Coordination de l’Association des partants volontaires : Lettre ouverte à Mme le Premier ministre

0

Nous, Bureau de coordination de l’association des partants volontaires, venons respectueusement vous informer que nous ne sommes pas d’accord avec l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM) quant aux revendications des partants volontaires qu’elle prétend défendre auprès du gouvernement.

Le programme de départ volontaire ayant échoué à cause de la mauvaise gestion de l’Etat malien, nos trois points de revendication retenus par tous les partants volontaires sont les suivants :

1. Une prime de réinsertion de sept millions (7 millions) de F CFA par partant volontaire en guise de réparation du préjudice causé ;

2. Une pension de retraite pleine et entière pour tous les partants volontaires, y compris la pension des enfants nés après le départ ;

3. L’audit des deux milliards cinq cent millions (2 500 000 000) de F CFA.

Aucune autre revendication en un quelconque autre terme n’engage que l’UNTM.

NB : À l’unanimité, les partants volontaires ne souhaitent plus la médiation de l’UNTM qui ne défend que ses propres intérêts.

Nous vous prions, Mme le Premier ministre, d’accepter l’expression de notre haute considération.

 

Bamako, le 28 septembre 2011

 

Le président de la Coordination

 

Mohamed El Béchir Ben Abdallahi

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER