Communiqué du Parena : Appel urgent pour un changement de président

20

Le président de la République vient de nommer son 5ème  Premier ministre et son 7ème  gouvernement en quatre ans d’exercice du pouvoir d’État.

Rien ne dit que ce Premier ministre et ce  gouvernement seront les derniers du quinquennat qui prendra fin le 4 septembre 2018.

Les vrais détenteurs du pouvoir au Mali, toujours à la manœuvre, ont imposé un gouvernement à leur dévotion. Nul doute que les affaires continueront de plus belle!

Ce 7ème gouvernement, comme les précédents, est, à l’évidence, incapable de répondre à l’ampleur et à la gravité de la crise malienne, qu’il s’agisse de l’impasse du processus de paix, de l’embrasement du Centre ou de la mauvaise gouvernance.

En quatre ans, le Mali, pays en guerre, dont l’existence est menacée, a eu six ministres de l’Administration Territoriale, cinq ministres de la Défense et cinq ministres de la Justice.

L’instabilité gouvernementale chronique est l’illustration d’un manque criard de vision du président IBK et d’une profonde crise politique.

L’échec du président saute à l’œil nu. Quel dramatique gâchis!

Pour le PARENA, la solution à la dégradation continue de la situation  ne réside pas dans le remaniement ministériel permanent, mais dans un REMANIEMENT PRESIDENTIEL.

Pour ce faire, nous lançons un vibrant appel à la convergence de toutes les forces démocratiques et patriotiques de l’intérieur comme de l’extérieur pour un rassemblement autour d’un projet de gouvernance pour sauver le Mali, en réalisant, en juillet – août 2018, l’alternance.

Bamako, le 31 décembre 2017

 Le Comité Directeur du PARENA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

20 COMMENTAIRES

  1. Vous savez lorsqu’on accepte se faire élire à la tête d’un pays, qu’il soit libre ou en guerre , on doit l’assumer. IBK est venu sans programme avec des slogans creux. Les maliens ont cru, ils sont embarqués sans réfléchir . Maintenant que la vérité a jailli au grand jour, c’est à eux de tirer les conséquences . IBK sait qu’il doit partir, mais connaissant bien la traîtrise des maliens , il hésite entre partir ou rester. Les 6 derniers mois de son premier quinquennat seront déterminant dans sa prise de décision . Cet homme n’a plus de solution, il pilote a vue le Mali.

    • Un quinquennat : 5 Premiers Ministres , 7 gouvernements . Certains ministres n’ont même pas eu le temps de visiter les différentes directions a fortiori aller sur le terrain. Me GANO , qui a été nommé seulement en Avril 2017 à la tête du Ministère des Transports, il va au Ministère de la Promotion des Investissements et du Secteur Privé . Étant aux transports. Il ne s’est même pas rendu dans certaines régions calmes à fortiori sa propre région Mopti puisqu’il est de Djenne . Ne pouvant même pas se rendre chez lui, il faisait parti des instigateurs du projet de révision de la constitution . Quelle honte pour un farfelu qui traite de félon un General de l’armée comme Moussa Sinko COULIBALY qui a fait ses preuves partout où il est passé . Ceux qui ont pleuré le 24/12/2017, au retour de l’autre traitre ATT, doivent conseiller des opportunistes comme : Baber, Amadou KOITA , Tieman Hubert et d’autres ils sont nombreux, qu’ils sachent que le Mali est un vieux pays qui vient de loin. Dans ce cas, qu’ils ne trompent pas IBK à briguer un second mandat , puisqu’il sera battu dans les urnes. En ce moment la passation du pouvoir se fera de façon correcte et à tous les niveaux de responsabilité . Durant ce quinquennat nous n’avons vu que des scandales financiers partout y compris à la présidence , M. KAGNASSI conseiller spécial du President de la Republique, a été pris la main dans le sac, il était obligé de rendre sa démission . Son cas est parmi tant d’autres qui sont connus du grand public. Vraiment dites à IBK de partir , personne ne veut de lui si ce ne sont que ses complices et co-auteurs avec lesquels il a dilapidé les fonds publics.

  2. Il y’a malheureusement des gens qui ne mesurent pas la gravité de la situation.Nous avons un président qui n est vraiment pas à la hauteur. Au ni eau national la situation ne fait que se degrader sur tous les plans : 1 1 1.Insecurité qui n est plus au nord seulement 2,diplomés sans emploi en nombre très élevé 2.jeunes sans emploi en nombre très élevé 3.corruption et surfacturation à tous les niveaux (avion,équipements militaires engrais frelatés tracteurs BTP..)
    Au niveau international IBK fait honte au Mali:Il vient le plus souvent en retard à l ouverture des sommets ,Au sommet de Dakar il a reproché au protocole d avoir oublié son discours, Alors il dit qu’ il va improviser, Ce qui fut une catatrophe. C est une habitude chez lui de ne pas se lever tôt Pendant qu’ il était présidént de l Assemblée il a donné un faux rendez vous à un Président d un pays voisin.Le protocole était obligé de dire qu’ il était mal en point et de fixer un autre rendez vous,
    Tous les patriotes tous ceux qui ont à coeur la résolution des problèmes graves que nous vivons (plus d une ce traîne de préfets ou sous préfets ne sont pas en poste…)doivent se donner la main conjuguer leurs énergies pour le TSIBK(Tout Sauf IBK).,Les hommes politiques soucieux de l avenir du Mali doivent se faire violence oublier leur égo pour un grand mouvement pour favoriser l alternance, IBK à montré clairement ses limites

  3. 5 PM et 7 gouvernements…………EN 4 ANS!
    Difficile de trouver meilleur exemple de RÉPUBLIQUE BANANIÈRE

    S’il ne s’agissait pas de notre propre pays, ce pathétique record serait carrément à mourir de rire, mais hélas. ..

    Comment voulez-vous après ça que qui que ce soit dans monde (pays d’Afrique inclus) prenne le Mali d’ibkon au sérieux ???

    Comment voulez-vous après ça que les investisseurs ne fuient pas le Mali d’ibkon comme la peste???

    Combien d’années faudra-t-il maintenant pour que notre Mali retrouve UN SOUPÇON de crédibilité???

    Et dire qu’au lieu de se cacher au vu de ce désastre, ce bouffon non seulement continue de parader, mais pire, entend se représenter à nouveau !!!!!!!!!!!!!

  4. Ne nous trompons pas!
    Je lis ici où là que tiebile est ceci ou celà. Ça revient ici à s’intéresser au MESSAGER plutôt qu’message, comme l’idiot qui regarde le doigt plutôt que la lune qu’il lui désigne !!!

    Que ce communiqué émane de tiebile ou du Dalaï-lama, peu importe! C’est son CONTENU qu’il faut méditer et rien d’autre!

    Or, qu’on soit pro ou anti tiebile, PERSONNE (et je dis bien PERSONNE!) Ne peut raisonnablement nier quoi que ce soit dans ce qui est dit ici!
    TOUS les points exposés sont hélas RIGOUREUSEMENT INCONTESTABLES ET DÛMENT AVÉRÉS!

    Alors, ne perdons pas de temps sur la personne du MESSAGER, mais impregnons nous d’urgence du contenu du message; il en va de la SURVIE du Mali!

    Si le bouffon acheteur de Boeing, de chaussettes, d’engrais frelatés et de tracteurs surfactures n’est pas dégagé en 2018, c’en sera fini du mali, déjà plus bas que terre aujourd’hui

  5. VOTRE démocratique en carton pourri et corrompue, TIEBILE DRAME notre pays a été brûlé le 17 janvier 2012 tu a été où ? 2018 IBK ou pas toi,HORS de question .

  6. “la solution à la dégradation continue de la situation ne réside pas dans le remaniement ministériel permanent, mais dans un REMANIEMENT PRESIDENTIEL.”

    Ça, c’est plus qu’une ÉVIDENCE ABSOLUE !

    Et après avoir deja commis en 2013 l’erreur dramatique d’élire ce lamentable nullard et avoir passé ensuite 5 LONGUES ANNÉES à voir le pays sombrer dans TOUS LES DOMAINES, si le Mali élisait à nouveau CE MÊME nullard, il n’aurait plus qu’a figurer dans le livre des records a la rubrique “RECORD DE L’ÉLECTORAT LE PLUS STUPIDE”

  7. Nous avons au Mali une caravane conduite par des dirigeants malvoyant. Le choix d’une personne qui traîne des casseroles n’est pas la solution. Ce premier est corrompu (gestion de achat avion, et équipements de l’armée) il ne pourra pas aider faire avancer le bateau Mali.

  8. Vous faites hors sujet,Reliser bien le communiqué du Parena.C est un appel pour barrer la route à IBK lors des prochaines élections présidentielles eu égard à la mauvaise gouvernance d IBK:insecurité corruption…

  9. TOUT SAUF TIÈBLE. IL N’A QUE SA GRANDE GUEULE. PAS DE PROGRAMME, PAS DE SOLUTION. PARLER PARLER PARLER PARLER.

  10. Souvenons-nous: si IBK et Moussa Joseph avaient ecoute SBM le Mali serait pas tombe sur ses genoux a Kidal et le processus de la paix d’Alger mis au froid. Voila ce que l’on peut dire de SBM devant qui finallement IBK vient se mettre a genoux pour lui demander de le sauver et de sauver le RPM en 2018. Voici la verite d’Allah.

  11. C’est la seule alternative qui s’offre aux Maliens. Il faut changer de Président par tous les moyens. Reconduire IBK serait la plus grave erreur que commettraient les Maliens. Si IBK est réélu, le Mali sombrera définitivement dans le chaos. Tous vent débout contre la réélection du plus piètre président que le Mali ait connu depuis son indépendance. Rien ne sert de changer de premier ministre chaque semaine. Il n’est pas certain que Boubèye termine le mandat d’IBK. Connaissant l’homme, il doit avoir sous le coude un dernier premier ministre à nommer même à une semaine de la fin de mandat. Sacré IBK, il a battu tous les records en terme de changement de PM. Il couvrira le chiffre de six cent Ministres en quatre ans.

  12. PERSONNE N’ OBLIGÉ IBK Á DEVENIR PRÉSIDENT.

    IL EST VENU, DE SON PROPRE CHEF , SE PRÉSENTER EN CANDIDAT HONNETE ET FIN CONNAISSEUR DES PROBLEMES DE LA NATION ET A ASSURER TOUT LE MONDE DE SAVOIR ET VOULOIR APPORTER LES SOLUTIONS VRAIES.

    5 ANS APRES, C’ EST TOUT LE CONTRAIRE, DE QU’ IL A PROMIS, QUI S’ EST RÉALISÉ D’ UNE MANIERE MÉTHODIQUE SURPRENANT, ET NE LAISSANT AUCUN DOUTE CONCERNANT LA PLUS HAUTE TRAHISON ET LE COMPLOT PRÉMÉDITÉ.

    Ibrahim Bóh Kassa, dit IBK, SEMBLE DÉTERMINÉ Á ALLER Á LA VITESSE SUPÉRIEURE DANS ENTREPRISE DE DÉMOLITION DU MALI.

    CE QUI VA ADVENIR APRES TOUT CELA, DANS UN AN AU PLUS, SOUS LA DIRECTION DE BOUBYE, C’ LA GUERRILLA DANS BAMAKO.

    Ibrahim Bóh Kassa, dit IBK, VIENT D’ OUVIR UN TROISIEME FRONT DE GUERRE, APRES CELUI DU NORD ET L’ AUTRE DU CENTRE. NOUS EN PRENONS COMPTE… . LA GUERRE NOUS EST MAINTENANT IMPOSÉ Á BAMAKO.

    LA TACHE ULTIME DE BOUBEYE EST DE MANIPULER LES ELECTIONS Á VENIR, ET SES RESULTATS.

    LE BUT DE CE SABOTTAGE DES PRESIDENTIELLE N’ EST POINT DE GARDER LE POUVOIR Á BAMAKO, MAIS DE MENER Á BOUT L’ IMPLOSION DU MALI, SA DEFLAGRATION.
    AINSI, LES ACTEURS PRINCIPAUX, TOUS TRIBALISTES, TOUS ETHNOCENTRIQUES, TOUS ENNEMIS DU MALI TEL NOUS LE CONNAISSONS TOUS, VONT SE PARTAGER LES MICRO-ETATS DÉRIVÉS ENCORE ASSEZ GRANDS PAR RAPPORT Á CEUX EXISTANTS AILLEURS, SELON LEURS POINTS DE VUE.

    MALIENS, VOYEZ-VOUS MAINTENANT POURQUOI Ibrahim Bóh Kassa, dit IBK, N’ A RIEN FAIT, SINON LAISSER POURRIR LA SITUATION: DEVOIR DICTÉ PAR LA FRANCE ET SES AMIS-FRERES ARABES.

    LE COMPLOT ENDOGENE, CONTRE LE MALI, N’ EST PLUS Á LIRE ENTRE LES LIGNES…!

    LA GUERRE EST DÉCLARÉE Á BAMAKO, MALIENS, SOYONS Á L’ AFFUT ET Á CHACUN SES MOYENS.

    CE POUVOIR A CHOISI DE NOUS EXTERMINER PAR LA FAIM, LES MALADIES ET DANS L’ IGNORANCE: L’ AUTODÉFENCE EST LA RÉPONSE ADÉQUATE- OEIL POUR OEIL ET DENT POUR DENT.

    SIGNÉ :
    WAZEKWA TOLO Doe,
    SPIRIT OF Zimbabwe Banconi Ghetto-City of Wadawada,
    Colombia of Bamako DC .

    • “MALIENS, VOYEZ-VOUS MAINTENANT POURQUOI Ibrahim Bóh Kassa, dit IBK, N’ A RIEN FAIT, SINON LAISSER POURRIR LA SITUATION: DEVOIR DICTÉ PAR LA FRANCE ET SES AMIS-FRERES ARABES.”

      C’est ça!
      Si ibk (que NOUS-MÊMES avons élu a77%!!) s’est avéré tricheur, malhonnête, et totalement INCOMPÉTENT, c’est (bien sûr!) LA FAUTE DE LA FRANCE ET DES ARABES!🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣

      Même en faisant des efforts, difficile de tenir DES PROPOS AUSSI CONS!😂😂😂

  13. Ce communiqué dit la pure et triste vérité.
    Mais la même plèbe clientéliste et aveugle qui a élu IBK sans programme, après avoir fui un débat démocratique et collaboré avec les putschistes du CNRDE, l’élira.

    Le Mali est mal barré, malade de la mentalité clientéliste et clanique de sa majorité.
    Ce n’est pas le gendre d’Alpha Konaré (ancien ministre des zones arides et semi-arides) qui a planifié la situation actuelle qui va le dévier de sa trajectoire vers sa perte.

    Alpha a concassé le mouvement démocratique pour faire élire un militaire sans parti, après avoir mis le Mali sous la tutelle de Kadhafi qui entretenait les rebelles et après avoir démilitarisé le Nord pour le bonheur des narcoterroristes.

    ATT ayant hérité de ce piège n’a pu tenir malgré ses efforts.
    Les déserteurs du CNRDE (Sanogo) aidés par la colère de Sarkozy ont livré le Pays.

    Il faut faire un procès un jour pour que le Mali aille de l’avant.

    IBK est aveugle et tout ce que vous voulez mais, je le préfère à Alpha Oumar Konaré qui voit et qui a programmé la destruction du Mali.
    Une seule chose lui avait échappé: il n’avait pas prévu la chute de Kadhafi sur qui il comptait pour contenir les rebelles.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here