Une force ouest-africaine déployée dès que le Mali « en fera la demande »

53 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

DAKAR (AFP) – (AFP) – Les chefs d’Etat ouest-africains ont annoncé l’envoi d’une force au Mali, en proie à des troubles depuis le coup d’Etat du 22 mars, dès que le pays « en fera la demande », dans un communiqué publié jeudi à l’issue d’un sommet à Dakar consacré aux crises bissau-guinéenne et malienne.

Les chefs d'Etat ouest-africains le 3 mai 2012 à Dakar, au Sénégal © AFP

« La conférence instruit la commission de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) de préparer la force en attente de la Cédéao en vue de son déploiement immédiat dès que le Mali en fera la demande », indique le communiqué.

La commission de la Cédéao doit d’abord « consulter les partenaires au développement en vue du financement du déploiement » de cette force, est-il cependant ajouté.

Lors d’un précédent sommet le 26 avril à Abidjan consacré aux deux mêmes crises, il avait été décidé de demander à la commission de la Cédéao de « commencer avec effet immédiat le déploiement de la force d’attente de la Cédéao » au Mali.

Les chefs d’Etat ont par ailleurs « condamné avec fermeté les affrontements entre les différentes forces armées et déploré leur impact négatif sur la sécurité des populations », ajoute le communiqué de Dakar.

Les forces armées sont appelées à « se consacrer aux missions régaliennes de défense du territoire », et « toute personne qui déstabilisera la transition s’exposera aux sanctions », selon le texte.

A Bamako, des militaires fidèles au président Amadou Toumani Touré (ATT) renversé le 22 mars par un coup d’Etat, ont vainement tenté lors de violents combats lundi et mardi de reprendre des positions tenues par les ex-putschistes, qui bien qu’ayant accepté de rendre le pouvoir aux civils, restent omniprésents.

Le coup d’Etat a profité à divers groupes armés (islamistes, rebelles Touareg, criminels) qui ont pris le contrôle du nord du pays.

AFP

Publié le 03/05/2012 à 21:42

 
SOURCE:  du   3 mai 2012.    

53 Réactions à Une force ouest-africaine déployée dès que le Mali « en fera la demande »

  1. Sanga

    Chers compatriotes, restons unis et cessons de nous entre déchirer. La question n’est pas de culpabiliser qui que ce soit au Mali. Le doyen Seydou Badian nous avait prévenus. Ce n’est pas du tout réaliste de s’acharner contre ces jeunes officiers, mais plutôt de les aider à parachever l’oeuvre qu’ils ont entamée. Ils sont conscients, comme tout le monde qu’ils ne pourront pas la réussir seuls. Ils ont la réalité du pouvoir et cela est indéniable, il faut donc composer avec eux. Démocratiquement !!!!

  2. Sanga

    La CEDEAO aurait dû commencer par être plus réaliste comme elle vient de le faire.L’honneur et la dignité du peuple malien sont suffisamment entamés pour vouloir lui imposer un dikta et surtout de la part de chefs d’Etat qui, comme ATT manquent de clairvoyance et de réalisme Comment imposer un « embargo total » à un pays en guerre ? Comment imposer un président intérimaire à un peuple souverain et au mépris de toute considération juridique ? Aujourd’hui ce sont ces mêmes chefs d’Etat qui comprennent la nécessité d’une coalition contre l’insécurité dans la zone sahélo-saharienne alors qu’ATT a passé tout son temps à les appeler à cela. Tout porte à croire que beaucoup de ces chefs d’Etat de la CEDEAO sont à la solde d’une certaine France pour faire réussir ce complot contre le Mali à travers la personne de ATT, complot ourdi par le petit oreillard de l’Elysée. Si le Nord Mali est tombé c’est parce que les militaires maliens démotivés, mal encadrés et mal dirigés sur le terrain ont refusé de se battre comme il le fallait. Ils en ont pris un grand coup sur leur honneur et la CEDEAO voulait enfoncer le clou en humiliant la « junte » qui, quoi qu’on puisse dire est représentative de l’armée malienne dans sa majorité. Si jamais cela avait réussi, le Nord n’allait plus être libéré car en plus de la démotivation et du manque d’encadrement, s’ajouterait l’humiliation. Et qui allait combattre ? Militairement, dans la sous-région tous ces pays se connaissent et savent qui vaut quoi. Les contingents les plus braves de la CEDEAO ont toujours été les contingents maliens et nigérians. Les maliens ne demandent que des armes!!! Pour la transition et les élections, nous avons plutôt des leçons à donner aux pays de la sous-région, exception faite du Sénégal. Pauvre CEDEAO ! Pauvre Afrique toujours victime de ses dirigeants qui se font toujours humilier par leur manque de réalisme.

  3. Sanga

    La CEDEAO aurait dû commencer par être plus réaliste comme elle vient de le faire.L’honneur et la dignité du peuple malien sont suffisamment entamés pour vouloir lui imposer un dikta et surtout de la part de chefs d’Etat qui, comme ATT manquent de clairvoyance et de réalisme Comment imposer un « embargo total » à un pays en guerre ? Comment imposer un président intérimaire à un peuple souverain et au mépris de toute considération juridique ? Aujourd’hui ce sont ces mêmes chefs d’Etat qui comprennent la nécessité d’une coalition contre l’insécurité dans la zone sahélo-saharienne alors qu’ATT a passé tout son temps à les appeler à cela. Tout porte à croire que beaucoup de ces chefs d’Etat de la CEDEAO sont à la solde d’une certaine France pour faire réussir ce complot contre le Mali à travers la personne de ATT, complot ourdi par le petit oreillard de l’Elysée. Si le Nord Mali est tombé c’est parce que les militaires maliens démotivés, mal encadrés et mal dirigés sur le terrain ont refusé de se battre comme il le fallait. Ils en ont pris un grand coup sur leur honneur et la CEDEAO voulait enfoncer le clou en humiliant la « junte » qui, quoi qu’on puisse dire est représentative de l’armée malienne dans sa majorité. Si jamais cela avait réussi, le Nord n’allait plus être libéré car en plus de la démotivation et du manque d’encadrement, s’ajouterait l’humiliation. Et qui allait combattre ? Militairement, dans la sous-région tous ces pays se connaissent et savent qui vaut quoi. Les contingents les plus braves de la CEDEAO ont toujours été les contingents maliens et nigérians. Les maliens ne demandent que des armes!!! Pour la transition et les élections, nous avons plutôt des leçons à donner aux pays de la sous-région, exception faite du Sénégal. Pauvre CEDEAO ! Pauvre Afrique toujours victime de ses dirigeants qui se font toujours humiliés par leur manque de réalisme.

  4. Malien

    Le Mali n’a pas besoin d’occupants. Cette CEDEAO qui n’a même pas d’armée est entrain de nous terroriser avec ses bouches. Aucun malien agissant pour l’intérêt des maliens n’a aucune raison d’avoir peur des maliens.

  5. FV

    Mes chers compatriotes maliens et malienes notre pay est sur voie qui est tres dangeureuse pour nous et pour les generations a venir . Nous devons nous mobiliser pour sauver ce pays . Je ne supporte ni ATT ,ni ses opposants mais la situation est devenu plus pire apres la chute de ATT. Le role d’un militaire de maintenir la securite de son pays avec du partriotism . Si nous contunions d’accepter que les militaires nous dirigent le pays va aller continuer a aller dans la mauvaise direction . L’ideologie d’un militaire ne lui permet de resoudre certains problems qui ont besoin d’une pense tres tres critique ,et un militaire africain n’a pas cela malheureusement . C’est pourquoi Moussa Traore n’a pas pu, ATT n’a pas pu et la junte ne pourra jamais. Imaginer une junte qui n’arrive meme pas a controler Bamako ,comment peut elle controle le Mali ? Et Check Modibo Diarra se laisse manipule pas la meme junte . Il m’a beaucoup surpris . Il ne devait pas etre le premier ministre.
    Nous ne devons jamais accepter que la junte prend le pouvoir si nous aimons notre pays . Ils ne cherchent que leur propre interet personnel . Ils vont juste appauvrir de plus en plus notre pauvre pays. Merci

  6. la CEDEAO a ses raisons pour ne pas voir les autres pays membres connaitre la même situation mais je voudrai juste ajouter qu’on respecte un peu notre constitution que le président par intérim fasse ses 40 jours et laisser le soin aux membres de la cour constitutionnelle du Mali de prendre une jurisprudence par rapport après les 40 jours et que la CEDEAO fasse accepter cette décision et vieille à son application

  7. JUSTICE

    Nous demandons au Capitaine et aux membres du CNRDRE de comprendre qu’aujourd’hui tout le peuple malien a salué la bravoure et la grandeur des actes posés. De nos jours, les choses se normalisent rapidement. Que le capitaine accepte qu’après les 40 jours de Dionkiss de confier le pouvoir à Cheick Modibo DIARRA que celui ci nomme un autre PM pour conduire les destinés du peuple malien.
    Pour ce qui est de leur situation que le parlement et le peuple trouvent rapidement un moyen de les mettre à l’abri des dangers.

  8. Mandé

    Je commence à croire que beaucoup de maliens ne mesurent pas à juste titre la gravité de la situation. Que des sénégalais et des burkinabé…viennent « tapoter » vos femmes est moins déshonorant que de voir des enturbannés contrôler votre pays. Je peux comprendre que les autorités maliennes et le peuple ne fassent pas confiance à certaines armées de la sous région mais c’est insultant de mettre tout le monde dans le même panier. Si la CEDEAO voulait déstabiliser le Mali, elle aurait demandé au Sénégal et à la Côte d’Ivoire de fermer leur port respectif et les frontières et le tour est joué.

  9. A lire la reaction de certains Maliens , j´ai honte. Parler de fierte´ et de souverainete´du Mali alors que vos femmelettes de militaires ont galope´ face a l´ennemi qui a pris 2/3 du territoire, j´ai honte et pitie´ pour vous.La CEDEAO vous a tendu un gros piege mais malheureusement vous n´avez rien compris, elle a mit le Mali face a ses responsabilites´.Si vous etes vraiment souverains comme vous le pretendez soyez ferme et refusez que la CEDEAO viennent a votre secours et on verra ce qui vous arrivera. Surtout lorsque les rebelles entreront a Bamako ne courez pas pour demander refuge chez les voisins.
    Vous etes souverain …. Mon oeil.

  10. cliclac

    Ce ki devient ennuant est le valse incessant de ce grain de chef d’état pour juste reformuler des choses k’ils avaient dis il y a juste une semaine. J’avais dis k ce grain se reunira au tant que possible mais n’apporterait rien de concrèt. Chers chefs, sachez chefs d’état k vs gaspillez l’argent de vos contribuables. Revenons à notre situation:
    Je ne ss ni pro ni anti mais suis convaincu d’une chose: pour progresser ns sommes obligés de composer avec le CNRDRE et ce n’è ni de la resignation, ni du soutient. Le CNRDRE a avec lui maintenant ts ceux ki ont la main sur la gachette. Aucun état au monde ne manquerait de logistiques pour combattre une rebellion dc les problèms évoqués pour justifier les retraits tactiques étaient tt simplement bons por la poubelle. Vu, le fait que nous avons réarmé les bandits du nord par nos propres logistiques, il est évident k’il nous faut d’autres moyens pour faire la différence. Si la CEDEAO peut être utile (si on arrivera à calmer les ardeurs de Kati sur le pouvoir) c’è dans l’appuie aérien car l’armée est en manque d’avion de combat ou de pilote même. Il y a aussi l’épineux problème financier. Dans l’état ou ns sommes actuellemnt, on ne pourra pas se passer des enveloppes CEDEAO (sous prèt ou don) pour pouvoir supporter le gout d’une guerre au nord. Je ss personnelement contre de l’envoie de troupe étrang car il donnera une autre dimension au problem du nord. Nous devons actuellement veiller sur un fait dans la presse actuellement au lieu de dire le nord du Mali, ils mettent Nord-Mali. Il n’ya pas Nord-Mali mais il ya le Nord du Mali je pense avoir même entendu dans le débat Sarko Hollande.

  11. mondious karateka

    il faut que le peuple malien se revolte et chasse tout ces millitaire aux nord il faut que le peuple voit lindependance acquit en 1991 baffouiller par sanogo et ses bidasse en train de manger du riz au gras et que la population souffre peuple du mali reveiller vous chasser sanogo et sa bande des bidasse dehors et meter aussi le premier ministre qui est de meche avec sanogo c est un conplice a sanogo avec sa face de ch;ien doberman reveiller vous pendant quil est temps monter a kati vous serez appuyer chasse sanogo avant quil ne soit trop tard

  12. M. Diagayété

    Je souscris au titre de cet article. A son sommet de Dakar, la CEDEAO a dit vouloir envoyer des troupes pour soutenir et la transition et la récupération de l’ intégrité territoriale, « si le Mali le demande ». A mon avis « le Mali » ici, c’ est bien les organes civils de la transition, à savoir le président par intérim et le premier ministre. Lá la CEDEAO est intransigeante. Donc à Dioncounda Traoré et Cheick Modibo Diarra de se décider à formuler la demande. Ils faut qu’ ils aient le courage de s’ assumer, car à la constation claire de la situation:

    – la junte veut excercer le pouvoir effectif, alors qu’ elle ne fait rien de perceptible pour récupérer le Nord et empêche, par sa présence politique, la communauté internationale d’ aider militairement et logistiquement le Mali;

    – le status quo est en train de s’ établir au Nord avec chaque jour que le bon Dieu fait.

    Donc au président pi et au premier ministre pi d’ avoir le courage nécessaire et d’ aller s’ il le faut au show-down final. Comme le dirait l’ autre: une fin avec effroi est meilleure à un effroi sans fin.

    Cordialement,
    M. Diagayété

  13. Maliens descendez dans la Rue.Dites votre Ras le bol.Défilez dans le respect mais demandez des mesures d’URGENCES pour le Nord, car plus le temps passe plus ce sera difficile.La CEDEAO peut aider mais aide toi et le ciel t’aidera…VITE,VITE

  14. Le Capitaine Sanogho

    Le moment venu et si necessaire, le Mali peut bien demander a’ ce que les forces de la CEDEAO soit deploye’es au nord pour aider a’ recouvrer la totalite’ de l’integrite’ territoriale. Je ne vois aucune necessite’ de deployer des forces etrangeres a’ Bamako! LES FORCES ARME’ES ET DE SECURITE’S MALIENNES SONT CAPABLES DE PROTEGER LA CAPITALE!!!

    • Atlante

      Envoyez l’empereur Sanogo 1er, (celui par qui le Mali est devenu si petit), faire la demande, vous verrez bien ce qu’ils vous repondrons.

    • La cedeao est traitre et La sécurité de mr Sanogo est aussi plus importante que le Mali .tout le monde le sais .qu`es ce qu`on fera alors ???? je crois qu`apres la fin de 40 jours de mr dioncounda .un bras droit de Mr sanogo doit être président de la république soit Modibo diarra ou autre bras droit de Sanogo comme ça mr sanogo pourrait être chef d`état major de l`armée .et des que mr Sanogo sera bien installer et sécurité guaranti .on pourra parle du nord Mali

    • asterix

      tu veux que les soldats de la CEDEAO aillent se faire tuer pour vous au Nord , et que vos bidasses deserteurs et trouillards restent à Bamako pour rouler des mecaniques !!!!!!! tu reves mon vieux :roll:

      • adamus

        Totalement d’accord avec vous, Asterix.
        Les militaires de Kati refusent d’aller à Sevaré, Mopti. J’ai même vu plusieurs cas.
        Ils retournent au QG de Sanogo pour prendre du thé et manger du riz au gras garni de bonne viande.
        Qui tolère delà? SANOGO, puisque ça se passe sous ses yeux!
        Ceux là ne vont jamais décamper.
        Dans ces conditions, on veut que les autres envoient leur soldats se battrent à la place des notres.

    • Chevalaile

      Ignorant ke tu es et egoiste characterisé prkoi nos soldat resterons a bko pendant ke la force etrangere au nord? Ôh bien je comprend, il est pr assuffir la jalousie des gens com toi, K’ils veullent seullement voir ces berturbateurs detruire notre capitale en faisant monter la tension des uns contre d’autres. Reflechis bien avant de parler, c’est a cause des problemes au nord ke tu ve la CEDEAO au nord, est ce k’il n’y a pas de problemes a bko? Espece d’apatride ke tu es. Depuis qd tu a vu une force etrangere faire la guerre a la place de l’armée nationale? Qd le Mali partait a des missions de la CEDEAO, est ce k’il parti faire la guerre pr ces pays? Abroutis ke tu es tu ne comprend rien a cause de ta jalousie characterisé…

  15. Le Mali ne fera pas la demande messieurs les présidents mal élus. Le problème est malien et sera réglé en malien. Le doyen Seydou Badian Kouyate a dit depuis le départ que nous avions vu pire. Il nous invite a tenir bon. C’est ATT qui avait au malien sa dignité et son courage..

  16. TOURE

    MERCI A TOUTES NOS JEUNES FORCES COMBATTANTES DES FORCES SPECIALES MALIENNES DE COMBATS DE LOCALITES BERRETS VERTS . VIVE LE PEUPLE DU MALI ET SON ARMEE AGUERRIE .

    VIVE LA TRANSPARENCE ET ABAS TOUS CES SUCEURS DE NOTRE PAYS .

    NOUS NETTOYERONS LES TAUPES DE NOTRE ARMEE AVANT DE DISCUTER OU BATTRE L’ENEMI DU MALI .

    Y A T IL PLUS AMOUREUX DU MALI QUE NOS JEUNES QUI VONT JUSQU’ AU SUPREMME SACRIFICE POUR LEUR PAYS . VIVE LE CNRDRE POUR UN MALI TRANSPARANT ET PROSPERE . VIVE LE RENOUVEAU DEMOCRATIQUE ENCLENCHE !

    • Atlante

      Oui, il y a Gamou, mais aussi Ansardine, Aqmi, MNla, Fnla et j’en passe.

    • si tu est un vrais toure ton soucis doit etre la liberation du nord mali et non de faire le griot qu un toure doit normalement avoir a ses coter pour interpreter ses propos

  17. TOURE

    ABAS LA CEDEAO ET LES MERCENAIRES DE OUATTARA !

  18. Mes Freres et soeurs la declaration de ce soir par les chefs d’etat de la CEDEAO est claire, personne ne viendra mourir a la place de ces laches qui se trouvent a Kati. Comme nous savons aujourd hui qu’ ils ont des armes alors la route du nord est loin d’etre vers Djikoroni ou la Guinee. Preparons nous freres et soeurs car nous savons tous que les berets rouge reviendront.

  19. seick

    mon amis sanogo tante de faire le reste de sa vie a coulouba car il a demande au civil du nord de resister et les militaires de replier

    • Atlante

      Ca c’etait avant LOL. Maintenant, meme les enfants de 2 ans vont l’insulter s’il ne monte pas au front.

  20. Atlante

    Si la CEDEAO avait pris une telle decision, c’est que un certain capitaine avait hurle au secours comme une femmelette!
    Maintenant, le Mali est face a ses realites! Fini le the dans les salons climatises de Kati! Au nord megalomane de Sanogo, sinon ce sont les Maliens qui vont te faire la peau s’ils sont obliges de demander officiellement l’aide de la CEDEAO.
    A moins bien sur que tu ne decide d’etre le nouveau president. Ou plutot Empereur Sanogo 1er du Mali, celui par qui le Mali est devenu si petit.

    • Le Capitaine Sanogho

      C’est toi seul qui doute de la grandeur du Mali! Malgre’ ses problemes, le Mali reste un grand pays constitue’ d’un grand peuple!!!

      • Atlante

        Vous m’enleverez mes doutes le jour ou je verrais un changement de comportement. Pour le moment, ce que je vois ce sont des maliens du sud qui ne semblent pas penser a ceux du nord. Leur fierte est plus importante que la fraternite. Pour moi ce qui fait la grandeur d’un peuple, ce n’est pas son ego, c’est sa capacite a etre soude. Aujourd’hui, les maliens semblent avoir perdu le nord, et je ne parle pas de la region du nord, je parle des reperes fondamentaux qui font une nation. Les priorites sont totalement biaisees. Pendant que les bamakois ne parlent que de regler des problemes de corruption, la population du nord vie les pires horreurs. C’est a se demander si vous avez un tant soit peu d’amour et de consideration pour eux.
        Si votre enfant aujourd’hui a besoin de soins medicaux urgent que vous n’avez pas les moyens de payer, et si les conditions que votre frere vous fixe pour vous preter de l’argent sont de venir vivre chez vous le temps des soins, accepterez vous ou prendriez vous le temps de chercher une autre solution en sachant que le temps presse et que chaque minute qui passe met en danger la vie de votre enfant?
        A mon avis, il y a un moment pour tout dans la vie. Il y a des moments pour la fierte, et il y a des moments pour l’humilite. Il y a des moments pour donner, et il y a des moments pour recevoir. Mettre sa fierte de cote pour sauver son enfant est un acte noble. Mettre son enfant en danger par fierte est cynique.

        Voila pourquoi aujourd’hui j’ai des doutes, et croyez moi ca m’attriste.

        • adamus

          Totalement d’accord avec vous, Asterix.
          Les militaires de Kati refusent d’aller à Sevaré, Mopti. J’ai même vu plusieurs cas.
          Ils retournent au QG de Sanogo pour prendre du thé et manger du riz au gras garni de bonne viande.
          Qui tolère delà? SANOGO, puisque ça se passe sous ses yeux!
          Ceux là ne vont jamais décamper.
          Dans ces conditions, on veut que les autres envoient leur soldats se battent à la place des notres.

  21. le coup d’état n’a pas permis aux terrorites de prendre nos villes c’est la mauvaise gestion de l’armée et des touaregues par Alpha et ATT qui est la cause. Puisque les forces de CEDEAO ne se deploieront que sur demande du Mali Dieu merci.
    Le sommet a été fuctueux si les engement sont respectés.

  22. KONE31

    ………C’est ce que les maliens attendaient de vous et non pas de vouloir nous imposer une force étrangère. Je savais que la CEDEAO avait prise cette mauvaise décision du 26 avril à ABIDJAN sous la pression de des occidentaux et surtout du type qui va partir le 6 mai. Vous vous êtes fait ridiculiser car, vous signez un accord avec le CNRDRE et ensuite, vous faites le contraire et en plus, des menaces bidons à l’endroit des rebelles du NORD et ensuite rien depuis. CEDEAO = NULLE

  23. SAM

    En fin on sent le parfum de la souverainité, maintenant Sanogo se doit la discretion et se concentrer sur le nord et laisser le gouvernement faire la politique.

    • tologue

      Je suis d’accord, maintenant que CEDEAO nous a foutu la paix il est grand temps que CNRDRE se concentre sur le nord.

  24. soma ngolo

    c est parceque Cheick etait present sinon Dioncounda est present la derniere fois je suis sur qu il etaiut meme content de la decision de leur syndicat

  25. Messieurs de la CEDEAO, voilà que vous avez quitté cette position d’amateurs en matière de mission de Mqintien de la Paix. Vous aviez certainement oublié l’exisance de l’Ecole de Maintien de la Paix Qlioune Blondin Bèye qui reçoit nos frères pour les preparer au deploiement. Nous sommes demandeurs et vous viendrez nous appuyer, c’est la règle. Le mandat sera definit et les règles d’engagement determinées par nos spécialistes en la matière. Ce n’est pas parce que depuis 1991 qu’on a programmé la destruction de nos forces armées que l’on peut nous prendre pour des novices et nous intimider. Pourquoi vous n’avez pas adopté les memes positions avec la Guinée Bissau? Parce que là-bas ce sont pas les Français les références et les donneurs d’ordre? Dieu aidera notre pays. Vous condamnez ces affrontemants entre frères d’armes que vous avez sciemment encouragés et meme preparés pour faire de la place à des mercenaires puisque le scénario de force en attente est théorique. Elles sont où et avec quels armements? Vous vouliez profiter en s’appuyant sur les Pqrqs maliens induits dans cette erreur pour installer vos milices dans notre pays. Dieu aime encore le Mali qui a toujours aidé cette CEDEAO sur tous les fronts de l’ECOMOG. C’est l’histoire réelle de la sous-region. Nous esperons, que dans un sursaut national, nous arriverons à nous asseoir et ensemble, rebondir et sauver notre cher pays.

  26. gss

    IN CHALHA TOUS IRA BIEN DEMENDOS NOUS ALHA DE NOUS DONNE LA FORCE OH MON DIEU CE VOUS QUI DONNE LA FORCE AQUI TU VEUX ET TU TIRE LA FORCE A CE LUI QUE TU EN VOULI ON TE DEMNDONT PAR TA CLIMENCE ET TA MISERECORDE DE DONNE LA FORCE ET LA SAGESTE A NONS DIRIGENT ET A NON COMBATENT DE LIBERE NOTRE CHERE PAYS DE LA MAINS DE CES ENNEMI CES QUE ON CONNE ET CES QUE ONT CONNE PAS CAR CE TOI QUI SAIS TOUS AMEN AMEN AMEN

  27. la36

    N’AYEZ PAS PEUR*

    Comme on le dit en Bambara, « ba degoun né bé kini kè » ou encore « digui dan gné ndène yé » autrement dit, à l’impossible, nul n’est tenu.

    Qu’est ce que le peuple malien n’a pas connu ces derniers temps ? Élections truquées ; corruption et népotisme ; faiblesse de l’Etat ; le pire des présidents ; une rébellion et des djihadistes entretenus de façon consciente ; la partition du pays ; l’embargo égoïste de la CEDEAO, violation et confiscation de notre souveraineté par la CEDEAO ; des mercenaires, en collusions avec nos bérets rouges et hommes politique pour déstabiliser le pays ; la mort et la désolation à Bamako et, j’en passe.

    Nobles maliens, il est temps de nous ressaisir et de revêtir le manteau qui a fait la gloire et la fierté de nos ancêtres communs : l’orgueil, la fierté, la dignité et la défense de la chose commune, le Mali.

    Que de pleurs, de lamentations et de prières sont montées au ciel. Il est temps de, résolument prendre notre destin en main.

    Il est temps de mettre les politiciens déphasés, ringards et égoïstes de coté pour, opter pour une nouvelle génération de bâtisseur.

    Il est d’enterrer les haches de guerre et, de faire sortir les daba de l’honneur, de l’indépendance économique et alimentaire.

    Il est de compter sur nos seuls et maigres moyens pour éradiquer le MNLA et ANCAR DINE du Mali.
    Il est temps de repartir sur de nouvelles bases.

    N’AYEZ PAS PEUR…….

    Une chose est sur, on ne peut nous permettre le luxe d’avoir peur, de douter, de nous poser des questions, comme en classe de philosophie car, tout ce qui caractérisait ce noble peuple est entrain de se perdre ; notre existence est mise en cause, nous n’avons plus rien à perdre.

    Etre ou ne pas être, est là, la question.

    En tout cas la 36 l’a dit.

    • Tiré d’un des premiers discours du Pape Jean Paul II

    Abdourahamane TRAORE, Juriste-Consultant pour la 36

  28. Voilà qui est mieu pour les maliens, qui leur sauve l’honneur et la dignité, du ce qu’il en reste après le bain de boue que ATT avait déversée sur eux. Il s’agit maintenant pour le Capitaine SANOGO d’être plus discret et d’éviter de faire ombrage au PM et à son gouvernement. Tout problème qu’il aura constaté doit être soumis au gouvernement pour des mesure reglémentaires idoines. Chaque jour d’occupation du Nord est un jour de trop pour la meutrissure nationale.
    Tous au Nord pour bouter les rebelles.

  29. boua15

    il fallait commencer par ça, la CEDEAO a pris une decision unilaterale et maintenant elle nést plus credible

  30. Yatabare

    Sonike

  31. cest mieux comme çà.
    on veut l’aide, mais pas comme mandiant: consulter le mali. c’est ce que Doncounda devrait dire depuis la réunion d’abidjan.

  32. wague.vefola

    Fo tan..dionkounda et modibo ont reagi a la malienne et avec sagesse pour reparer les decisions innappropriees de la CDEAO et remettre les choses en normal. Le CNDre agira en sorte que les choses se retablisse vite et attaquer le nord.desormais la classe politique doit se rallier aux efforts du gouvernement si jamais qq’un seme la polemique il doit etre sanctionne sans merci. En avant. Vive le Mali

  33. LE WASSULU

    A partir de desormais jusqu’à dorénavant, il faut que les maliens sachent maintenant que la CEDEAO est la puissance salvatrice de notre sous region.
    Les perturbateurs de notre transition seront traqués jusqu’à leur dernier retranchement.
    Vive le Mali en posssion de son integrité territoriale
    Vive la CEDEAO
    Vive l’Afrique

  34. LA BALL EST DANS LE CAN DU PM CHEICK MODIBO SI C EST L INTERET SUPERIEUR DU MALI
    OU SI C EST L INTERET DA LA CNDRE QUI PREVALE NOUS VERONS DANS LES HEURES QUI SUIT.
    PARS CE QUE JE NE PEUT PAS ACCORDER DE JOUR CAR LE MALI NE PEUT PLUS ATTENDRE; SE DES MILION DE MALIENS QUI SSOUFRES dans le nord
    Mr DIARRA LA CDEAO VIENT DE DEGAGER SA RESPONSABIITER

  35. Oumou Dilli

    La demande sera déposée dès ce Vendredi si le Sanogo ne vient pas dire pas de forces de peur de se faire déloger!
    La Cedeao ne peut vous envoyer du matériel dont vous ne savez peut être pas vous servir! Et aussi pour que vous n’abandonniez l’armada aux rebelles comme vous l’avez fait a Tessalit, Kidal er Tombouctou!
    Les braves sont enterrés à Agueloc!!
    Par Dieu si les hommes du Mali continuent ainsi à nous honnir, nous les maliennes nous vous montrerons le sens de l’honneur!!!

  36. FARA1001

    « GONGA »
    Tou farala ka bo CEDEAO nièmogow niè koro.

  37. fakoly.sissoko

    pour ma part, et seulement mon avis, je prefere qu´on laisse le Nord aux Touaregs que la venue de la CEDEAO, comment nous allons dire si la CEDEAO vient nous liberer le nord, donc nous serons obliger d´accepter tout ce que cette organisation manipulée nous demande. nos militaires ont assez de munitions pour aller liberer le nord, on a pas besoin de forces exterieur, il faut seulement la volonté et l´union de tous les maliens. GOD blesse Mali.

    • jacques

      Assez de munition? Soudain? Elles étaient où ces munitions depuis la mi-janvier?

      • seick

        mon frere cest munitions sont pour la securites du president sanogo sinom le combat qui a u lieu a bamako pouver lbr la ville de gao

  38. Broulayi

    Parfait…. :-D :-D :-D :-D :-D

    Je préfère cette position, et tous les maliens aussi. Il vaut mieux que la CDEAO intervienne à la DEMANDE du gouvernement de CMD… plutôt que d’envoyer des soldats sans l’accord des maliens. Question de souveraineté.

    Il faut maintenant que CMD, avec son ministre de la Défense, fassen du bon travail avec les militaires.

    Allah ka aw dèmè… :-D :-D :-D :-D :-D :-D