Déclaration du RDS sur l’insécurité au Nord : ‘Que nos forces armées soient équipées et surtout qu’elles ne soient plus « génées » dans leurs actions salutaires de défense de la sécurité et de l’intégrité de la Patrie’’.

0
0





Aujourd’hui, le Mali est victime d’agressions de groupes armés faisant des morts, des otages et montant dans le pays, la plus grosse psychose d’inquiétude et d’insécurité jamais vécue par notre peuple.

                Ce peuple est patient, mais a bonne mémoire. Il a vécu l’incursion armée franco-mauritanienne sur son territoire, les batailles menées par l’armée mauritanienne aux portes de Tombouctou et dans le Wagadou, les bombardements de l’armée française au Mali à la poursuite des ravisseurs des agents d’AREVA. Il a aussi connu le rapt de Pierre Camatte sur notre sol. Il se souvient également de ces officiers félons accueillis à bras ouverts par la patrie compatissante, tolérante et clémente, mais qui désertent ensuite avec armes et bagages après avoir attaqué et tué leurs frères d’armes et compatriotes ; puis ces mêmes officiers sont revenus reprendre leurs grades et leurs commandements dans une armée qui ne peut plus leur faire confiance ! Il vient tout juste de vivre l’assassinat d’un touriste allemand innocent et la prise en otage de 5 Européens.

      D’un côté, le Malien a peur pour sa vie, pour ses biens, pour sa dignité et son honneur, et, de l’autre, ceux qui sont chargés de sa sécurité, malgré leur courage légendaire, sont dans la perplexité, voire la confusion. La situation sécuritaire est donc préoccupante et se caractérise par :

– La violation des droits humains.

– Les Assassinats.

– La fermeture des projets de développement.

– Le trafic de drogue.

– Le trafic d’armes de tout genre.

– L’enlèvement de véhicules.

– La prise d’otages.

– L’attaque des camps des forces armées.

– L’audace de mise en avant d’idées sécessionnistes et indépendantistes.

                Face à cette montée des périls provoquée par des groupes armés venant de l’intérieur et par ceux qui sont installés chez nous depuis des années, le Rassemblement pour le Développement et la Solidarité ( RDS ) exprime sa profonde préoccupation :

– Le RDS condamne sans équivoque les assassinats et prise d’otages

– Il rappelle que le Mali est UN ET INDIVISIBLE.

– Il en appelle au Président de la République et au Gouvernement afin que tout soit mis en œuvre pour la pacification et la sécurisation de notre patrie en mettant fin immédiatement aux activités criminelles des groupes terroristes sur notre sol.

– Le RDS fait siens les propos du Col Waqqi Ag OSSAD en disant que « notre seule doléance est que l’Etat renforce ses capacités au Nord pour asseoir durablement la paix ».

– Enfin le RDS demande que nos forces armées soient équipées et surtout qu’elles ne soient plus « génées » dans leurs actions salutaires de défense de la sécurité et de l’intégrité de la Patrie.

Bamako, le 4 décembre 2011                                                                                

P/ Le Conseil Exécutif

Le Président

Pr. Younouss Hamèye DICKO

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.