Lutte contre les groupes terroristes au Mali : La CEDEAO favorable à une force d’imposition de la paix et non une force de maintien de la paix

14
Marcel Alain De Souza
Marcel Alain De Souza reçu par le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keita

En visite de courtoisie et de travail à Bamako u 21 au 23 décembre, le président de la Commission de la CEDEAO, Marcel Alain De Souza a annoncé l’organisation d’une réunion internationale sur le Mali au mois de mars 2017 afin d’explorer de nouvelles stratégies dans la lutte contre les groupes terroristes. L’annonce a été faite  hier jeudi  au CRES de Badalabougou lors de sa rencontre avec les membres du Comité de suivi de l’Accord signé entre le gouvernement malien et les groupes armés.

Maliweb.net-Cette rencontre qui sera organisée par l’organisation sous régionale aura selon le président  de la Commission de la CEDEAO deux objectifs majeurs. Il s’agit en premier lieu d’explorer les stratégies pour que l’opération de maintien de  la paix au Mali se transforme en opération d’imposition de la paix.

« Dans bon nombre de pays où les Nations-Unies interviennent, c’est pour  s’interposer entre deux camps. Ce qui n’est pas le cas au Mali où l’Etat est aujourd’hui face à des groupes terroristes, lesquels menacent de nos jours toute la sous-région » a précisé Alain de Souza.  Selon lui, il faut trouver une solution à ces groupes obscurantistes surtout que la  région ouest africaine  est de nos jours sous la menace du Groupe Etat islamique qui est en train de subir de sérieux  revers en Libye, en Syrie…

« Nous devons rester sur nos gardes pour que ces groupes terroristes n’écument pas la sous-région lors de leur replis» a ajouté le président de la Commission de la CEDEAO.

Le second objectif de cette réunion internationale, laquelle enregistrera la participation des partenaires du Mali, est d’explorer selon lui  les voies et moyens pour  donner plus d’appui logistiques aux troupes qui opèrent au Mali dans le cadre de la MINUSMA.

Il faut rappeler que lors de son séjour au Mali, le patron de la CEDEAO a rencontré le président de la République, le ministre des Affaires étrangères, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour le Mali, les ambassadeurs et consuls de la CEDEAO. L’un des temps forts de son séjour au Mali a été le dépôt des gerbes au Mémorial des soldats (Maliens et étrangers) morts pour  le Mali.

La Rédaction de Maliweb.net

 

 

 

PARTAGER

14 COMMENTAIRES

  1. Ce Bokassa doit etre un revenant.Celui qui a massacre 250 ecoliers de 5 et 10 pousses par leurs parents a manifestercontre lui.Il a participle a la tuerie avec un poignard dans la main.Celui qui prenait de force les femmes des diplomates,s’en jouissait jusqu’a satiete et les oubliait dans des chambres d’hôtel gardes par un peloton de militaires.Celui qui a appele le capitaine d’un de ces pelotons,ayant faibli dans sa chair.Le Marechal s’est leve de sa table a manger,a entraine le capitaine dehors et la flingue,puis il est revenu s’asseoir a sa table bien carnie et a continue a manger.

  2. Il ne faut pas attendre que les ISIS soient dans le Sahara pour les combattre.Les portes du Sahara devraient etre surveillees par des drones dont les pays en bordure du Sahara et la CEDEAO devraient demander l’intervention aux Autorites Americaines.Si les jihadistes sont reperes,la tactique sera de les laisser s’engager dans une zone tres decouverte .Et a l’aide des avions de combat et d’helicopteres d’attaque d’en tuer le plus grand nombre possible.Etant donne qu’ils vont eviter ces zonesdecouvertes,
    le concept de “Zone decouverte” devrait etre etudie relativement.On aurait pu exterminer les Saraouis qui sont venus se joinder aux jihadistes venant de Libye pour attaquer le Mali et menacer Bamako en suivant leur deplacement et en les eliminant au moment opportun.Comme les rebelles qui utilisent la technique de l’embuscade pour tuer les soldats,l’armee doit de plus en plus employer des tacticques militaires innovatives.Je regrette de preciser qu’en mon sens,les ennemis ont fait de cette guerre une guerre d’elimination.

  3. Bienvenues à toutes les coopérations régionales et sous-régionales sous le strict angle gagnant-gagnant sinon aucune nation au monde ne peut vivre replier sur soi-même.

  4. mynti et Bokassa 3 et autres, la mi-temps est finie, la CEDEAO va prendre ses responsabilites en Gambie comme au Nigeria, au Mali, au Burkina et au Niger, on ne peut pas continuer a negotier dans le vide et surtout negotier avec des gens qui ne veulent pas de paix, l’integrite du territoire malien est non negotiable et la paix dans le Sahel est indispensable pour le development de toute l’Afrique Occidentale.

    • “..la CEDEAO va prendre ses responsabilites en Gambie comme au Nigeria, au Mali, au Burkina et au Niger..”

      PENSEZ PLUTOT Á DISSOUDRE CE CLUB MAFFIEUX AVANT QUE LES PEUPLES NE S’EN CHARGENT ET AUTREMENT…

      • Je travaille avec la CEDEAO il y a 4 ans et elle a toujours pris ses responsabilites au moment approprie. Elle a repondu a toutes les crises dans la sous-region selon les besoins des autorites nationales legales. Souviens-toi que la CEDEAO a sauve le Mali du petit soulard Sanogo. Souviens-toi du Liberia de la Sierra leone, etc. Alors cette fois-ci elle le fera car le Mali ne peut pas se developper dans ces conditions ou les terroristes reigneent et les hors la loi gernet le Nord du pays. Les peuples devraient se revolter contre ceux qui nous divisent et embrassent les terroristes enemis d’Allah et de tout developpemnt humain. La CEDEAO va imposer la paix au Mali et sans tarder et imposer les resultats du vote en Gambie.

  5. DEHORS DU MALI Marcel Alain de Souza, DEHORS…! 😡

    C’ APRES 4 ANS DE FOURBERIE ” MAINTIEN” DE LA “PAIX” QUE TU VIENS NOUS DISTRAIRE AVEC LA DÉMAGOGIE ” IMPOSITION” DE LA “PAIX”. 😡

    SURTOUT NE TOUCHEZ PAS Á LA GAMBIE SOUVERAINE, VOUS N’ ETES PAS ÉLUS DES PEUPLES ET VOUS SIGNEREZ L’ ARRET DE MORT DE VOTRE GRIN
    ” CEDEAO” MAFFIA POLITICO-ÉCONOMIQUE PACOTILLE FRANCAFRICAINE, HÉLAS JUSQUE-LÁ TOLÉRÉE. 😡

    AU LIEU ET PLACE DE CETTE FUITE EN AVANT DÉSESPÉRÉE, PENSEZ PLUTOT Á DISSOUDRE CE CLUB MAFFIEUX AVANT QUE LES PEUPLES NE S’EN CHARGENT ET AUTREMENT… 😡

  6. agissez au niveau de l’Algérie.
    Pour que ces groupes arrivent jusqu’au sahel, il faut bien qu’ils traversent certains pays, principalement l’Algérie. Ce n’est pas pour rien si l’Algérie est sur la liste noire des USA. Il faut les détruire depuis l’Algérie.

  7. Comrades I have to admit to finally resolve this matter is in best interest of all of Africa. It will only be duly resolved by government of Mali with assistance from ECOWAS. Africans solving problems of Africans. We do not like problems but we like this method. Welcome to Mali ECOWAS this is Live Wll Africa movement in its infancy this world will respect plus duly honor. Very much sincere, Henry Author Price Jr. aka Obediah Buntu IL-Khan aka Kankan.

  8. « Lutte antiterroriste: l’erreur fatale de la Minusma » par Sékouba Samaké ; Info-Matin du 25 Juillet 2015.
    « La MINUSMA aura mieux gagné sur ce terrain en ayant dans son portefeuille onusien le droit de combattre les terroristes. Dommage que les gendarmes du monde ne l’ont pas aperçu de cette manière. » (NDLR, cette entrée en matière par laquelle Sékouba Samaké clôture son excellent article, est de moi qui reposte cet article).
    Malheureuse coïncidence ou erreur d’approche stratégique ? Ce qui se passe actuellement sur le terrain, avec la recrudescence des attaques terroristes qui se propagent dans tout le pays, délocalisant, de ce fait, son périmètre d’action, limité jusqu’ici au nord du pays, tranche nettement avec la stratégie de l’Onu de réajuster son mandat en l’imputant de la mission de traquer les terroristes dans le pays.
    En fin de mois de juin dernier, comme on s’y attendait : le mandat de la Minusma a été prorogé d’un an supplémentaire. Cet objectif majeur répondait d’ailleurs d’une demande expresse du gouvernement du Mali, qui venait d’ailleurs de signer le texte de l’accord de paix, devenu inclusif, car adopté par toutes les parties, y compris la CMA qui avait trop longtemps tergiversé là-dessus. En fait, la logique du gouvernement était donc de parvenir à une nouvelle prolongation du mandat de la Minusma, redéployé et réadapté à l’exigence de la faisabilité de l’accord de paix qui venait de rentrer en vigueur, dont tout le monde s’accordait à dire qu’avec sa mise en œuvre effective sur le terrain, on entamait alors la phase la plus difficile de ce processus de paix.
    Dès lors que les parties, y compris la communauté internationale, avaient déployé tant d’efforts pour en arriver là, il était donc impérieux d’y consacrer le maximum d’attention et de précaution pour éviter que le processus de paix, ainsi fragile, ne puisse connaître de nouvelles remises en cause, susceptibles de nous replonger en arrière ; du temps où le climat de confiance était la denrée la plus rare entre les parties maliennes, lesquelles ont dû puiser du meilleur d’elles-mêmes, grâce à la sagacité du chef de file de la médiation, pour baliser le chemin, allant à la paix….

  9. Est ce que Maliweb.net peut me dire pourquoi mon commentaire de ce matin n’est pas posté? C’est de la censure ou quoi? .

    • C’ EST DE PLUS EN PLUS FRÉQUENT QUE “Maliweb.net” CENSURE DES POSTES.

      LORSQUE RFI NOUS CENSURE, NOUS ACCEPTONS…

      PEUT-ETRE DEVRONS SAVOIR QUE “Maliweb.net” C’ EST “RFI.net” ?

      LE JOURNALISME SE FAIT RARE, LE QUATRIEME POUVOIR SE TRANSFORME EN CRÉTINISME.

  10. Bien dit et bien pensé , nous voulons une force d’imposition de la paix et non une force d’interposition absurde , bizarre et non appropriée .

    Il es plus que jamais urgent d’imposer la paix au Mali en obligeant tous les groupes armés à déposer définitivement les armes .

    Le temps de la médiocrité et de l’incompétence a longtemps duré
    La situation dans les régions nord du Mali risquerait de se compliquer très dangereusement avec l’arrivée des nouveaux groupes terroristes défaits en Syrie , en Iraq et en Libye

    C’est toute la sous région qui serait à feu et à sang avec de très graves conséquences que cela implique .

    La médiocrité et l’incompétence ont des limites au delà desquelles des poursuites doivent être engagées

    Nul n’a le droit de sacrifier des centaines de milliers de vies pour des seuls intérêts égoîtes, particuliers et sordides .

    Aucun pays n’a le droit de semer le chaos dans un autre pays pour ses seuls intérêts égoïtes et sordides .

    Tous les états voyous qui ont opté pour le droit à la force et non à la force du droit pour semer le chaos dans d’autres pays doivent être indexés , dénoncés et vomis par le reste du monde . Sans cela le monde courait à sa perte

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here