Mali : réunion extraordinaire à Abidjan des chefs d’état-major de la CEDEAO

15 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

chefs-etat-major-cedeao

Les chefs d’état-major de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont tenu, samedi à Abidjan, une réunion extraordinaire consacrée à l’examen de la dernière résolution du Conseil de sécurité de l’ONU, autorisant le déploiement de la Mission internationale de soutien au Mali (MISMA) pour la reconquête de sa partie septentrionale occupée depuis juin dernier par des groupes armés liés à « Al-Qaïda au Maghreb islamique » (AQMI). 

Réunis dans le cadre de la 32ème réunion extraordinaire de leur Comité, les chefs d’état-major de la CEDEAO ont également examiné les voies et moyens pour la mise en place de cette force, dans la mesure où, à leurs yeux, la situation dans le Nord du Mali constitue une véritable menace pour tous les pays de la sous-région.

Eu égard aux décisions qui ont été prises lors des dernières réunions extraordinaires des chefs d’état-major de la CEDEAO et la décision du Conseil de sécurité des Nations unies, a souligné le chef d’état-major de l’armée ivoirienne, Soumaïla Bakayoko, une intervention militaire est plus qu’urgente pour permettre la reconquête du Nord Mali afin de préserver l’intégrité territoriale de ce pays et partant, la paix dans la région.

Les chefs d’état-major de la CEDEAO avaient, lors d’une précédente réunion, donné leur aval au plan de déploiement de la MISMA qui permettra la participation des pays de la sous-région à travers leur contribution par des troupes.

Un rapport sur la situation au Mali et sur le plan de déploiement de la MISMA dans ce pays a été transmis dernièrement au Conseil de sécurité de l’ONU.

La réunion extraordinaire des responsables militaires de la CEDEAO s’est déroulée en présence du ministre ivoirien délégué à la Défense, Paul Koffi Koffi, et du ministre malien de la Défense, le colonel Yamoussa Camara.

Atlasinfo / Dimanche 30 Décembre 2012 – 17:26

15 Réactions à Mali : réunion extraordinaire à Abidjan des chefs d’état-major de la CEDEAO

  1. Dr ANASSER AG RHISSA

    Bonjour,
    Que faut-il pour que les négociations génèrent des résultats utiles pour une reconstruction durable dans l’unité du Mali ?

    Pour ce faire, des PRINCIPES (refus du terrorisme, non impunité, respect des droits de l’homme et coexistence pacifique) et des CONDITIONS (dépôt des armes, intégrité territoriale et laïcité), CONSTITUANT L’ENGAGEMENT RESPONSABLE ET PATRIOTIQUE, doivent être respectés par TOUS.

    En cas de non respect, par une partie prenante, de cet engagement, cette dernière ne doit plus être acceptée dans les négociations.

    J’ai écrit une lettre ouverte au Président et à tous les Maliens pour proposer un guide et une plateforme de concertations nationales et de négociation pour une sortie durable de la crise Malienne.

    CES DERNIERS SONT INDISPENSABLES, POUR AVANCER DANS LES NÉGOCIATIONS EN SE RESPECTANT ET POUR DES RÉSULTATS UTILES POUR LA RECONSTRUCTION DURABLE DANS L’UNITÉ DU MALI.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC/GOUVERNANCE
    Webanassane@yahoo.com

  2. regarder en plus leur poitrines bardees de medailles et autres decorations,ils sont vraiment minables dans leur tenues.Voila des generaux de brigades, de corps d armee et j en passe qui revendiquent depuis longtemps une intervention militaire mais qu ils n ont pas de quoi trasporter leur troupes, la question de la logistique,le point nodale de toute action militaire.un conseil allez a dos de chameau!

  3. algérien484

    encore une réunion extraordinaire 8-O 8-O mais c’est vraiment extraordinaire 8-O 8-O !!! il se sont vu dans un hotel chic passé quelques jours de vacance au frais de la princesse vu quelques copains et sinon ca change quoi pour la situation au mali

  4. L'architecte

    Bon! à quand la prochaine reunion? il faut vite se reunir à nouveau pour parler de la precedente reunion.

  5. GNAGNA

    FAITES VITE POUR NOUS DÉBARASSER D’ABORD DU DÉSERTEUR EN CHEF SANOGO,… ET ENSUITE DES ÉGARÉS D’ISLAMISTES PLUS PROPHETE QUE LE PROPHETE..ET PLUS CONNAISSEUR DU SAINT CORANT QUE LE PROPHETE..SANS DOUTE DES GENS QUI COMMUNIQUE RÉGULIEREMENT AVEC DIEU..OUF AVEC LEUR DIEU :twisted:

  6. 29 Décembre 2012
    Les TOUAREG QUI NE SE SENTENT PAS MALIEN NE SONT QUE DES GENS D’ORIGINE MOYEN-ORIENTAUX. LA TERRE AFRICAINE N’APPARTIENT QU’AUX NÈGRES. QUI NE SE SENT PAS NÈGRE PEUT LA QUITTER! ! ! Y’A FOYE ! ! !
    TOUTE MES EXCUSES A MES FRÈRES NOBLE TOUAREG RÉPUBLICAINS ! ! !
    AG 29 Décembre 2012
    Je suis touareg republicain mais pas nègre Mr ; cette terre africaine que chacun de nous peut appeller comme il veut est pour nous les touaregs ce qu’est l’Amazonie pour les indiens d’Amérique et ce qu’est la jungle Congolaise pour vous les nègres.
    le nègre qui ne se sent pas a l’aise dans la diversité culturelle,ethnique, raciale et religieuse de ce pays peut nous excuser et retourner au congo
    REPONSE:
    Mr AG! Mais le Congo c’est bien l’Afrique, cette terre ferme et continue sans rupture d’Alger au Cap et de Djibouti à Dakar!!!!! VIVE L’AFRIQUE!!!! Si tu n’est pas nègre tu peux rester avec nous nègre sur notre patrie sans problème, à condition que tu soi sage. Sinon prends la porte pour la Syrie votre patrie. Regarde toi bien et compares! Y’A FOYE !!! Je précise d’ailleurs que ce sont tous ceux qui se disent maghrébins qui sont étrangers sur notre continent. Ils sont soient Syriens, Arabie saoudite, palestiniens etc…. IL Y’A 180 ans qu’ils ont envaillis l’Afrique par le canal de Suez.
    Vous êtes malien Mr AG si vous le croyez, pas de problème, le Mali est grand et accueillant. Mais si vous en doutez un seul instant, veuillez prendre la porte du coté nord de notre pays d’où vos ancêtres sont rentrés.
    Toutes mes excuses envers ceux qui croient en la réalité de la diversité ethnique de notre pays et qui donc sont républicains.

    • brahim ould mohamed

      Pendant que le monde est en marche,les pauvres africains restent en marge des grandes transformations sociologiques,ecomiques,et scientifiques.Toujours en bute á des crises identitaires sans importances quelques fois,et dans d´autres se refugiant dans l´eternel prejugé de l´esclavage.L´Afrique n´est á personne,et est de tous,par son extraordinaire potentiel ethnique,social,et economique.Ce vil debat,demontre que notre sterilité intellectuelle a encore de beaux jours devant elle.Dans le monde globalisé d´aujourd´-hui les racistes et frustrés de la vie ne doivent pas avoir droit de cité.

      • kabako12

        Merci mon ami, je partage ton analyse. C’est pourquoi la crise du Mali est difficilement résoluble, elle a plusieurs dimensions qui ne sont pas encore comprises par les acteurs. Beaucoup de mes compatriotes sont analphabètes et ignorants.

      • algérien484

        citation yiromi  » Je précise d’ailleurs que ce sont tous ceux qui se disent maghrébins qui sont étrangers sur notre continent. Ils sont soient Syriens, Arabie saoudite, palestiniens etc…. IL Y’A 180 ans qu’ils ont envaillis l’Afrique par le canal de Suez  »

        Je corrige ton ignorance : cherche l’origine du mot africain et Afrique tu verras mon petit que c’est nous les berbères maghrébins qui portions ce nom en premier puis après fut généraliser a reste de l’Afrique ! d’ailleurs la Tunisie actuel portait le nom afriquia anciennement !!! sinon mon petit malcom X africain les maghrébins sont génétiquement majoritairement berbère meme si certains se revendique arabe vu que les arabes ne se sont pas vraiment installer en masse sur le continent mais avait convertis les populations autochtone !! sinon pour l’histoire des dynastie et royaume berbères et pharaonique en Afrique , et bien pas la peine de débattre ca tellement c’est incomparable avec ton mali :wink:

  7. Tafiiê

    Patience, patience…
    Peut être qu’au bout trois millième Reunion Il se passera quelque chose.

  8. Decevante une fois de plus cette énième réunion des chefs d’Etat major de la CEDEAO puisqu’aucune décision concrète n’est prise en faveur du deploiement rapide des forces armées. Les beaux parleurs « diplomates », nous dirons encore que c’est confidentiel. Pourtant, ils n’ont jamais matérialisé quoi que ce soit depuis tant de rencontres.
    Personnellement, je crois que ses chefs d’Etat major sont dépassés par la situation sinon comment expliquer qu’ils fassent plus de réunions que les dirigeants politiques de la sous-région. Les responsables militaires ont élaboré toute sorte de documents et élaboré toutes les stratégies du monde pour attaquer les criminels au Nord-mali. Mais hélas!
    On dirait qu’ils ne savent plus où se trouve le théatre des opérations et cela n’est guère bénéfique pour leur crédibilité aux yeux des terroristes du Nord.
    Il faut que ces chefs d’Etat major des armées se mette en tête que les maliens ont la flamme de constater ces interminables réunions et que seule la présence de nos militaires ou ceux de la CEDEAO compte.
    Vive la libération rapide de notre territoire!

  9. moune

    ……….Les réunions se multiplient et se ressemblent. Aucune décison finale, ferme et immédiate. Pendant ce temps, nos parents vivent dans l’enfer au NORD de notre pays.

  10. Sagolo

    eh tout ca la n’est que du bla-bla-bla

    • traoré dijon

      la honte à notre armée

    • Fayeseck

      Allez vous défendre vous-mêmes !!! Je pensais que vous étiez des guerriers comme vous le revendiquiez avant cette crise. Daabaa nounoug !