Communiqué de presse sur la rencontre d’information avec les promoteurs de radiodiffusion privées

0

Choguel-radioA travers cette rencontre, le ministre a voulu faire un aperçu succinct des enjeux liés à la gestion des fréquences de radio FM face à la forte demande mais aussi face à l’installation anarchique et non autorisée de stations de radio à Bamako et plusieurs autres localités du pays.

Le ministre a rappelé la place prépondérante des radios de proximité dans le renforcement de la citoyenneté et de la démocratie au Mali.

Cependant, a dit le ministre, le secteur doit être à la fois assaini et sécurisé, car l’utilisation du spectre de fréquences n’est pas seulement du ressort des radios FM mais elle concerne d’autres secteurs tels que les services de sécurité ou encore de la navigation aérienne. C’est pourquoi il a invité les promoteurs de radios FM sans autorisation à se conformer à la règlementation en vigueur.

Le ministre Choguel Kokala Maïga a rassuré les uns et les autres que ce n’est nullement l’intention du département de faire une chasse aux sorcières mais uniquement une action publique de gouvernance du secteur des fréquences radios pour le bien commun.

Le ministre a promis que de nouvelles études vont être menées par l’Autorité Malienne de Régulation des Télécommunications/TIC et Postes (AMRTP) sous l’égide du département pour répertorier les nouvelles disponibilités de fréquences afin de faire face aux besoins de communication.

Bamako le 9 février 2015

 

P/O Le Ministre

 

Le Secrétaire Général

Mamadou Hady Traoré

 

PARTAGER