Kidal : Voici la proposition du “GATIA” adressé à l’imam Mahmoud DICKO en (07) points pour une sortie crise

9
Parler ou ne pas parler avec les djihadistes, un dilemme malien
Un soldat du Gatia (Groupe d’autodéfense touareg imghad et allié), un mouvement de la coalition progouvernementale, le 19 avril près de Gao (Mali). CRÉDITS : SOULEIMAN AG ANARA / AFP

– 1 La mise en place immédiate du Mécanisme Opérationnel de Coordination (MOC) de Kidal dans le format et les conditions prévues par l’accord d’Alger

– 2 L’organisation des patrouilles mixtes à Kidal

– 3 Le cantonnement immédiat, la démobilisation et le désarmement des combattants non impliqués dans le MOC et dans les sites prévus à cet effet

– 4 Le retour et l’installation du gouverneur de Kidal avec toutes les directions régionales des services techniques et sociaux de base

– 5 Le redéploiement de l’armée Nationale refondée et reconstituée

– 6 La mise en place et l’exécution d’un programme Inter et Intra communautaire pour régler tout les conflits

– 7 Prendre part à la gestion politique et administrative de la gestion de Kidal dont nous réclamons conformément aux normes imposées par les mécanismes du processus démocratiques

Kidal : Voici la proposition du

PARTAGER

9 COMMENTAIRES

  1. Il faut soutenir ce groupe armé car la France a interdit l’accès de la ville de Kidal à l’armée malienne et aux sudistes.

  2. A lui seul, Dicko dirige plus 8 grands departments au government au Mali. President ici, president par la, dirigeant ici, doyen par la… C’est vraiment de la comedie ce pay que nous appelons le Mali. Un faux gars comme dicko president de tout les dossiers.

  3. Est-ce que ces 7 propositions sont difficiles à appliquer? C’est dommage la vraie version des choses ne se dit pas, quand le problème est mal énoncé, la bonne solution ne s’obtiendrait jamais.
    Nous restions certain que le pouvoir de ce gouvernement tend vers sa fin, cela est indéniable, IBK et son environnement précipiterons leur départ par la violence. Son deuxième mandat est déjà hypothéqué avec ce comportement irrationnel dans cette affaire Ras Bath et celle de la révision constitutionnelle. Leur orgueil et leur suffisance les conduiraient vers l’irréparable et cela très bientôt, tellement qu’IBK et son entourage sont entêtés qu’ils affichent un regard haineux vers les autres bons maliens qui subissent depuis quatre ans les sévisses d’un pouvoir qui ne connait que le langage de la force. Ils respectent les Touareg de la CMA parce qu’ils ont eu à s’exprimer par la violence en égorgeant des dizaines de militaires à Aguel’hoc et ils continuent à tuer, à violer et à persécuter des pauvres populations de la région au vu et au su du pouvoir qui ne trouve d’alibi que de réviser de force notre constitution en donnant tout le pouvoir d’un roi à IBK et excluant certains bons maliens de la course aux prochaines élections présidentielles. De toutes les façons qu’IBK et son entourage sachent que les maliens sont aujourd’hui plus que jamais divisés au profit des bandits armés de la CMA. Même si ce référendum ne se tient plus, les maliens restent divisés avec ceux qui se disent bons maliens et ceux qui se disent mauvais maliens car ils ne peuvent pas se présenter aux futures élections présidentielles. Nous sommes dans l’œil du cyclone, pour en sortir se serait pas facile. Comment peut-on aimer les mauvais maliens au profit des bons maliens qui se sont toujours soumis aux caprices de ce pouvoir irresponsable et indigne? Nous sommes sidéré et restions stupéfaits par le comportement de ce pouvoir. Le chaos est certain très prochainement.

  4. Ce sont des propositions qui tiennent bien la route et qui cadrent parfaitement avec l’accord d’Alger ; çà amènera la cohésion et la bonne entente entre nos différentes communautés ; toute chose dont on a besoin aujourd’hui pour notre Maliba!
    Mais si jamais on continue à négliger cet aspect en voulant coûte que coûte maintenir en scelle la seule CMA ,les hostilités ne finiront jamais !!!

  5. Le GATIA est une milice financé par le gouvernement. IL faut juste couper le cordon au risque d’encourager d’autres mouvements comme vu lors de l’installation des autorités intérimaires

  6. Arrettons la assez c’est assez………..

    -Dissolution de tous ces bandes de groupes armes et retour a une et une seule armee nationale. Ctout.
    -La solution ne peut que militaire, desarmement de tous les groupes armes inceres ceux qui le meritent dans l’armee et les autres rehabilitation pour eux.
    -A la poubelle tous tous ces politichiens depuis plus 25 ans (adema, rpm, cnid fare etc…. et etc…) vivement du renouveau et du changement dans toute la classe politique.
    -Redressement de la societe civile et surtout religieuse.
    – Vivement un Paul Kagame malien pour remettre ce pays, Maliba, sur les rails
    -retour de la peine de mort et son application stricte 1an maximum apres la condamation
    – reduction des avantages des ministres et deputes en tete de liste du president et du premier
    -suppression de caisses noires pour le president et le PM
    -repossession des biens et argent par les regimes super-hyper vampires de AOK, ATT et IBK et leurs clans de requins, crocodiles, coyotes, vautours et anacondas.
    -Nettoyage du milieu des affaires par leurs grandes corruptions et vols
    -decentralisation de l’administration et de la justice
    etc….

    et qui veut en rajouter SVP………..

  7. On veut nier le fait majoritaire dans la crise au Nord du Mali pour faire plaisir à de aventuriers apatrides!
    LE GATIA VIVRA!
    LE GATIA VAINCRA!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here