Mali: les chefs militaires ouest-africains affinent leur plan d`opération

10 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Le chef de l’armée nigériane Oluseyi Petinrin (g), et l’ivoirien Soumahila Bakayoko, le 29 mars 2012 à Abidjan © AFP

Les chefs d’état-major des pays d’Afrique de l’Ouest ont affiné samedi à Abidjan leur plan pour une opération au Mali, dont le Nord est occupé par des groupes islamistes armés, alors que l’ONU a émis de fortes réserves sur le schéma jusque là proposé.

« Nous avons parfait aujourd’hui le +concept d’opération harmonisé conjoint+ », c’est-à-dire le plan d’intervention (censé définir la mission, les effectifs, etc.), adopté par la région et l’Union africaine et transmis au Conseil de sécurité des Nations unies », a déclaré le général Soumaïla Bakayoko, chef de l’armée ivoirienne.

Lors de leur réunion qui a commencé samedi matin et s’est achevée dans la nuit, les responsables militaires ont validé une « planification un peu plus poussée » de cette opération, a poursuivi le général Bakayoko, dont le pays préside la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao).

Selon lui, les participants sont allés « plus loin » dans l’examen du « niveau de préparation » des pays qui ont promis de fournir des troupes à cette force, baptisée Mission internationale de soutien au Mali sous conduite africaine (Misma).

Cet état des lieux va se poursuivre, a souligné l’officier ivoirien, relativisant de facto les déclarations de certains responsables politiques régionaux tendant à faire croire que les troupes sont fin prêtes et n’attendent plus qu’un feu vert pour intervenir.

L’Union africaine et la Cédéao espèrent que le Conseil de sécurité adoptera en décembre une résolution autorisant le déploiement de cette force, destinée à chasser les groupes islamistes armés occupant seuls depuis juin le Nord malien.

Mais le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a exprimé récemment de fortes réserves sur une telle opération et sa conception.

A l’ouverture de la réunion, le ministre ivoirien de la Défense, Paul Koffi Koffi, avait d’ailleurs reconnu que les partenaires des pays africains avaient soulevé des « préoccupations » en vue de la finalisation du projet de résolution.

Le général Bakayoko n’a cependant pas précisé si et comment les chefs militaires ouest-africains, dont les conclusions doivent être transmises aux chefs d’Etat de la région, avaient répondu à ces préoccupations.

 
SOURCE:  du   16 déc 2012.    

10 Réactions à Mali: les chefs militaires ouest-africains affinent leur plan d`opération

  1. sambpu

    Ca ressemble curieusement au cas ivoirien:réunions sur réunions; rencontres sur rencontres, conférences sur conférences….mais rien de concret!Ceux qui comptaient sur la CEDEAO pour liberer le pays voilà ce que la CEDEAO et l’UA savent faire!Si nous les attendons, ils vont passer 10 ans comme ça: ta tè mènè wa shishi tè bo!Pauvre de nous! :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry:

    • FARA1001

      Franchement Djon dè tu me fait honte.

      Tu dois reflechir par tes propre nérones et non laisser quelqu’un reflechir à ta place.

  2. c etait previsible des le debut que ces responsables comme leurs chefs d etat font semblant d agir alors qu ils n ont pas les moyens de le faire.La raison est qu en fait ils ne font qu obeir a un agenda conçu ailleurs, c est une honte de se faire econduire par le conseil de securite, comme un mauvais eleve en lui recommandant de revoir sa copie,pour des officiers bardes de decorations.La seule est unique solution pour les maliens est de s en sortir sans trop de degats et qu ils aient le courage politique de s entendre entre eux .la plupart de ces pays va-en-guerre ont des problemes enormes chez eux ,qu ils s occupent b abord de ces problemes.Ont ils au moins identifie leurs adverssaires ou vont ils tirer dans le tas, car au nord mali les terroristes sont meles a la population et ils y resteront en cas d attaque;sachez qu ils ne sont pas des imbeciles au point de s exposer aussi facilement.

  3. cliclac

    :lol: :lol: :lol: Je ne sais pas si nos têtes vous permettent de faire ou même de paufiner un plan :!: :!: :!: :!: car vs etes ts les mêmes :-D :-D :-D chut j’ai rien dit hein. Bon, au plan ajouter s’il vous plait la libération du sud du Mnla bis, c’est à dire la rep de Kati :-D :-D :-D :-D J’ai encore rien dit hein. En cas sur MW avec nos Moussa Ag et autres on connait tjrs la finalité et rien ne ns surprend. :-D :-D :-D :-D

  4. moises

    Les incapables! reunions sur reunions sans les occidentaux nous sommes(africains)sommes nul.

  5. Djon Te

    :oops: les singes en uniformes :!:
    :oops: des irresponsables alignes :!:
    :oops: des esclaves n’ayant aucune volonte de libertee :oops:
    :oops: les benis oui-oui :!:
    :oops: LES NEGRES D’ AFRIQUES :!: