Mali: l’Afrique de l’Ouest demande à l’ONU un appui logistique immédiat

14

ABIDJAN – La Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) a appelé samedi l’ONU à fournir immédiatement son appui logistique et financier pour le déploiement au Mali de la force militaire africaine qui doit combattre les groupes islamistes du nord du pays.

A l’issue d’un sommet à Abidjan, les chefs d’Etat et de gouvernement de la région ont demandé aux Nations unies de fournir immédiatement l’appui logistique et financier pour le déploiement de la Misma (Mission internationale de soutien au Mali), selon le communiqué final.

Les Etats membres de la Cédéao ont été appelés à cette occasion à fournir sans plus tarder les troupes promises à cette force d’intervention. Aucun nouveau calendrier de déploiement n’a été annoncé.

Quelque 2.000 membres de la Misma doivent être déployés d’ici au 26 janvier. Une centaine de soldats togolais et nigérians sont déjà arrivés à Bamako, et une trentaine de Béninois sont en route.

Huit pays ouest-africains – Nigeria, Togo, Bénin, Sénégal, Niger, Guinée, Ghana et Burkina Faso – ainsi que le Tchad ont annoncé leur contribution à la Misma, qui comprendra quelque 5.800 soldats pour prendre le relais de la France, qui combat les islamistes depuis le 11 janvier.

Le communiqué publié après le sommet cite également, pour la première fois, la Côte d’Ivoire, le Liberia et la Sierra Leone parmi les pays qui ont décidé de contribuer au déploiement de la Misma, mais sans précision sur la nature de cette contribution.

Les dirigeants ouest-africains, accompagnés du président tchadien Idriss Deby, ont aussi insisté sur le besoin de mobiliser les ressources financières, au niveau de l’Afrique de l’Ouest et plus largement de la communauté internationale, nécessaires aux opérations de l’armée malienne et de ses soutiens africains.

Une conférence des donateurs est prévue le 29 janvier à Addis Abeba, sous l’égide de l’Union africaine, alors que les pays africains concernés éprouvent de sérieuses difficultés à acheminer leurs troupes et à financer leur déploiement.

(©AFP / 19 janvier 2013 19h45)

PARTAGER

14 COMMENTAIRES

  1. Pourquoi vous les Maliens vous êtes des ingrats comme ça ?
    Si la cedeao n’avait pas autorisé par la voix de son President Aassane Ouattara ( que vous avez passé tout le temps à critiquer ici) la France ne serait jamais intervenu et les Islamistes allaient aller boire le thé à Koulaba seulement 2 jours APRES l’offensive
    Si Blaise Compaore ( que vous avez critiqué aussi ici) n’avait pas autorisé l’utilisation de ses bases pour les missions se étêtes de reconnaissance de l’armée française et des USA , il n’y aurait jamais eu bombardement
    nos Etats n’ont pas d’argent et c’est pas compliqué à comprendre et dans pareil situation, il y a des mécanismes prévus par l’ONU
    Pensez vous que déployer 5800 hommes c’est la gnognote ?
    Pourquoi vous Meme votre propre pays, vous êtes incapables de vous libérer
    Vous aimez debarayaba mais zéro pointé en terme d’actions
    Je m’excuse auprès de mes frères du Mali qui sont censés et qui réfléchissent ( je ne m’adresse pas à eux mais plutôt à ces pingouins

  2. Nos dirigeants MERDEUX pensent qu’ils n’ont rien a foutre eux. Sinon dder et toujours dder a l’ONU pour regler leur merdique incapacite a regler leur problemes… De tous les continents y’a que la CEDEAO qui dde l’aide de l’ONU… qui on le sait bien ne peut rien faire. Des pays qui contibuent avec 4 ou 100 hommes… LA HONTE pour l’Afrique de l’Ouest. LA RISEE DU MONDE.
    Et apres nous sommes les championne du monde a critiquer les francais… Quand on a des dirigeants dictateurs ou mal elu comme ce ramassis de dirigeants mafieux… Condé, Ouattara, Traoré, Boni, Jammeh… On peut s’attendre a quoi d’autre au faite ???

  3. Vous pensez que les autres pays n’on pas de probleme aussi dite merci au bon dieu et fermez votr cui

  4. Bande de mouton la cedeao vous a dit de faire un coup d’etat toujours comme ca le negre kan il a un probleme il acuse toujour les autres bande de battar

  5. Fermez votres gueulles et regardez vous n etre pas reconnaissant dieu va vous payes bande de maudit hier vous insultez la france aujourd hui cedeao demain votre mere qui vous a mise au monde

  6. le vrai visage de la CEDEAO est sorti. Leur deploiement apres la chute de ATT etait de venir tuer Sanogo non pour le nord. Blaise partir dans ces 2jours. Une rebellion militaire est entrain de se preparer et Blaise ne pourra pas resister.

  7. Oui, avec de tels satrapes, l’Afrique ne peut rentrer dans l’histoire; et c’est d’eux dont parle le discours de Dakar de Sarkozy qui connait bien ces bandes de nègro-maçons et d’élites pourries qui ont rendu les indépendances africaines vaines et criminelles contre tout patriotisme.
    Ces lobotomisés politiques et prédateurs efficaces ont saccagé les Etats, la société, pillé les institutions et débilité les masses.
    Suivez le lien; vous comprendrez ce que coute plus de 30 ans de régime néocolonial au Mali et à l’Afrique aux mains de tous ces nègres couchés du pré carré français ; je veux dire Compaoré, Ouattara, Yadéma, B. Yayi, ATT…et leurs héritiers politiques Dioncounda et autres à Bamako ou ailleurs.
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=PkFBjBqWzAc
    Bien protégés contre leur peuple par l’ordre impérialiste, leur garde prétorienne en plus des barbouzes de la coloniale, pour tous ces criminels, la charia wahhabite et l’Etat failli restent le dernier de leurs soucis.

  8. C’est pas parce que tu sais pianauter qu’il faut obligatoirement écrire sur le net. Il faut utiliser ton cerveau un peu. C’est pas parce que la Mali a des problemes que ces États vont devenir subitement plus riches qu’ils ne sont. En attendant vous pouvez tout façon commencer le travail en chassant SANOGO comme les vaillantes populations de Gao l’ont fait avec ce chef djihâdistes !

    • Nos militaires sont certes nuls mais il faut reconnaitre que ceux de la sous région ne sont guère mieux.Quand un Etat demande de l’argent à l’ONU parcequ’il est incapable de convoyer sur une distance qui ne fait pas 1000 km un bataillon de 500 militaires,c’est grave.De mon point de vue,je doute de la compétence des militaires de la sous région qui valent pas mieux que nos trouillards de la bande de Sanogo.De toute façon j’ai jamais cru et j’espère me tromper,à l’engagement des militaires de la CEDEAO car j’ai la mémoire d’autant que ces chefs d’Etat de la CEDEAO et leurs chefs d’Etat major avec leur réunion sur réunion disaient il y a plus de 2 mois qu’ils ont 3 300 militaires en attente.En attente j’avais compris que ces 3 300 militaires étaient déjà mobilisés quelque part et que tous les détails comme leur transport sur le sol malien était déjà réglé.A ma grande surprise je lis par ci par là que tel pays veut envoyer X militaires et de manière disparate et tout cela sous condition

  9. cette force ne se déploiera jamais!après milles tergiversations et réunions c’est encore le flou! on attend que l’onu fournisse les moyens (alors qu’elle n’y est pas obligée)!cette cedeao doit être immédiatement dissoute!

Comments are closed.