Communiqué de presse: La Mission EUCAP Sahel Mali en visite à Sikasso

0

Dans le cadre de sa mission de renforcement des capacités des forces de sécurité maliennes, la Mission EUCAP Sahel Mali s’est rendue à Sikasso, siège de la 3ème région administrative du Mali. Cette visite, qui s’inscrit dans une tournée des provinces, avait pour but essentiel de prendre contact avec les autorités régionales afin de recueillir leurs besoins en termes de formation des forces de sécurité locales.

L’Union européenne contribue au rétablissement de la sécurité et de la défense au Mali. EUCAP Sahel Mali, pour sa part, en tant que mission civile, apporte son soutien et son conseil à la restructuration des forces de sécurité intérieure, à savoir la Police, la Gendarmerie et la Garde Nationale du Mali. Ayant concentré ses activités depuis un peu plus d’un an sur le district de Bamako, la Mission EUCAP envisage d’élargir son champ d’action en dispensant des sessions de formation au sein même de certaines capitales régionales. C’est dans cette optique qu’après Mopti, Kayes et Ségou, EUCAP Sahel Mali s’est rendue à Sikasso les 25 et 26 février 2016. S’imprégner de la réalité du terrain, autrement dit mesurer de manière concrète et au plus près des acteurs concernés, les besoins des forces de sécurité, tel a été l’objectif principal de cette entreprise initiée par le Chef de la Mission.

Réunion avec les autorités régionales et les chefs des forces de sécurité régionales

La délégation de la Mission EUCAP, conduite par son chef, a notamment pu rencontrer, outre les autorités administratives, judiciaires et militaires de la Région, les chefs des trois forces de sécurité, ainsi qu’un panel de stagiaires ayant bénéficié d’une formation dispensée par EUCAP à Bamako. Lors des entretiens conduits avec les différents directeurs régionaux des trois forces, il a été plus particulièrement question du bilan de l’année précédente et des perspectives pour l’année 2016. La mission EUCAP Sahel Mali envisage de constituer des équipes mobiles de formateurs qui se rendraient prochainement dans les régions. Les formations se dérouleraient ainsi sur place et un plus grand nombre de cadres pourraient en bénéficier. La région de Sikasso à une frontière commune avec trois pays de la sous-région que sont le Burkina-Faso, la Côte-d’Ivoire et la Guinée. La question liée à la sécurité des frontières faisant partie du mandat de la mission, une équipe de conseillers EUCAP a effectué une visite de terrain à Hèrèmakono pour avoir, in situ, un aperçu quant à la situation, au fonctionnement ainsi qu’à la gestion d’un poste frontalier tenu par diverses forces relevant de différents ministères.

Communiqué de presse:  La Mission EUCAP Sahel Mali en visite à SikassoUne rencontre fructueuse avec la société civile

Qu’attendent les maliens de leurs forces de sécurité ? Telle est la question autour de laquelle le Chef de la Mission EUCAP Sahel Mali s’est entretenu avec une quinzaine de représentations locales d’organisation de la société civile, notamment la Coordination des organisations de la société civile, le Réseau des Communicateurs Traditionnels (RECOTRADE), le Conseil régional de la société civile, des organisations féminines et des droits de l’homme, l’Eglise Catholique et le Haut Conseil Islamique. Les

différentes interventions ont porté sur les attentes et les perceptions de la société civile de Sikasso à l’égard des forces de sécurité présentes dans la région. Le besoin de formation des agents a été principalement évoqué. « Nous sommes là pour soutenir vos besoins et vous m’avez renforcé », dixit le chef de la Mission EUCAP Sahel Mali au terme de cette rencontre.

www.eucap-sahel-mali.eu

 

PARTAGER