Me Saran Kéita, présidente du réseau paix et sécurité de l’espace CEDEAO : «Nous exigeons une représentation équitable (femmes / hommes) dans la Commission Vérité, Justice et Réconciliation»

1
Me Saran Kéita, présidente du réseau paix et sécurité de l’espace CEDEAO
Me Saran Kéita, présidente du réseau paix et sécurité des femmes de l’espace CEDEAO

C’est en substance ce qu’a affirmé Me Saran Kéita, présidente du réseau paix et sécurité des femmes de l’espace CEDEAO. C’était jeudi, à la clôture de l’atelier que ce réseau a organisé sur la mise en œuvre du projet «promouvoir le rôle des femmes dans le processus de réconciliation aux niveau national et local».

Ce projet a été initié par le réseau paix et sécurité des femmes de la zone CEDEAO se veut un plaidoyer pour l’implication, à tous les niveaux, plus de femmes dans le processus de réconciliation nationale en cours au Mali.

Me Kéita, a rappelé que les femmes  constituent plus de la moitié de la population malienne. Elles constituent l’ossature des familles. Aussi, les femmes constituent la majorité des victimes en déplacement à l’intérieur comme à l’extérieur du pays à cause de la crise. Pour ces raisons et d’autres encore, les femmes, a-t-elle indiqué, doivent être au cœur du processus de réconciliation nationale.

Pour Mme Saran Kéita, la réalité est tout autre au Mali, avec une faible représentation des femmes à divers niveaux de la réconciliation en cours.

«Il est impérieux d’instaurer  une dynamique qui mettrait les femmes au centre de toutes les initiatives allant dans l’apaisement du climat social parce qu’elles ont été les plus affectées pendant l’occupation des régions du nord, parce qu’elles ont des besoins spécifiques et parce qu’elles ont leurs mots à dire que nulle autre personne ne saurait évoquer» a affirmé la présidente du réseau paix et sécurité de l’espace CEDEAO. Avant d’ajouter : «nous exigeons une représentation équitable hommes/ femmes dans la commission vérité  justice et réconciliation».

C’est pour atteindre cet objectif que le réseau paix et sécurité de l’espace Cedeao, avec l’appui de l’ONG NDI, a élaboré le projet «promouvoir le rôle des femmes dans le processus de réconciliation national au niveau national et local» pour permettre aux femmes de participer pleinement au processus de réconciliation nationale.

Plusieurs activités seront organisées dans le cadre de ce projet dans toutes les régions du Mali.

A.Berthé

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.