Mali: les médiateurs de la Cédéao en mission de clarification à Bamako

29
L’Ivorien Ally Coulibaly (g), le burkinabé Djibril Bassolé (d), les médiateurs de la Cédéao, à Ouagadougou le 7 juillet 2012.
Photo AFP

Les deux médiateurs de la Cédéao, l’Ivoirien Ali Coulibaly et le Burkinabé Djibril Bassolé étaient mercredi en mission à Bamako pour clarifier la situation après les remous suscités par la requête du président Dioncounda Traoré auprès de la Cédao. Pour le Premier ministre Cheik Modibo Diarra et les militaires maliens, il n’est pas question d’accepter un déploiement de troupes régionales pour reconquérir le nord du Mali. Les médiateurs qui ont rencontré le président, le Premier ministre et l’ex-chef de la junte ont rassuré les autorités maliennes.

La médiation de la Cédéao serait-elle à bout de souffle, ou plus vraisemblablement lassée d’être ridiculisée par les pirouettes et tergiversations des dirigeants politiques et militaires maliens ?

L’organisation ouest-africaine qui fait l’objet d’une campagne de dénigrement à Bamako ne veut pas devenir un bouc émissaire. Elle semble donc vouloir aujourd’hui prendre ses distances.

Le temps des menaces et des sanctions est loin. Les médiateurs ont employé un ton rassurant pour signifier que la Cédéao ne venait pas en guerre contre le Mali et son armée, et que c’était désormais aux autorités et aux institutions maliennes de prendre leurs responsabilités pour régler la crise au nord.

Façon diplomatique de dire « débrouillez vous ». Il est vrai qu’après avoir poussé le président Dioncounda Traoré à rentrer au Mali pour reprendre ses fonctions, la Cédéao peut difficilement désavouer les choix présidentiels, notamment ceux qui ont abouti au maintien du Premier ministre et des militaires dans le jeu politique, deux acteurs farouchement hostiles au déploiement de forces régionales pour reconquérir les villes du nord.

L’armée et le pouvoir maliens sont-ils déterminés a s’engager dans des affrontements pour reprendre le contrôle de près de deux tiers de leur territoire passé sous le contrôle des rebelles ? En les renvoyant a leurs responsabilités, la Cédéao cherche peut-être à les mettre au pied du mur.


On a appris mercredi soir que le président malien de transition avait écrit au secrétaire général de l’ONU. Dioncounda Traoré demande «un appui et un accompagnement dans le domaine humanitaire et sécuritaire pour aider à réformer les forces armées maliennes».

De source onusienne, il s’agit d’une requête formelle et ordinaire qui n’est pas liée à la question d’un éventuel déploiement de troupes. Et elle n’a d’ailleurs pas été adressée au Conseil de sécurité. Cette lettre a été envoyée deux jours avant la demande d’appui militaire envoyée à la Cédao par le président Traoré.

VIE QUOTIDIENNE PÉNIBLE À GAO

À Gao, depuis l’application de la charia sur cinq hommes ce lundi, le Mujao (Mouvement pour l’unicité du jihad en Afrique de l’Ouest) a imposé un peu plus son pouvoir et son oppression sur la population. Soumis, les habitants n’ont pas osé réagir et manifester leur colère.

C’est en utilisant des mégaphones que les jihadistes du Mujao passent désormais leurs messages dans les rues.

« Ce sont des hommes de Gao », explique un commerçant, avant d’ajouter : « Ils ne se cachent plus et crient que c’est la loi de la charia qui s’applique et qu’ils vont passer à la vitesse supérieure ». « Ils sont restés devant mon étal et affirmaient que tous ceux qui seront pris seront condamnés comme le veut la loi », confirme un vendeur de viande.

Ces hommes armés, réunis autour du commissaire islamique, paradent fièrement avec leurs armes jusque dans les mosquées et contrôlent le quotidien des gens. « Une femme ne peut sortir seule et sans son voile », raconte un habitant du centre ville qui ajoute : « S’ils trouvent le tissu trop léger, ils humilient la personne en achetant un voile plus opaque ».

Si la population avait manifesté son mécontentement après l’amputation de la main d’un homme à Ansongo mi-août, personne n’a osé protester. « Les gens sont désespérés, nous perdons espoir », affirme un notable. « Que faire, que dire, comment lutter ? », ajoute un jeune homme. « Les gens vivent désormais la peur au ventre », conclut un doyen.

Le comité des sages, dernière instance locale à être en mesure de discuter avec le leader du Mujao, s’est senti obligé d’appeler au calme. « Nous sommes en position de faiblesse», explique l’un de ses membres. « Personne n’a aujourd’hui les moyens d’arrêter les hommes du Mujao dans leur folie religieuse, une provocation pourrait finir dans un bain de sang ».

 

RFI / jeudi 13 septembre 2012

PARTAGER

29 COMMENTAIRES

  1. Si certains pensent que l’armée ne peut pas reprendre seule le territoire perdu malgré les assurances données, qu’on accède à leur demande en levant le blocus sur les armes et on verra après.Il est facile de dire qu’elle ne peut pas. Donnons leur les moyens de se battre et comme ça on pourra commenter ensuite. Sans celà toute interpretation de l’état d’esprit de nos forces armées releverait de la méchanceté.La cédéao bloque nos matériels pour permettre aux rebelles, via au burkina, de se réarmer. Il n’est un secret pour personne que les armes de la rebellion transitent par ce pays. Alors que comprendre de la médiation du burkina. Mais blaise se trompe de combat et c’est de l’aventure de vouloir se preter à ce jeu à double tranchant.Il doit surtout songer à sauvegarder ses arrières au lieu de s’attaquer au Mali. Quoiqu’il advienne le Mali vaincra et tous leurs projets de destabilisation seront anéantis.Nous sommes victimes d’un complot qui ne dit pas son nom et le drame dans cette affaire est que certains de nos compatriotes, pour des raisons inavouées,participent à la mise en oeuvre de ce plan machiavélique.Mais ce plan de destabilisation ne reussira pas inch allah.

  2. dunnill a raison ses armes ne sont pas bloquer que pour empêcher sanogo de garder le pouvoir mais de peur de réarmées ses islamistes dangereux avant de voir clair la situation du mali et encore il ne faut pas oublier que les parti gent du coût d’état ont trop malmené ses chefs d’états frères se coucher sur une piste d’aéroport pour les empêcher d’atterrir les insultes la cedao ceci cela le MALI EST membre fondateur de la cedao nous avons signé et promulguées tous les accords et participé a toutes ses campagnes militaires en Afrique et dans le reste du monde . quand ont na besoin de quelq’un ont ne lui force pas la main nos dirigent ont manqué d’intelligence il ne fallais pas de tous hausser le ton avec la cedao car vous n’étiez pas sans s’avoir que nos armes passent par les ports de ses pays voila nous somme en retard de notre faute ………….

    • MON CHER … LAISSES TOMBER…ILS NE VEULENT RIEN COMPRENDRE ET ILS NE VONT RIEN COMPRENDRE….

      SI IL Y’A UN POINT VALIDE QUE LES FANFARONS ONT DIT DANS LEUR DISCOURS DE SOULARD LA NUIT DU COUP D’ÉTAT IRRÉFLÉCHI …. C’EST QUE ILS NE SONT PAS PRÉPARÉS….

      ÇA AU MOINS ON EN A LA PREUVE AVEC CETTE BANDE D’INDICIPLINES…FUITE AVEC ABANDON DES POPULATIONS .. DU TERRITOIRE NATIONAL…ET TOUT L’ARSENAL DU PAYS…COUP D’ÉTAT IRRÉFLÉCHI…PILLAGES ET VOLS…S’ENTRE TUER … ET TERRORISER LES CIVILS …

      CA CE SONT LEUR ACCOMPLISSEMENT EN CE JOUR… PERSONNE NE PEUT CONTESTER CES FAITS… ON ÉTAIT PRÉSENT….

      DONC … ESPÉRER QUE CETTE RACAILLE VA CHANGER DE CULTURE…PUISQUE LA DISCIPLINE EST UNE CULTURE…EN MOINS D’UN SIÈCLE ET SAUVER LE PAYS DES MAINS DES B**^TARDS QU’ILS ONT FUIT ET DONNE DES MOIS POUR BIEN S’INSTALLER EST UN VRAI RÊVE…

      OR CE N’EST PAS UNE GUERRE À PERDRE … MAIS CEUX QUU SE CROIENT À L’ABRI AU SUD ET SUPPORTENT ET ÉCOUTENT LE G***UELARD OPPORTUNISTE DE SANOGO… NE PERDE RIEN A ATTENDRE…

      LA CONFIANCE SE MÉRITE ET LA DISCIPLINE EST UNE CULTURE QUI PREND LONGTEMP À CULTIVER…

      QUE QUELQU’UN ME DONNE UNE SEULE RAISON RÉFLÉCHI D’AVOIR CONFIANCE…À PART LA GRANDE G***UELE DE SANOGO…

      BANDE DE RETARDÉS…VOUS ALLEZ COMPRENDRE QUAND LES BARBUS SERONT À BAMAKO…

      Y ‘À PAS PLUS MALHONNÊTE ET OPPORTUNISTE QUE CELUI QUI FAIT UN COUP D’ÉTAT SOUS LE PRÉTEXTE DE L’INGERANCE ET LA CORRUPTION POUR LUI MÊME S’ACQUÉRIR DES BIENS DE L’ÉTAT ET DEVENIR EX-CHEF D’ÉTAT SANS JAMAIS ÊTRE CHEF D’ÉTAT …

      Moussa Ag, QUI N’A ET N’AURA JAMAIS CONFIANCE À SANOGO ET SA RACAILLE … OU UNE ARMÉE OU INSTITUTION DIRIGÉS PAR CES OPPORTUNISTE…

  3. tout n’est que de la diversion tous les Maliens savent très bien que la situation du nord dépasse de très loin les moyens de l’armée malienne toute seul les militaires a leur tète SANOGO le sais très bien il faut qu’il se rende a l’évidence qu”il n’avait jamais put tenir les villes qu’il occupais aux nord depuis le 17 janvier faute de moyens militaires humais d’abord et matériels MENAKA NIAFUNKE LERE AMBERBOUKANE AGUELOC ECT…….POURQUOI REFUGE LA RÉALITÉ EN FACE il ne s’agit pas seulement de rentrée dans une ville il faut la gardé depuis le mois de janvier nous n’étions la qu’a entendre du replis en abandons soyons responsable l’espace est trop vaste il y trop de groupes aux nord avec des méthodes de guerre de harcèlement en petit groupe mais bien déterminé accepter de vous faire aidé par nos voisins pour sécurisé l’arrière pour avoir plus d’hommes au devant pour nous éviter les scénarios du début de l’année sa sert a quoi se orgueil mal place en refusent nos frères africains alors que nous sommes occuper par des terroristes étrangers avec les qu’elle nous n’avons aucun lien ne partageons rien en commun a moins que vous n’avez aucune envie d’aller combattre aux nord

  4. TÔT OU TARD … ON SERA À COURT D’EXCUSES OU DE PAYS … DONC ON AURA À FAIRE FACE À L’ENNEMI….

    ET CES FAMEUSES NOUS SERONT REMISES ÉVENTUELLEMENT…FALLAIT LES ATTENDRE AU LIEU DE FAIRE UN COUP D’ÉTAT DIGNE DE RETARDÉS ATTARDÉS OPPORTUNISTES….

    SANS TOURNER AU TOUR DU POT…JE METTRAI MES SOUS SUR L’ENNEMI SI C’EST LA RACAILLE OU L’ARMÉE MALIENNE DIRIGÉE PAR LA RACAILLE QUI DOIT LEUR FAIRE FACE À ELLE TOUTE SEULE…LOGISTIQUE OU PAS…

    CES FANFARONS N’ONT JUSQUE LA FAIT QUE DES VICTIMES PARMI EUX MÊMES ET LES CIVILES…PAS MÊME UN PETIT BARBU PRISONNIER… QUE DES “MERCENAIRES” MALIENS…

    EN PLUS … QUAN ON SE FAIT BOTTER AU PREMIER ROUND DU MATCH DE BOXE…JUSQU’À FUIR DU RING DE BOXE SANS SES GANS ET DENTIER…ÇA NE PRÉDIT RIEN DE BON POUR LES AUTRES ROUNDS…NE DISENT ILS PAS…CES BABARAS …QUE “CHOU MIN BEH DJAH…OH BEH DON OH FITIRIH FEH”

    CE N’EST PAS UNE GUERRE À PERDRE…ET VOUS AVEZ INTÉRÊT À ACCEPTER TOUTE FORME D’AIDE POSSIBLE POUR ÉVITER LA CARASTROPHE…

    MOUSSA AG NE SOUHAITE PAS QU’UN SEUL D’ENTRE VOUS MEURT DANS CE CONFLIT..

    IL FAUT UNE FORCE TRÈS SUPÉRIEURE POUR MINIMISER CE RISQUE…ET AUSSI LE RISQUE DE NE PLUS AVOIR UNE CHANCE DE RÉCUPÈRER LE PAYS DES MAINS DE CES B***TARDS…

    PEUT ÊTRE QUE CERTAINS PENSES QUE CES GARS LA DORMAENT PENDANT QUE EUX ILS FANFARONNAIENT À BAMAKO ET KATI…

    ILS NOUS ATTENDENT DE PIED FERME…

    Moussa Ag, QUI N’A AUCUNE CONFIANCE À LA MILICE INDISCIPLINÉE … MAIS ESPÈRE AVOIR TORD

    • Moussa ag ct traore le vrais patriote une bonne democraci 😆 republiquinne ne peut se garenti san sa propre defence
      donc confience a notre propre armee national 😆

  5. Tout le malheur de ce pays est arrivé par la faute du capitaine SANOGO et de ceux là qui l’ont soutenu dans cette mafieuse action.
    Vous voyez même les militaires qui ont abattu sans sommation les paisibles religieux maliens et mauritaniens à Diabali ont reçu l’ordre du capitaine SANOGO.
    Une chose est certaine si nous ne prenons garde le bateau Mali va couler car c’est un maudit ce capitaine qui cherche vaille que vaille le pouvoir .
    Il essaye de tromper la communauté internationale et nationale en disant qu’il a cédé le pouvoir mais au fait c’est un menteur il dit cà pour échapper à la justice internationale , heureusement pour nous il ne va jamais s’échapper à cette vraie justice.
    La CEDEAO doit désarmer le camp de KATI et attendre la fin d’une élection pour remettre les armes au nouveau pouvoir sinon je vous jure que les alcooliques de KATI vont s’accaparer de nouveau

  6. Il faut débloquer les armes et les regarder : façon de leur couper l’herbe sous le pied .A chaque fois c’est des prétextes pour ne pas avancer ;les gens ont d’autres chats à fouetter deh.

  7. On dirait qu’au Mali, on est incapables de voir les évidences (celles que voient pourtant tous nos voisins!), et qu’on juste bons à nous rengorger d’être maliens, y compris quand on est nuls! C’est désolant!!!!

    Les barbus qui se foutent complètement de notre armée-bidon sont bien plus avisés que nous, on dirait; Eux CRAIGNAIENT BEL ET BIEN une intervention cedeao avec appui logistique de la France et d’autres puissance, parce que EUX savaient très bien que là, ça risquait de chauffer pour eux! La preuve, dès qu’il a été question d’intervention CEDEAO, ils ont menacé aussitôt de représailles en cas d’intervention; C’est donc la preuve qu’ils redoutaient cette intervention, et qu’ils savaient bien que là, ils n’auraient plus affaire à des bidasses incompétents et dégonflés, mais à de véritables forces professionnelles avec un appui important des grandes puissances!!! Là, on avait enfin le moyen de la crise mais malheureusement, nos bidasses ratés (qui sont précisément à l’origine de la crise) appuyés par toute une horde de connards nationalistes semi léttrés, ont fait capoter cette chance! Que Dieu sauve le mali de l’imbécilité de certains!

    • Mon cher, l’appuie logistique de la France dont vous parlez, c’est ca qui a servi au MNLA et ses complices pour qu’on soit la aujourd’hui. Et puyis la CEDEAO, qu’est ce qui les fait retenir nos armes s’ils ont vraiment envie qu’on combattent les “barbus”? On veut qu’ils nous aident mais pas qu’ils se substitue a nous. Au lieu d’envoyer 3300 elements etrangers pourquoi ne pas donner le soutient a plus de 10000 qui sont deja presents?

  8. Ce que les Maliens de l’exterieur deplorent,c’est le desordre politique qui regne dans le pays,une multitude de partis politiques dont la raison d’etre est d’extorquer l’argent du Tresor Public.
    L’absence de leaders politiques qui ne s’emeuvent que lorsque leurs
    interets personnels sont affectes.Sinon, comment expliquer que le Mali
    soit tourne en bourrique par Ouattara, Campaore et par Alpha Conde?
    Des manipulations machiaveliques qui visent a exposer le pays au
    demembrement par la perte des 2/3 de son territoire.Et l’on laisse les envoyes de ces gens venir se pavaner a Bamako et narguer le gouvernement.Il faudrait se rendre a l’evidence:l’equipe actuelle en place ne peut accomplir la tache qui lui est confiee.Ce ne sont ni des hommes de decision ni des hommes d’action.Comment peuvent-ils
    accepter que les armements du Mali soient bloques dans les ports de la Guinee …La CEDEAO est aussi en train de diviser l’Etat Malien en mettant l’Armee Malienne a l’index.Que Ouattara sache que toute sanction imposee a l’Armee ,est imposee au Mali.Ce Presient de la
    Cedeao a reussi que le Mali soit en fait en dehors de l’Organisation
    qu’il a contribue a creer.Il a affaibli la CEDEAO a un moment ou
    le renforcement de l’Union etait essentiel a cause des dangers reels
    qui menacent toute la Region de l’Ouest Africain.Il est largement temps que les Etats qui sont restes clairvoyants le rappellent a l’ordre.Ce qui se passe en Libye, en Egypte peut nous arriver a tres breve echeance,detruisant tous les resultats economiques et sociaux qui ont ete realises.L’Afrique au Sud de Sahara a des valeurs reelles
    qui constituent notre espoir:la tolerance, l’entre aide,la discipline ,la patience et la sagesse des populations,l’esprit collegial,etc.Ces valeurs nous appartiennent.Nous avons l’obligation de les garder.

  9. La CEDEAO bloque nos armes avec le pretexte que Sanogo et son clan s’accaparera des armes pour s’implanter au pouvoir. Entre nous, tout le monde sait que si l’armee veut prendre le pouvoir, le peu d’armes dont il dispose deja suffit a cela. Donc pourquoi chercher des problemes la ou il n’y en a pas? Et dire que des egoiste soutiennent cette action injuste tout simplement pour des raisons politiciennes au detriment de l’intert du pays. Vraiment Dommage! 😥 😥 😥

    • D’une part, l’armée a déja commis suffisamment d’exactions comme ça bamako (et je ne parle même pas des 16 precheurs), et elle est suffisamment désorganisée et immature pour pouvoir faire n’importe quoi avec ces armes.
      Mais le plus grave, et je comprends tout à fait la cedeao, on sait dejà preuves à l’appui que notre armée a non seulement détalée devant le MNLA, mais plus grave, en abandonnant cadeau à l’ennemi son armement!

      Déjà que l’inaction du mali face aux barbus (5 mois, pas 1 coup de feu!) expose dangeuresement tous nos pays voisins, la cedeao n’a surement pas envie de voir une fois de plus des rames flambantes neuves “offertes” gracieusement à ces groupes terroristes dejà bien armés! Ca me parait simple à comprendre, et mieux, je suis tout à fait d’accord avec eux! Mais comme ils commencent en avoir marre des incessants caprices prétentieux des autorités maliennes, ils risquent effectivement de libérer les armes et de laisser le mali se debrouiller tout seul! On risque tous de le regretter!

  10. bjrjemapele diagana hame moua jesoutuen kapiten haya sanogo tou chekisse passe oumali ze soutuen 100 POUR 100 MERCI

  11. diocès de beledougou.Vous êtes l’une des rares personnes à avoir compris la CEDEAO!Après cette réunion de “clarification”, il y aura encore d’autres rencontres,mais jamais une intervention (ou une aide
    de quelque forme que ce soit)!Il faut être intellectuellement aveugle pour ne pas comprendre ce que veut REELLEMENT la CEDEAO!L’avenir nous en édifiera. 😉

    • Lawali, c’est NOUS qui avons tout fait pour nous opposer à leur intervention, par le biais de toutes nos grandes gueules maliennes, et hélas, elles sont nombreuses! Effectivement, il commence à sembler probable que lassée, la cedeao nous laisse dans notre m…, et cmd et sanogo suivis de tous leurs aboyons à l’esprit simple l’auront bien cherché!

      Malheureusement, c’est nous tous qui allons en payer le prix; Un enfant de 10 ans comprendrait que

    • Le message est parti tout seul: Je voulais dire: Un enfant de 10 ans comprendrait que nous sommes incapables de venir à bout de cette crise! Avec en tout et pour tout une armée d’amateurs et de trouillard, un PM à la solde des putschistes, et un président qui vit sous la menace des voleurs de pouvoir et de leur complice PM, on ne risque pas d’avancer, et c’est bien pour ça que depuis 5 mois, NOUS N’AVONS PAS AVANCE D’UN POUCE!!!!!!!!!!! Il faut vraiment être borné pour ne pas s’en apercevoir!…

  12. si la cdeao voulait vraiment aider le Mali, on l’aurait dejà su, à part les sanctions et les humiliations je n’est rien vu de plus.

    – aucun acte concret depuis de la crise.
    – un accord cadre brouilon, flou et inobjectif.
    – des sanctions finacières et economiques
    – imposition de gouvernement bidon
    – en gros tout est fait pour enfermer le mali dans un cycle fermé, ou on ne fait que tourné ou tour de soit même un pas en avant deux pas en arrière.
    le pire dans tout ça, aucun de nos politiques n’a le courage de haussser le ton de dire la verité.

    la cdeao a reussit à créer le non pouvoir au mali, je dit bravo, personne ne sait aujourdhui qui dirrige réellement le Mali, 3 commandants dans un bateau.

    je dit à la cdeao les priorités du Mali sont les suivantes:
    – en priorité des priorités la liberation du nord quelque soit le pouvoir en place (democratique ou millitaire c’est pas important).
    une foi l’integrité etablie ou du moins les administrations intallées.
    les elections democratiques libres et transparentes devront se faire.

    —— celui qui n’a pas finit de traverser la route ne doit pas se moquer des autres ——-

    • …”aucun acte concret depuis de la crise.”… Et tu oses dire ça? C’est plutôt la cedeao qui devrait dire ça!!!:

      – 3 mois pour arriver à accoucher d’une banale feuille de route…
      – 5 mois d’occupation sans QU’AUCUNE AUTORITE malienne ne bouge le petit doigt pour récupérer ses territoires occupés…
      – 5 mois de populations tyrannisées par les occupants sans que l’armée Malienne n’ose tirer UN SEUL coup de feu pour les protéger…
      – 5 mois de négociations, de réunions de mini sommets, que la junte Malienne et son PM complice ont toujours empéché d’aboutir!…
      – 5 mois que le Mali arrive enfin à formuler une demande officielle d’intervention, et se permette en plus de “poser des condition”!!!

      Il faut vraiment avoir à la fois un cerveau atrophié et la fameuse “grande gueule Malienne” pour se permettre, devant notre propre nullité, d’oser en accuser ceux qui ont tout tenter pour nous aider

  13. L’armée est entrain de mener,volontairement ou involontairement le Mali dans un chaos,avec la complicité de certains politiques,certaines presses et certaines autorités religieuses.Maliens réveillez-vous!!!La vie ne s’arrête pas à chercher la nourriture quotidienne,il faut un cadre et un environnement sain au sens large,sinon le peuple sera aussi complice de ce qui va se passer.Pour observation,la France avait eu besoin des alliés pour se libérer pendant la deuxième guerre mondiale, l’Algérie a eu son indépendance avec les efforts et les aides militaires d’autres pays africains,l’Union africaine est entrain de donnez la liberté a la Somalie,je peux continuer la liste.Chaque fois qu’un pays s’est confronté à des problèmes militaires du genre que le Mali connait,d’autres pays sont venus à la rescousse.Si nous ne voulons pas être comme les Somaliens, après nous avoir tuer et détruire pendant vingt ans notre pays,faire appel aux autres pour tout recommencer à zéro.Je pense que le Mali avait dépassé et était entrain de supplanter beaucoup de pays en matière de développement,c’est vrai il y a eu des erreurs même des fautes graves,mais corrigeons les et avançons.J’oubliais entre le Mali et la Somalie,il n’y a pas grande chose phonétiquement,seulement « SO »espérons que ça s’arrêtera à ça seulement.Faisons tout pour que ça ne nous dépasse pas.Maliens réveillez-vous. beffodougou@gmail.com

  14. La France avait eu besoin des alliés pour se libérer pendant la deuxième guerre mondiale, l’Algérie a eu son indépendance avec les efforts et les aides militaires d’autres pays africains,l’Union africaine est entrain de donnez la liberté a la Somalie,je peux continuer la liste.Chaque fois qu’un pays s’est confronté à des problèmes militaires du genre que le Mali connait,d’autres pays sont venus à la rescousse.Si nous ne voulons pas être comme les Somaliens, après nous avoir tuer et détruire pendant vingt ans notre pays,faire appel aux autres pour tout recommencer à zéro.Je pense que le Mali avait dépassé et était entrain de supplanter beaucoup de pays en matière de développement,c’est vrai il y a eu des erreurs même des fautes graves,mais corrigeons les et avançons.J’oubliais entre le Mali et la Somalie,il n’y a pas grande chose phonétiquement,seulement “SO”espérons que ça s’arrêtera à ça seulement.Faisons tout pour que ça ne nous dépasse pas.

  15. Faut que les pays voisins tiennent enfin un langage de vérité aux Maliens parce que franchement c’est exaspérant(trop c trop ) et les autres ont leur pays à gérer.A chaque fois qu’on semble se diriger vers une ébauche de sortie de crise et bien “patratras” le bloquage vient toujours des maliens. Mais les maliens ne sont pas éveillé et ne réalisent leur bêtise qu’après coup.Exple en 2006 IBK avait prône la fermeté envers les rebelles touaregs on l’a moqué,il a encore dit que partir aux élections était la meilleure manière de faire face au MNLA on l’a accusé d’être presse de prendre le pouvoir voilà aujourd’hui le résultat et la cedeao vous tends la main pour vous aider à sortir de la crise vous le traiter de troupes d’occupation étrangère alors que cette même armée qui s’oppose à la venue des troupes CEDEAO n’a même pas O-S-é-e prendre DOUENTZA inoccupée après le départ du MNLA.Déjà le Sénégal et la Mauritanie ont dit qu’il n’interviendront pas (les faits leur donnent raisons )mais si jamais vous perdez vos dernier soutiens(CI, Bénin,Niger) wallahi vous allez le regretter .

  16. Pauvre Mali. Comment peut-on se renfermer dans un nationalisme ridicule et refuser de voir la realite en face? Souvenez vous il ya eu un temps ou les ivoiriens ont passe leur temps a scander leur patriotisme au lieu de se mettre au travail. Voyez dans quel retard se retrouve ce pays. Ouvrez les yeux avant que ca ne devienne trop tard.

    • A la longue, chaque patience a ses limites et celle de la cedeao aussi! Ca devait arriver.
      Depuis le 1er jour où la cedeao essaie d’apporter au Mali une aide importante pour sortir de la crise, la cedeao doit en permanence déjouer les caprices et les pertes de temps volontaires du duo irresponsable et auto-satisfait sanogo / cmd, qui, pour conserver leur “autorité” complice sur bamako, leur mettent tous les batons dans les roues possible!!!

      Maintenant, après avoir attendu des mois pour recevoir une demande d’intervention offcielle du Mali bien qu’en 5 mois, le gouvernement cmd et l’ex-junte n’aient STRICTEMENT RIEN FAIT pour libérer le nord, voila qu’ils reçoivent enfin une demande de Diouncounda, et que cette demande, visiblement rédigée sous la pression et l’influence de ces mêmes bons à rien de militaires, prétend maintenant “poser des conditions” avec une arrogance de coq!…

      Comme parallèlement cette même cedao se fait traîner dans la boue par toute une frange de maliens animé d’une fierté nationaliste primaire et notre orgueil triomphaliste complètement démesuré, il n’y a rien d’étonnant à que la cedao finisse par nous dire de façon polie “Puisque vous êtes si malins et si forts, débrouillez-vous tous seuls avec votre crise”!!!! Ca devait arriver.

      Maintenant, la cedao lassée va prendre ses distances, les armes heureusement bloquées dans les ports vont nous être bientôt livrer, et nous n’aurons plus que les bons à rien fanfarons comme sanogo ou cmd pour libérer le nord, alors depuis 5 mois, n’importe quel malien sensé a pu se faire une idée précise de leur “acharnement” à libérer le nord, et de leur efficacité!…

      Les pays de la cedeao n’ont pas fini de rire quand ils verront nos fanfarons arrogants incapables de faire quoi que ce soit, et nous, nous allons malheureusement le payer très cher!!!!!

      • les malioen doive se lever zet charcuter duiaruus ety sanogus les chaser de kati
        cest diarus et sanogus qui mette les bation dansles roue vraiment malien lever vous et chaser ces traficant de katus lever vous lheure est grave sinom lundio il aurait enbargo totale sur le mali iol faut monter chaser bastoner diarus et sanogus
        la cedeao devrait venir en force et detruire raser katus une bonne foit pour toute

  17. qui vivra verra, l’armée malienne remplie de militaires qui n’ont aucune notion de l’histoire et qui détestent profondément leur pays!!
    comment peut elle penser à libérer seule le nord du Mali(n’importe quoi il ne faut pas se leurrer)
    les rebelles islamistes connaissent notre armée ils savent qui faut que le combat soit un peu dur seulement pour qu’elle détale!!!!
    et voir des intellectuels et politiciens faire preuve de faux orgueil alors qu’en réalité ils ne pensent qu’à eux mêmes
    pauvre Mali!!!

Comments are closed.