Sénégal: le sommet de la Cédéao dominé par la lutte contre les groupes jihadistes

1
Les présidents et chefs de gouvernements des Etats d'Afrique de l'Ouest réunis à Abuja, pour les 40 ans de la Cédéao, le 16 décembre 2015. © REUTERS/Afolabi Sotunde
Les présidents et chefs de gouvernements des Etats d'Afrique de l'Ouest réunis à Abuja, pour les 40 ans de la Cédéao, le 16 décembre 2015. © REUTERS/Afolabi Sotunde
Au Sénégal, la quasi-totalité des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) sont réunis à Dakar autour du président sénégalais Macky Sall, également président en exercice sortant de l’organisation. Lors de son discours, il a mis l’accent sur la sécurité et la lutte contre les groupes jihadistes.

Les visages étaient fermés pour la traditionnelle photo de famille. Mahamadou Issoufou n’a pas dit un mot, clairement préoccupé par la situation dans la région de Bosso. Les questions de sécurité sont le point central de ce sommet.

Dans son discours, Macky Sall, qui termine ce samedi son mandat à la tête de l’institution, a longuement abordé les défits sécuritaires. La Cédéao se félicite, depuis six mois, des efforts réalisés dans la lutte contre Bokom Haram. Cette attaque à Bosso vient ternir ce sommet et Macky Sall a souhaité apporter tout son soutien au président nigérien Issoufou.

« Les attaques au nord du Mali, à Bamako, à Ouagadougou, à Grand-Bassam et à Bosso hier seulement, montrent clairement que la menace terroriste reste une source de préoccupation pour notre sous-région. Nous devons y faire face en associant tous nos moyens. Je voudrais spécifier l’action du président Issoufou à qui nous renouvelons notre solidarité et notre soutien », a déclaré le président sénégalais Macky Sall, également président en exercice sortant de la Cédéao.

……lire la suite sur rfi.fr

PARTAGER

1 commentaire

  1. la cedeao est devenu une organization en declin qui fait plus peur a persone. La jeunesse oust Africaine doit relever le defi de l’afrique de l’ouest imperial, en commencent par le Mali. Le Mali a l’obligation morale et historique d’unifier l’afrique de l’ouest. Cela se ferra par les moyens.

Comments are closed.