Conflit malien : Lettre des Amazighs à François Hollande

7

 

A Son Excellence,

M. François Hollande

Président de la République Française

Une solution politique au conflit malien avant l’intervention militaire

Monsieur Le Président,

Vous avez affirmé, lors de l’Assemblée Générale de l’ONU à New York le 26 septembre dernier, que : « la situation dans le nord de Mali était insupportable, inadmissible et inacceptable », appelant à une intervention militaire urgente. Or, je tiens à attirer votre attention sur les risques que cette intervention se fasse sans la collaboration et l’implication directe des révolutionnaires du Mouvement National pour la Libération de l’Azawad (MNLA)ou pire que ces derniers soient non seulement ignorés mais traités comme les terroristes,… Les conséquences seraient désastreuses et irréversibles dans le Sahel, en Afrique du Nord (Tamazgha) et ne serait pas sans concerner l’Union Européenne dont la France aux premiers plans.

Ce conflit qui a opposé les révolutionnaires du MNLA (dont la majorité est touarègue) et les autorités militaires du Mali a déstabilisé toute la zone du Sahel, avec des risques majeurs et néfastes à vos intérêts économiques ainsi que pour la paix dans la région. Nous attirons votre attention sur le fait que le précédent gouvernement de Nicolas Sarkozy n’ayant rien fait pour dialoguer avec le MNLA, nous a conduit à faire un appel aux citoyens français d’origine amazighs pour un vote sanction contre lui lors des dernières élections présidentielles.

Voir http://www.amazighnews.com/fr/articles/appel-aux-citoyens-francais-dorigine-amazigh-pour-un-vote-sanction-contre-nicolas-sarkozy.

La marginalisation des revendications légitimes du MNLA a permis aux terroristes salafistes (AQMI, MUJAO et Ansar Eddine) d’occuper les principales villes de nord du Mali (Tombouctou, Gao et Kidal) où ils n’ont pas perdu le temps à appliquer directement la « charia » et à terroriser la société civile, avec comme premières victimes des femmes touarègues, battues et humiliées en plein public.

Venir à bout des groupes terroristes précités ne pourrait se faire qu’à la seule condition d’un accord entre le MNLA et le gouvernement transitoire du Mali, qui pourrait être aidé et renforcé par la CEDEAO et le soutien diplomatique de la France, des Etats Unis d’Amériques et des Nations Unies. Et pour qu’il y ait cet accord, il faudrait concilier entre les revendications séparatistes du MNLA et l’intangibilité des frontières que défend l’Etat malien.

C’est dans ce sens que notre ONG, l’Assemblée Mondiale Amazighe, qui défend les droits des amazighs, d’une façon générale, et celle des touaregs en particulier, vous propose d’appuyer cette formidable formule qui pourrait contribuer amplement à régler le problème malien à travers « l’autonomie de l’Azawad dans le cadre d’un Etat fédéral malien ».

Nous vous adressons, dans ce site web ci-après : http://charqi.blog4ever.com/blog/lire-article-379408-9516728-l_azawad_entre_droits_des_peuples_a_disposer_d_eux.html le texte de la conférence livrée en ce sens par le Dr. Mimoun Charqi, analyste juridique et politique, président d’honneur de l’AMA.

En vous remerciant de votre diligence, veuillez agréer, Monsieur Le Président, l’assurance de notre considération fort distinguée.

Signé : Rachid Raha

Président délégué pour les Affaires Internationales de l’AMA

AMA est une ONG de défense des droits du peuple amazigh, antérieurement appelée « Congrès Mondial Amazigh », ayant changé du nom à Bruxelles le 11/12/2011 et publiée au Moniteur belge le 01/03/2012 – ASBL / N° d’entreprise: 844.083.805.

 

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Est-ce que F. HOLLANDE aura le temps de lire le premier paragraphe de cette lettre ?

  2. AG IBRAHIM 18 Juin 2012

    ETAT AZAWAD, PERIL DU PEUPLE TOUAREG

    PEUPLE TOUAREG, ON NOUS MENT. CEUX QUI PRETENDENT ETRE NOS LEADERS NE NOUS DISENT PAS LA VERITE ET NOUS CACHENT LA REALITE. LE COMBAT QU’ILS PRETENDENT MENER AU NOM DE L’EDIFICATION D’UN ETAT AZAWAD EST UN COMBAT ILEGITIME, ILLEGAL ET SANS AVENIR PUISQU’IL NE REPOSE SUR AUCUN FONDEMENT.

    L’AZAWAD N’EXITE PAS GEOGRAPHIQUEMENT (EN TOUT CAS PAS TEL QU’IL NOUS EST PRESENTE) ET IL NE PEUT EXITER NI EN TANT QU’ETAT ENCORE MOINS EN TANT QUE NATION. NOUS SOMMES DES MALIENS, NOUS AVONS TOUJOURS VECU EN PAIX ET EN HARMONIE AVEC CEUX AVEC QUI NOUS PARTAGEONS L’APPARTENANCE ET L’ATTACHEMENT A CE TERRITOIRE C’EST A DIRE LES SONHRAI, LES ARABES, LES PEUHLS, LES BOZOS, BELLAH ETC…A SUPPOSER MEME QUE NOUS PARVENIONS A ARRACHER CETTE INDEPENDANCE ET QUE CELA SOIT ACCEPTEE PAR LE MALI ET LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE COMME UNE SITUATION DE FAIT, IL FAUT S’ATTENDRE A CE QUE LES SONHRAI, LES PEUHLS, LES BOZOS ETC… EUX AUSSI SE SOULEVENT POUR NOUS COMBATTRE ET NOUS CHASSER DE CES TERRES CAR, ILS SONT AUSSI ORIGINAIRE DE CES ZONES ET AUJOURD’HUI PRET DE 20 FOIS PLUS NOMBREUX QUE NOUS LES TOUAREGS; SI NOUS AVONS EU NOS ARMES, ILS PEUVENT AUSSI AVOIR LEURS ARMES. SI NOUS AVONS DES AMIS, ILS AURONT AUSSI LEURS AMIS. SI NOUS AVONS NOTRE MOTIVATION ET NOTRE COURAGE, ILS AURONT AUSSI LES LEURS ETC…

    AU FINISH, NE NOUS VOILONS PAS LA FACE, NOUS SERONS EXTERMINES ET LE TEMPS QUE LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE INTERVIENNE, CE SERA TROP TARD ET MEME SI ELLE INTERVIENT, NOUS SERIONS PAR LA SUITE CONTRAINTS DE RENONCER DEFINITIVEMENT A CE TERRITOIRE. NOUS SERONS ALORS DES EXILES, DES APATRIDES. NOUS NE POURRIONS PLUS JAMAIS CONSTRUIRE, EN TOUT CAS SUR PLUSIEURS GENERATIONS.

    MON DERNIER MOT EST QUE TOUT CE QUE NOUS GAGNERONS AVEC “AZAWAD” NE SERA QUE MASSACRE, BAINS DE SANG, RUINES, DESOLATION, EXODE MASSIVE ET MISERE HUMAINE POUR NOUS MEMES ET NOS VOISINS DE TOUT TEMPS,

    MAIS AVEC LE MALI, NOUS AVONS TOUT A GAGNER, A CONDITION QUE NOUS ACCEPTIONS DE FAIRE PARTIE DE CETTE GRANDE NATION ET QUE NOUS ACCORDIONS NOTRE MODE DE VIE AUX EXIGENCES DU MONDE MODERNE

    A BON ENTENDEUR, SALUT !

  3. Toute les facteurs que ATT vous avait donner en faisant de vous une categorie de citoyens aux dessus de tout les autres est bien terminé!!!! Vous avez pousser les bouchons trop loin
    Sachez maintenant que l’équité la justice sera la regle d’or pour gerer ce pays!!!. C’est cette injustice entretenu par ATT en votre faveur qui a conduit ce beau pays à l’exploxion!!! Vous ête quand même ingrat!!! ATT vous a tous accordé au detruimenet des autres couche dela population. Cela ne vous pas suffit !!!!Vous avez suffisament demontré aux yeux de tout le monde que vous n’ête pas serieux ni fiable. Un jour avec les extremiste un jour contre eux Incohéanrance en tout temps.
    Vous avez mis en cause ce statut pséciale qui vous été accordé par ATT. Comprennez le très bien et de façon définitive!!!Plus toireg dans la fonction publique directement sans passer par la fonction publique!!!!! plus de démilitatisation du Nord!!!!
    Plus de favoritisme!!!
    Vous n’avez meme avoir honte d’avoir infligé autant de soufrances aux peuple Malien Nous ne l’oublirons jamais. D’ailleurs dans les faits vos élements sont du côté des islamistes. Vous avez été toujours comme ça Un jour avec le gouverment( dans l’armée et administration le lendemain dans la rebelion, ensuite le lendemain avec les islamiste !!! quel honte quel indignité!!! Chaque jour vous changer de paroles c’est cette image d’homme indigne que vous donner de la communauté toireg???? heureusement que tous ne sont pas comme vous
    le respect de la parole donnée n’existe pas dans votre vocabulaire!!!!Donc on peu pas vous faire confiance. Blaise qui vous defent l’appredara un jour a ces depends!!!

  4. Le mnla se rend compte enfin de leur statut de marginal. ne sachant plus quoi faire ils menancent maintenant de se transformer en terorristes pour menancer la France et le Mali. Ils sont vraiment ridicules.

  5. Le Mali est le pays qui avait le plus avancé dans la decentralisation, c’est seulement une décentralisation plus poussée qu’on pourrait accorder sinon il est hors de question qu’on accorde une quelconque autonomie, voie royale ouverte sur l’indépendance. Je veux que ces touaregs égarés reviennent sur terre, vous êtes moins de 10% de la population de l’espace que vous revendiquez parce que l’odeur du gaz et du pétrole aurait été senti; sachez que même au sud du Mali il y’a aussi du pétrole et du gaz. Aussi depuis la nuit des temps ce sont les impôts du sud, dans le cadre de la solidarité nationale, qui nourrissent le nord, les recettes fiscales d’une ville comme Kidal ne permettent même pas de payer les fonctionnaires à plus forte raison réaliser les infrastructures, certes obsolètes, qui y sont. Donc dès que l’odeur du pétrole est apparu vous avez vendu votre âme au diable pour destabiliser le Mali. François Hollande ne fera rien en ce sens pour vous, et puis gerer un état n’est pas facile, le MNLA a pu faire quoi quand Tombouctou et Gao manquaient de carburant? Bandes de fainéants!

  6. De l’independance, les apatrides narcotrafiquants vont maintenant au federalisme! De quoi sera fait demain?

  7. j’espere que vous allez considerer les reactions a cet appel en son temps. Soyez raisonnables !

Comments are closed.