Alghabass l’enfant qui se prend pour un géant !

1
Alghabass l’enfant qui se prend pour un géant !

La stature forte et l’allure fière voici qu’approche à l’horizon le noble Alghabass ag Intallah de la tribu des Ifoghas. Mais dés qu’il parle, c’est une autre histoire… Quelle est cette voix d’enfant qui répète sa leçon et qui se tourne vers ses conseillers tout le temps pour les faire parler à sa place ? Incapable d’aligner seul plus d’une phrase ? c’est Alghabass l’enfant colérique et capricieux qui se prend pour un géant et bloque le processus de paix au Mali.

Alghabass est partout, incontournable, c’est lui qui tient les clés de Kidal la ville symbolique du Mali uni et indivisible. Kidal, cette ville symbole qui focalise l’attention. Alghabass l’enfant joue avec ce symbole et fait danser tous les acteurs de la crise. On l’invite à Bamako, il est de toutes les réceptions et de toutes les réunions.  Il récite des mots sur tous les sujets mais est-ce bien lui qui parle ?

Pour ceux qui connaissent le Mali et en particulier Kidal, tout le monde sait que Alghabass est illettré et qu’il n’est pas capable de penser seul des choses compliquées. Lui-même le sait, c’est pour cette raison qu’il ne se déplace ni ne s’exprime sans ses conseillers. Ces conseillers qui le tiennent par la main et qui le conduisent comme un petit enfant pendant que Dina Ould Daya et Iyad ag Ghaly  dans l’ombre le manipulent. Alghabass est un enfant mais un enfant dangereux, autoritaire, colérique et violent et qui est capable de répandre le sang lorsque son pouvoir est remis en cause. Il a pour lui tout seul l’usage de la violence et de l’information dans sa ville et c’est une des seules raisons pour lesquelles il est encore là aujourd’hui.

Mais comment Alghabass a pu en arriver là ?  Tout simplement parce que sa famille et son clan sont puissants. Parce qu’il n’est qu’une marionnette violente et stupide dans les mains d’Iyad ag Ghaly et d’Ould Daya qui le laissent jouer dans son bac à sable de Kidal. Parce qu’il répète inlassablement sa leçon de bon élève dans l’application de l’accord de paix.

Ce qui me rend vraiment triste dans cette histoire c’est qu’Alghabass arrive pour le moment à se faire passer pour un adulte responsable, intelligent avec une vision et un véritable projet politique pour le Mali. Alors que la réalité c’est qu’Alghabass est un enfant consentant à se faire manipuler par ses proches qui cherchent juste à profiter de la situation en même temps que lui assouvit ses penchants pour le pouvoir, la violence et l’autorité. Pendant ce temps la population souffre, les terroristes prospèrent et le Mali s’affaiblit.

Lorsque tous les acteurs auront compris qui est véritablement Alghabass, ils se détourneront naturellement de lui et trouveront de véritables interlocuteurs tel Sidi Brahim Ould Sidati avec qui il sera possible de construire le Mali de demain.

 

Auteur : Boubacar Samba

Suivez-moi sur @bsamba730

PARTAGER

1 commentaire

  1. Comment peut-on construire le Mali avec Ould Sidaty qui est le chef de la milice Arabe ATT de Tombouctou qui pille la ville (boutiques, bureaux, services, camp militaire, etc) et ce avant l’arrivée des rebelles. Ould Sidaty est aussi le chef politique du narco trafiquant Dîna Ould Deya. Donc tous ces gens (Alghabass, Ould Sidaty et Bilal Ag Acherif) sont les ennemis de la paix. Ils n’en veulent pas car avec la paix ils deviennent inutiles. Des sangsues sans scrupules à éliminer politiquement du processus de paix.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here