Barkhane : le pont de Tassiga retrouve son Ă©quilibre

3
Barkhane : le pont de Tassiga retrouve son Ă©quilibre

Le vendredi 30 juin 2017, les forces armées maliennes appuyées par les soldats français du
détachement interarmes du partenariat militaire opérationnel (DIA PMO) d’Ansongo sont
intervenues sur le pont de Tassiga, dans le cadre de l’opération PALI-KAO. Cette mission avait pour objectif de restaurer le pont qui relie le Niger et le Mali afin de rétablir le trafic et sécuriser ce point de passage fragile et essentiel pour l’économie du pays.

Depuis quelques semaines, l’important trafic de poids lourd sur cette artère Sud-Nord a entraîné une dégradation rapide du pont de Tassiga. Il était nécessaire de renforcer au plus vite les fragilités toujours plus grandes de cette structure afin de rétablir et sécuriser le trafic routier. Tassiga est situé sur l’axe principal reliant le Mali et le Niger. La structure de cet édifice avait était endommagée en 2013 puis reconstruite et réinstallée sous forme de pont Bailley lors de l’opération Serval.

Barkhane : le pont de Tassiga retrouve son équilibreAlors que les forces partenaires maliennes sécurisaient la zone d’intervention tout en assurant le filtrage et la circulation alternée, les soldats de la Force Barkhane ont effectué la remise en état du tablier et des structures par des opérations de soudure et de renforcement, faisant appel à leurs savoir faire de bâtisseurs.

Complètement intégrée dans les missions d’aide au profit de la population, cette opération s’est effectuée en pleine coordination avec les autorités maliennes, en présence du maire et du directeur régional des routes.

La mission a été réalisée dans des délais restreints pour permettre de ne pas bloquer l’artère économique principale du pays. Elle est le symbole de la capacité de Barkhane à appuyer à la fois ses forces partenaires et participer de manière concrète au développement économique du pays.

Barkhane : le pont de Tassiga retrouve son équilibreConduite par les armées françaises, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, l’opération Barkhane a été lancée le 1er août 2014. Elle repose sur une logique de partenariat avec les principaux pays de la bande sahélo-saharienne (BSS) dont le Mali. Elle regroupe environ 4 000 militaires dont la mission consiste à appuyer les forces armées des pays partenaires dans leur action de lutte contre les groupes armés terroristes dans la BSS et à favoriser une appropriation africaine de la gestion des crises. Au Mali, la plupart des opérations sont menées avec les forces armées maliennes.

La cellule communication Barkhane.

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Nous encourageons toutes les actions que barkhane mène avec les forces maliennes sur le terrain et condamnons avec la dernière rigueur les actes posĂ©s dans le pays en l’absence des FAMA et surtout les rebelles.

  2. Et comment tu veux consolider quoi que ce soit si la corse veut toujours son independance? T’as ka demander a Haim Korsia s’il veut pas demenager en Israel deja…. ca nous ferait des vacances a tous, et peut etre qu’apres on peut consolider quelque chose….
    Moi deja, a la base tu me tiens un discours anticolonialiste en lechant les baskets d’Israel, c’est bof. Donc la solution a la consolidation, c’est que Korsia demenage en Israel et nous foute la paix.
    http://www.seneweb.com/news/Politique/menace-de-salif-sadio-le-depute-boubacar_n_221800.html

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here