Sommets de la Cedeao et de l’Uemoa : Ibrahim Boubacar Keita attendu à Dakar en fin de semaine

0
Sommets de la Cedeao et de l’Uemoa : IBRAHIM BOUBACAR KEITA ATTENDU A DAKAR EN FIN DE SEMAINE

Le président de la République Ibrahim Boubacar Keita participera aux travaux des sommets des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de l’Union économique des États de l’Afrique de l’ouest (UEMOA) prévus les 4 et 5 juin prochains à Dakar. La capitale sénégalaise sera la capitale de l’Afrique de l’Ouest durant trois jours. Le chef de l’Etat qui sera accompagné d’une forte délégation composée notamment de membres de son cabinet et de ministres, abordera avec ses pairs de la sous-région l’épineuse question de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme, entre autres sujets d’actualité. En marge des sommets, l’agenda présidentiel prévoit des rencontres diplomatiques bilatérales.

Les deux rencontres de haut niveau se tiennent dans un contexte où la sous-région est fortement secouée par des crises politiques et diplomatiques. Sous la direction de son président en exercice, Macky Sall, par ailleurs président de la République du pays hôte, la CEDEAO se penchera sur la situation politique et sécuritaire des pays membres de l’organisation.

Parmi les sujets d’actualité, la situation en Guinée-Bissau figurera certainement en bonne place. Ce pays traverse, en effet, une crise politique depuis 2012. La crise s’est exacerbée depuis le limogeage du Premier ministre Domingos Simoes Pereira par le président José Mario Vaz en août 2015. Et, le 12 mai dernier, le président a dissout le gouvernement dirigé depuis septembre 2015 par Carlos Correia, pourtant membre de sa formation politique. Il a nommé un nouveau Premier ministre qui n’arrive pas à prendre fonction parce que les ministres du gouvernement dissout refusent de quitter leurs bureaux. Cette situation a aggravé la crise politique dans ce pays où notre compatriote et ancien ministre, Modibo Touré, vient d’être nommé représentant spécial du secrétaire général de l’ONU.

Les violences pré-électorales qui secouent actuellement le paysage politique en Gambie seront très probablement au menu de ces deux jours de rencontre des chefs d’Etat et de gouvernement qui devraient aussi discuter de la crise entre Banjul et Dakar. Malgré un début de dénouement, la tension demeure.

Il faut ajouter à ces dossiers la question des relations de libre échange entre les pays membres de l’Uemoa et de la Cedeao ainsi que la lancinante question de l’Accord de partenariat économiques (APE) entre l’Union européenne et les pays d’Afrique, Caraïbes et Pacifique.

A Dakar, les dirigeants ouest-africains se prononceront sur la tenue de la prochaine session de renouvellement de la présidence de la commission de l’Uemoa, prévue à Niamey, au cours de ce mois de juin. Le poste est occupé actuellement par le Sénégalais Cheikh Hadjibou Soumaré dont le mandat à la tête de l’institution avait été prorogé de six mois.

A. M. CISSE

PARTAGER