Pour faire le point des derniers développements de la crise malienne : Un mini-sommet de la CEDEAO prévu les 23 et 24 janvier à Bamako

10 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Un mini-sommet regroupant les dirigeants des pays membres du groupe de contact de la communauté économique des Etats de l`Afrique de l`Ouest (CEDEAO) sur la crise au Mali, aura lieu les 23 et 24 janvier à Bamako, a annoncé la présidence malienne sur son site.

Les experts militaires internationaux s’étaient réunis à Bamako pour dessiner le « concept stratégique » d’une intervention militaire dans le nord du Mali.
REUTERS

Le mini-sommet sera l`occasion pour les dirigeants ouest-africains de «  faire le point des derniers développements survenus dans la crise au Mali dans la perspective de la tenue du prochain sommet de l`Union africaine « , précise la même source relayée par l`agence de presse marocaine MAP.

Cette rencontre intervient après la tournée effectuée la semaine dernière par le chef du gouvernement malien, Diango Cissoko, dans certains pays de l`Afrique de l`Ouest, au cours de laquelle il avait remis aux chefs d`Etat de ces pays un message de reconnaissance du peuple malien et de remerciement du président  Dioncounda Traoré pour leur implication personnelle dans la gestion de la crise. Il est à noter que le chef du gouvernement  malien poursuit depuis quelques jours une autre tournée en Mauritanie, en Guinée et en Algérie. L’étape algérienne sera sans nul doute l’un des temps forts de ce périple de Diango Cissoko.

La rencontre prévue à Bamako devra réunir les présidents du Burkina Faso, Blaise Compaoré, médiateur dans la crise malienne, de Côte d`Ivoire, Alassane Ouattara, président en exercice de la communauté sous régionale, du Nigeria, Goodluck Jonathan, médiateur associé et du Bénin, Yayi Boni, président en exercice de l`Union africaine, les chefs d`Etat du Niger, Mahamadou Issoufou, et du Mali, Dioncounda Traoré.

Abdoulaye Diarra avec Apanews

 

 
SOURCE:  du   7 jan 2013.    

10 Réactions à Pour faire le point des derniers développements de la crise malienne : Un mini-sommet de la CEDEAO prévu les 23 et 24 janvier à Bamako

  1. ondo

    Blaise et la CEDEAO sont sur la feuille de route de l’occident imperialiste et capitaliste ne faisant rien pour rien, les maliens doivent compter que sur eux meme c’est tres simple. Il faut des comités d’auto defense, ou comité populaire comme en palestine pour defendre la securité du pays,dans chaque quartier, chaque ville, village. Il faut se reveiller mes freres nous sommes en guere, et avec trop d’ennemis à la fois.

  2. Kadi

    Blaise est un point de blocage. Il est toujours dans la logique tracée avec Sarkozy de diviser le Mali, alors que la politique française a changé. Il n’a aucun état d’âme pour nos souffrances. Réveillons nous, il est temps!

    • ondo

      ma soeur la France capitaliste parle de la meme voix quelsoit la doite ou la gauche, on n’appelle cela ( les interets de france) ne vous faite pas d’ulision. Le mali, la Syrie, le Congo RDC sont tous victime de la nouvelle guerre froide. c’est le nouveau partage du monde (Yalta version 2013)

  3. brahim ould mohamed

    Ne nous étonnons pas de voir la fameuse CDEAO,mettre du temps,pour venir á la rescousse du Mali.Les études,les missions,les sommets,ne sont en fait qu´une excuse,afin de collecter quelques millionns de dollars,qui vont aterrir dans les comptes de paradis fiscaux,sans jamais parvenir au but auquel ils sont destinés.Lá où se trouvent les cadavres,les charognards sont toujours aux abonnés presents,pour tirer le maximum possible d´interêt.En lieu et place de ce sommet,il est plus sage et preconisable,que les chefs d´etats du Mali,de l´Algerie,de la Mauritanie,du Niger se rencontrent afin de mettre un terme á cette mascarade au plus vite que possible,sans avoir la nécéssité de recourir á ces mesquins,qui n´ont jamais pu resoudre un problème en Afrique de l´ouest,qui a connu autant de soubressauts,comme la côte d´ivoire,la sierra-léone,la guinée bissau,et j´en passe.C´est toujours le même cirque,les allées et venues de chefs d´etats,les déclarations,les congratulations,les boubous dôrés.

  4. sbt

    quand ce sera fini pour le Mali (je touche du bois)Ces conards de CEDEAO vont venir ricaner ici ;alors qu’ils peuvent s’inspirer de l’Afrique centrale(le cas du centrafique)

    • Fayeseck

      Mais la Centrafrique s’est défendue sans attendre l’arrivée de « l’Afrique centrale », comme tu dis ; alors que chez vous ça été la débande totale, ce qu’on avez jamais vu auparavant sur ce continent : manque de patriotisme et de courage …on est loin des discours guerriers auparavant tenus autour des « baraada » de thé.

      • ondo

        en ce qui concerne la centrafric pour les delinquants des matières premières mr BOSIZEne ne fait plus leurs affaires. quant je vois une ville comme ANVERS capitale mondiale de diamans, j’aimerais bien voirou sont Ces mines de diamans Belge!

  5. Lasstuss

    Vive la CEMAC (équivalent de la cedeao en Afrique Centrale). Ils n’ont pas eu besoin de 50000 sommets pour envoyer une troupe d’interposition de 800 hommes en RCA, ni pour convoquer d’urgence des pourparlers entre le gouvernement de RCA et les rebelles du Seleka……Un seul petit mois aura suffit………………..Nous sommes la queue de l’Afrique, donc la queue du monde!!!!!!!!!!

    • koudis

      Toujours égal à lui même :lol: :lol: :lol: il faut ajouter juste qu’en 72h l’armée tchadienne était déjà sur la ligne des combats!!! Nous avons été les premiers à soulever les incohérences de cette CEDEAO bidon qui ne vit que de sommet!!! Ils sont à 19 sommets (militaires + politiques) déjà si mes comptes sont bons… :wink: :wink:

  6. Touré A.

    Mini sommet de m.erdre toujours palabrer :twisted: :evil: la CEDEAO est une coquille vide ne servant qu’à nous menacer et imposer des co.nneries :twisted: :twisted: Reagrdez la CEMAC en moins de trois ils sont mobilisé des forces actives et visibles de tous à Bangui :!: la CEDEAO a tout fait pour que le mali accepte une intervention étrangère c’est fait, le résultat est là aucune force étrangère n’est venue au Mali alors que l’ONU adonné son aval. Ils disaient dans leurs rêves dits « sommets » que tout est prêt dès que l’ONU donne son feu vert ils seront là mais que voit-on :evil: :twisted: :?: