Communique de presse de SOS civisme Mali relatif au coup d’état perpétré au Burkina Faso par le RSP ce jour 17 septembre 2015

0

sosL’association pour l’éducation civique et la promotion de la démocratie et la culture citoyenne,  SOS CIVISME MALI proteste et condamne fermement le coup d’état perpétré au Burkina Faso, par le Régiment de la Sécurité Présidentielle, ce jour 17 septembre 2015.

SOS CIVISME MALI s’indigne de cette rupture brutale du processus démocratique enclenché par le peuple burkinabé, il y a seulement un an. Ce coup de force est un grave recul démocratique et ouvre les portes à une instabilité sociale et économique.

SOS CIVISME MALI exige le rétablissement de l’ordre constitutionnel et invite le peuple burkinabé, la CEDEAO, l’Union Africaine et la Communauté Internationale à se mobiliser contre ce coup de force insensé et inopportun et demande aux militaires de rejoindre les casernes.

Conformément à la Déclaration de Lomé en juillet 2000, à l’Acte Constitutif de l’U.A et à la Charte Africaine de la démocratie, tous ratifiés par le Burkina Faso, ce coup d’Etat  ne peut et ne saura être justifié et accepté.

 

Bamako, le 17 septembre   2015

Le Coordinateur National

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     

Alfousseiny Sidibé

PARTAGER