Message de Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur des Etats-Unis au Mali

2

Messieurs les Secrétaires  généraux  des Mouvements signataires de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger

–           Messieurs les chefs traditionnels et leaders des rĂ©gions de Tombouctou, Gao, Kidal, Menaka et Taoudenit

-Chères populations des régions du Nord

Mesdames et messieurs,

C’était avec une grande tristesse que j’ai appris la violence qui a éclaté autour de l’aéroport de Kidal le 18 Avril 2016.  Nous saluons les efforts entrepris pour établir les faits sur le terrain et maintenir le calme.  Les morts dans n’importe quelles circonstances sont à déplorer, et nos pensées vont aux familles des victimes.  Nous soutenons les efforts déployés par la MINUSMA pour mener une enquête sur l’incident.  Nous notons que la destruction des infrastructures aéroportuaires de Kidal retarde les efforts de développement et de rétablissement de la sécurité.

 

Ce dont nous avons besoin maintenant c’est l’unité, la compréhension, et la collaboration entre les communautés maliennes, et aussi entre la population et les forces internationales qui sont là pour aider au rétablissement de la paix et de la sécurité.

 

Les ressortissants du Nord ont déjà fourni beaucoup d’efforts pour l’unité et la collaboration intercommunautaire. Ces efforts sont visibles depuis les accords de Ouagadougou jusqu’à ceux d’Anefis en Octobre 2015 et au-delà.  Malgré les différentes difficultés qui ont jalonnées le chemin, on note avec satisfaction que les conclusions issues des différentes rencontres organisées par la société civile et les Mouvements signataires restent sur la ligne de conduite inscrite par l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger.

 

En même temps, la compréhension et la collaboration entre les forces internationales et les communautés restent à améliorer.  Ces forces sont là parce que tout le monde, du Burkina au Bangladesh a intérêt à la stabilité de ce pays.  La MINUSMA est là pour aider à la reconstruction sociale et politique du pays, et la force Barkhane ne peut pas poursuivre sa lutte contre le terrorisme sans la coopération des communautés.  Pour atteindre nos objectifs – d’amener au nord le développement ainsi que la gouvernance inclusive et efficace – l’un ne peut pas avancer sans l’aide et le soutien de l’autre.  Il nous faut nous réunir autour de la paix et de la mise en œuvre de l’accord.

 

Pour notre part, nous estimons que dans le contexte actuel du Mali, l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger reste et demeure le cadre idéal pour un règlement pacifique du conflit. Sa mise en œuvre effective requiert l’engagement sincère de chacun et de tous.  Ainsi seulement, tous ensemble, vous parviendrez à relever les grands défis qui tendent à rendre incertain l’avenir de vos populations et à mettre en péril vos valeurs sociétales, tout en affectant dangereusement vos croyances religieuses basées sur l’islam tolérant.

 

Enfin, nous encourageons vos efforts à poursuivre le dialogue et la concertation pour faciliter les actions concrètes pour l’application de l’Accord et réaffirmons au nom du Gouvernement des Etats-Unis, notre engagement et soutien au rétablissement d’une paix durable dans la logique de l’Accord pour la paix et la réconciliation.

 

En vous souhaitant bonne réception, veuillez croire en l’expression de notre haute considération.

 

Très sincèrement,

 

Bamako le 22 avril 2016

 

 Paul A. Folmsbee

Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Mali

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Ses des hypocrites American eux l’aime notre pay c’est faux l’amour enver le Mali

  2. On ne peux plus Claire que ca c’est ce qu’on appelle faire la diplomatie dans les regles de l’Art,si tous les acteurs impliques dans cette crise pouvaient avoir le courage comme cet homme de dire la verite rien que la verite on en serait pas la aujourd’hui.Excellence merci pour votre franchise,Maliens et Maliennes reveillons nous

Comments are closed.