cette secte antichrĂ©tienne dans un pays laĂŻque veut appliquer la sharia dans les Ă©tats musulmans du nord du Nigeria. Comment un pays qui n’arrive pas Ă  balayer devant sa propre porte peut-il aller combattre des islamistes dans un autres pays ? Le Nigeria se souvient-il que la sĂ©cession biafraise avait fait plus d’un million et demi de morts ?

En ce qui concerne la CĂŽte d’Ivoire, ses propres forces de l’ordre n’arrivent mĂȘme pas Ă  sĂ©curiser sa frontiĂšre avec son voisin libĂ©rien, comment une armĂ©e mono ethnique avec des dozos, des zozos et leurs frĂšre FRCI musulmans peuvent-ils aller combattre d’autres musulmans qui prĂ©tendent combattre au nom d’Allah ?

Observez la guerre antichrĂ©tienne des dozos et des FRCI contre les populations du sud de la CĂŽte d’Ivoire. Vous comprendrez tout de suite que le gouvernement ivoirien est Ă  dominance musulmane. Que les 90% des prisonniers politiques, Ă  OdiennĂ©, Korhogo, Boundiali, Katiola et Bouna sont des chrĂ©tiens et que leurs geĂŽliers sont des koyaga, des malinkĂ©, des sĂ©noufos, des Lobis ou des Tagbanas, c’est-Ă -dire des membres des groupes ethno religieux du nord de la CĂŽte d’ivoire et se rĂ©clamant de l’islam.

Observez le SĂ©nĂ©gal avec sa propre crise de la Casamance, qui dure depuis plus de vingt ans. Quant-Ă  l’armĂ©e malienne qui doit prendre les devant, nous savons tous qu’elle dans un Ă©tat de dĂ©composition si avancĂ©e qu’on ne peut pas compter sur elle dans son propre pays. Reste des pays zombis comme la Sierra Leone, le Liberia, GuinĂ©e Bissau, la GuinĂ©e Conakry, le Niger ou le Burkina Faso. SincĂšrement comment avec 3 300 hommes dans un immense dĂ©sert grand comme la France et sans les Ă©quipements adĂ©quats la CEDEAO, peut-elle prĂ©tendre reconquĂ©rir le nord du Mali ?

De 1975, jusqu’à ce jour, la CEDEAO, n’a rien fait pour bĂątir une unitĂ© d’action des peuples de la sous rĂ©gion. Elle a beaucoup plus contribuĂ© Ă  entretenir la mĂ©fiance entre les pays et n’a pas avancĂ© d’un pousse sur la voie de l’intĂ©gration des Ă©conomies de la sous rĂ©gion aujourd’hui elle veut jouer au gendarme sans en avoir les moyens.

Nous ne croyons pas Ă  la CEDEAO des commis dans des bureaux climatisĂ©s Ă  Abuja, avec des salaires et des avantages qui sont loin des prĂ©occupations de nos peuples. Il ne faut pas croire Ă  ce genre d’organisation qui est plus des boulets Ă  nos pieds que des instruments de coopĂ©ration et de promotion Ă©conomique.

Pour nous rassurer

Nous ne sommes plus en 1960, les africains veulent aujourd’hui voir clair dans leur destin et dans ce que les dirigeants politiques leur proposent. Nous ne sommes plus prĂȘts Ă  avaler n’importe quoi venant des gens dont la gestion a conduit toute la sous rĂ©gion Ă  la faillite morale, politique, Ă©conomique et sociale de peuples qui ne demandaient rien d’autre qu’à vivre dignement chez eux.

– Pour reconquĂ©rir et pacifier le nord du Mali, il faut une volontĂ© politique affirmĂ©e de la part de tous les pays ayant une frontiĂšre commune avec la rĂ©publique du Mali actuelle. Ce n’est pas le cas, aujourd’hui nous sommes mĂȘme persuadĂ© que la CEDEAO aura du mal Ă  trouver les 3 300 hommes qu’elle prĂ©tend rĂ©unir pour cette opĂ©ration.

– Selon nous pour envahir et prendre en tenailles cette rĂ©gion dĂ©sertique grande comme la France, il faut 30 000 hommes. Souvenez vous que le dĂ©barquement en Normandie dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, avait nĂ©cessitĂ© prĂšs de 200 000 hommes dĂšs le premier jour du dĂ©barquement. Que la coalition de la guerre du golf avait mobilisĂ© plus de 900 000 hommes.

connectionivoirienne.net/ 13 NOVEMBRE, 2012 A 13:55

PARTAGER

17 COMMENTAIRES

  1. I’d sure imagine that Immortal requires me to a handful bad men and women ahead of when get together the right one, in order that whenever we certainly match the guy, we are going to aren’t able to end up happy. [url=http://www.nikejordanretro12ok.com/]Nike Air Jordan Retro 5[/url] Nike Air Jordan Retro 5

  2. Cet homme est malade, il assimile la guerre en CĂŽte d’Ivoire Ă  une guerre entre musulman et chrĂ©tien…. Et il affirme que les SĂ©noufos, tagbana et Lobi sont musulmans. C’est un menteur ‘

    le chef des rebelles des forces nouvelles alors était Soro Kigbafori Guillaume et il est Sénoufo du Nord et Chétien

    Le porte parole de Gbagbo, Koné Katinan est tagbana du nord et Chrétien

    le groupe SĂ©noufo est animiste, musulman et chrĂ©tien. On trouve les trois pratiques dans les mĂȘmes familles….

  3. …”relevons le defi,car seuls nos propres bras pourront nous liberer de la horde pretendue islamique.”

    Pourront… Quand?… Tu parles au futur alors qu’il y dĂ©jĂ  8 mois que nous sommes occupĂ©s… Ca ne te gĂȘne pas un peu quelque part?

  4. Encore une vedette Ă  classer dans le Top 5 des journalistes les plus cons!!! Il a eu au moins le bons sens de ne pas signer ce tissus de conneries! Comme on le comprend…

    …”avec tout le bon sens dont nous sommes dotĂ©s” 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

    …”il faut une volontĂ© politique affirmĂ©e de la part de tous les pays ayant une frontiĂšre commune avec la rĂ©publique du Mali actuelle.”

    A aucun moment, ce mongolien ne mentionne nulle part qu’il faut une “volontĂ© affirmĂ©e” du Mali! Donc, le message est clair, mĂȘme si le problĂšme est un problĂšme qui se pose sur le territoire Malien, mĂȘme si hĂ©las ce problĂšme ne se pose que suite Ă  l’incurie scandaleuse du Mali d’att (mais donc du Mali), c’est AUX PAYS VOISINS qu’il appartient de s’atteler au problĂšme!!!! Quand je lis ça, je me dis que d’autres le lisent aussi, et j’ai envie de cacher ma nationalitĂ© Malienne tellement j’ai honte! 😳 😳 😳 😳 😳

    …”Nous ne sommes plus en 1960, les africains veulent aujourd’hui voir clair dans leur destin et dans ce que les dirigeants politiques leur proposent.”
    Non, nous sommes mĂȘme en 2012, sauf erreur de ma part! Mais en 2012, il y a encore des foules d’Africains capables d’applaudir un sanogo, un mariko, ou un cmd, alors que n’importe oĂč ailleurs sur la planĂšte ces derniers feraient tordre de rire les populations! đŸ˜„ đŸ˜„

    …” nous sommes mĂȘme persuadĂ© que la CEDEAO aura du mal Ă  trouver les 3 300 hommes” Hormis le fait que ce singe ignore que “persuadĂ©” dans ce cas prend un S, NOUS sommes persuadĂ©s… NOUS… c’est qui, Monsieur l’illetrĂ© anonyme???

    …” Selon nous pour envahir et prendre en tenailles (bal bla bla)il faut 30 000 hommes.” MĂȘme question: NOUS, c’est qui??? Puisque vous ĂȘtes visiblement infiniment plus compĂ©tent que les experts en stratĂ©gie militaire de je ne sais combien de pays, dĂ©taillez-nous et expliquez nous vos calculs 😀 😀 😀 😀

    Ceci dit, Monsieur l’Anonyme avec un grand A, d’avoir dĂ©couvert Ă  la fin de votre torchon que vous Ă©tiez au moins compĂ©tent en matiĂšre de stratĂ©gie militaire, m’a beaucoup soulagĂ©;
    En effet, un article non seulement aussi stupide, mais de plus, bourrĂ© de fautes d’orthographe, me laissait supposer de votre part une nullitĂ© assez gĂ©nĂ©rale! Et j’en nourrissais quelque pitiĂ© charitable Ă  votre endroit; Aussi, de dĂ©couvrir que vous Ă©tiez au moins compĂ©tent en matiĂšre de haut commandement, ça m’a soulagĂ©: Certes, il con comme un balai, mais au moins, il sait faire quelque chose…

    Je terminerais juste par un conseil de grand frĂšre: Certes, mon premier conseil pour vous serait d’arrĂȘter d’urgence le journalisme; Pour autant, si vous ne l’arrĂȘtez pas, promettez-moi surtout de persister Ă  ne pas signer vos articles! Faites-le au moins pour Madame et pour vos enfants :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  5. L’ ALGERIE va fermer sa frontiĂšre en cas d’ intervention mais je craints que ce ne sont pas les barbus qui se prĂ©senterons les premiers devant cette frontiĂšre.

  6. C’est du n’importe quoi; on sait pourquoi vous ne vous identifiez pas en bas de votre article; ou bien s’agit-il d’un stagiaire en mal d’analyse?
    Monsieur, sachez que la CEDEOA a reglĂ© beaucoup de problĂšmes en Afrique de l’Ouest; que ce soit au Liberia, en Sierra-Leone ou en GuinĂ©e-Bissau.
    En 1986, l’ECOMOG a mis fin trĂšs rapidement Ă  la guerre Mali-Burkina, entre autres interventions salutaires….

  7. Bravo monsieur,pertinente analyse,qui doit edifier tout le monde,que le salut du Mali vient de lui-mĂȘme,et non de cette fameuse CDEAO,composĂ©e d`etats,qui sont pour la plupart en bute ĂĄ dÂŽĂ©normes difficultĂ©es interieures,et qui nÂŽont rien ĂĄ apporter au Mali exceptĂ©es les dĂ©clarations solonnelles,vaines et mensongĂšres.Taisons les passions,et Ă©coutons nos raisons:Envoyer 3000,voir mĂȘme 10000hommes,mal entrainĂ©s,qui nÂŽont de lÂŽaspect militaire que lÂŽuniforme,ĂĄ lÂŽimage du capitaine Sanogo,meconnaisant totalement le desert et ses intrigues,sera tout simplement donner une dimension plus grande ĂĄ lÂŽhumiliation.UN proverbe du desrt de chez moi en Mauritanie dit et literrallement,Ă©coute ceux qui te font pleurer,et non ceux qui te font rire.Mes frĂšres,ne perdons pas du temps,algeriens,mauritaniens,maliens,relevons le defi,car seuls nos propres bras pourront nous liberer de la horde pretendue islamique.

    • Ce journaliste ne fait aucune analyse pertinente si ce nĂ©st une fleche dirigĂ©e contre celui qui est Ă€ la tete de la CEDWAO( Vous comprenez aisement de quel bord il est dans cette Cote dÍvoire dÂŽADO). 3 500 en appui Ă€ lÂŽarmee maliene peuvent bel et bien securiser au moins les grandes villes du nord.. nous sommes dans un desert ou tu peux faire 1000 km sans y voir une maison, par consequent les terroristes seront exoposĂ©s au radar… Vous demandez Ă€ quelquÂŽun qui est dans le coma de se se debrouiller sans lÂŽaide des autes, cĂ©st ce que vous demandez au Mali dÂŽaujourdßhui.. Le Mali doit etre resusciter par les autres avant quÂŽil ne prenne les choses en main.. Sur un simple plan dorit international, nous avons tout Ă€ gagner avec la presence de la CEDAO Ă€ nos cotĂ©s.Au moins avec la CEDEAO, la facture sera partagĂ©e.

  8. Vous n’avez compris, c’est l’armĂ©e malienne qui a jurĂ© qu’elle fera le boulot et elle le fera , les troupes de la cedeao vont assitĂ©s et probablement apprendre, car il s’agit de la 1Ăšre expĂ©rience de certains sur le desert

    • Alors pourquoi l’armĂ©e malienne a dĂ©talĂ© avec toute l’expĂ©rience de maĂźtrise du terrain.

      Pardon , laissons de cĂŽtĂ© cette cĂ©citĂ© d’orgueil. Les guerres modernes partout dans le monde actuel ne se gagnent plus Ă©tant seul surtout face Ă  une nebileuse de narcotraficants ou une galaxie de fous religieux .

      Tu dois faire le constat que mĂȘme les grandes puissances n’y vont plus seules. Donc le Mali en faisant appel Ă  ses amis, Ă  la communautĂ© internationale pour l’appuyer dans sa reconquĂȘte ne saurait ĂȘtre assimiler Ă  une intervention Ă©trangĂšre. Au contraire c’est faire preuve d’intelligence et partager le risque.
      Nous ne pouvons pas accepter d’ĂȘtre au centre de la capitale et ne pas avoir de voisin!!!!!!! Que Dieu nous en garde.

    • Oui, mais ça fait aussi 8 mois qu’elle nous JURE qu’elle est fin prĂȘte, et ça fait aussi 8 mois qu’on attend d’entre le premier coup de feu! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

      …” les troupes de la cedeao vont assitĂ©s et probablement apprendre”

      A part leur apprendre Ă  partir en courant, ce qu’aucune force de la cedeao n’a encore jamais osĂ© faire, je vois mal ce que nos sprinters Katois pourraient “apprendre” aux redoutables troupes NigĂ©rianes ou NigĂ©riennes, pour ne citer que celles-ci!

  9. Si vou suivez les actualitĂ©s dĂ©s le debut, cette force sous regionale soutenue par la communautĂ© internationale vient en appui Ă€ la force malienne afin de recouvrer notre territoire.. QuelquÂŽen soit sa faiblesse, elle peut nous servir de tribune et de protection.. Alors acceptons lÂŽevidence et on fait avec ou on part en solo pour echouer lamentablement encore avec nos heros de Kati qui ne savent quÂŽarreter des soldats patriotes qui leur reclament dÂŽengager les hostilitĂ©.. Je vois que les anti-CEDEAO commencent Ă€ se faire rare dans le pays; peut-etre se sont rendus compte de la realitĂ© des choses.Toujours orgueil mal placĂ© des maliens!!! NÂŽa-t-on pas coutume de dire que” A defaut de sa mere, on se contente de sa grand mere?”. Contentons de notre CDEAO, en attendant quÂŽon trouve notre OTAN Ă€ nous…

  10. quelle analyse ,c’est une triste rĂ©alitĂ©,quelle opĂ©ration la cedeao a menĂ© avec sucĂšs? Le desert ,c’est une autre rĂ©alitĂ© .On verra. 🙄

  11. WAHOU WAHOU WAHOU!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Meeeeeeerciiiiiiiiiiiii Ă  AlgĂ©rie de prendre la dĂ©cision de fermer ses frontiĂšres en cas d’attaque de l’armĂ©e malienne et des troupes de la CEDEAO contre les BA_____TARDS d’illuminĂ©s salafistes narco-traficants de rĂ©belles, d’aqmi de MUJUAO et alliĂ©s. De toutes les façons les maques vont tomber. C’est tout ce que Bamako demandait Ă  Alger depuis belle lurette. Allah ka bĂš sara ni Dina ni Haniya yĂ©.

Comments are closed.