Amadi Tamba Camara, ancien Président de la Cour constitutionnelle : En Chômage Technique !

3
Tamba Camara avec le président SE Ibrahim Boubacar Keita
Tamba Camara avec le président SE Ibrahim Boubacar Keita

Parlant des présidentielles, ce grand commis de l’Etat, a fait avaler aux calomniateurs leurs langues qui propageaient des fausses rumeurs sur sa crédibilité.  Jamais des élections de cette envergure, n’ont été bien applaudies, quant à la crédibilité des résultats. Le perdant Soumaila Cissé de l’URD est allé jusqu’à féliciter son adversaire IBK dans son salon à Sébénicoro, une première en Afrique ; voire dans le monde pour certains.

Contrairement aux autres années électorales, un grand fossé existe entre les résultats du ministère de l’administration territoriale et ceux proclamés par la cour constitutionnelle. Avec Amadi Tamba Camara, c’est le professionnalisme dans l’impartialité et le patriotisme, qui a régné. La nation  doit reconnaissance à ce magistrat de classe exceptionnelle que de le laisser en chômage technique à la maison. Même si chaque jour, hommes politiques, fonctionnaires et simples citoyens se bousculent chez lui pour des conseils. Nos sources indiquent que  Amadi Tamba Camara est pressenti ministre de la justice ou ambassadeur du Mali en Côte d’Ivoire.

Certainement, Ibrahim Boubacar Keita y pense. Car, il ne doute pas du sérieux et de la crédibilité de ce magistrat de haut niveau d’éthique et de déontologie.

Anta H

 

 

 

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. walaye j’ai pas voté IBK car je savais qu’il était limiter et je me disais que ça va aller avec gens qui l’entoure reconnus par leurs sérieux dans le Travail tel fut ma motivation pour son premier Gouvernement dirigé par Oumar Tatam LY, ce grand Homme avec la tête sur ses épaules qui réfléchissait avant de parler et qui contrôlait et donnait une bonne orientation à ses mots et accordait de la valeur aux paroles données.
    par la suite parcequ’il est mal conseiller (IBK), il est tombé facilement dans la facilité en oubliant qu’aujourd’hui il doit plus au peuple brave du mali qu’à son parti ou entourage politique.
    pourtant on a tiré la sonnette d’alarme pour le départ de Tatam LY, de Ousmane SY pour la décentralisation, de Boubeye oui de Boubeye Maiga de la Défense et Amadi Tamba CAMARA de la Cour Constitutionnelle qui a réussie ce challenge inégalé jusque là dans l’organisation des élections au Mali avec son équipe.
    bref voilà l’histoire de mon beau pays les meilleures ressources sont à la touche pour regarder les médiocres gérés le pays.

  2. Du n’importe quoi,vous voulez faire sa promotion c’est tout.Reste ds ta retraite Monsieur camara

Comments are closed.