La mosquée d’EL Hadj Omar et ses Imams : De l’arabe masdjid, la mosquée est un lieu saint, un lieu de culte musulman consacré à l’adoration de dieu.

2 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Les mosquées sont les témoignages palpables de l’histoire et de la pratique de l’islam au mali depuis le 15eme siècle. Elles constituent les fleurons de notre patrimoine architectural national. Elles ont également été importantes pour l’enseignement  et la diffusion de la culture islamique.

Les mosquées de DIA, GOUMBOU, DJENNE, SOKOLO, TOMBOUCTOU, GAO, NIORO, GARALO et autres nous ont été léguées par de grands hommes qui ont servi avec ferveur la religion musulmane. A ce titre il est urgent pour nous de les mettre en valeur contre d’autres prédateurs comme les vandales et autres narcotrafiquants qui ont saccagé et profané la grande mosquée de TOMBOUCTOU.

C’est donc dans le cadre de la protection et la promotion de notre héritage culturel matériel et immatériel que nous présentons la mosquée de NIORO et les imams qui l’ont officiée depuis sa fondation.

Cette maison de Dieu nous a été laissée par EL Hadj Omar Tall à NIORO. Dotée de neuf (9) portes, la mosquée d’El Hadj Oumar est une construction de type traditionnel située au Sud du camp militaire. Elle est faite de banco, de pierre et de végétaux. Elle couvre au sol une surface bâtie de 945m2. L’édifice mesure 30,50m de long sur 28,90m de large avec une hauteur de 3,46. La toiture en argamasse est soutenue par 132 piliers qui forment douze (12) allées de prière. Le sanctuaire a été construit en 1854. A la fondation, l’espace choisi fut béni par EL Hadj Omar et entouré par des palanques (gros piquets de bois jointifs et plantés verticalement) avec couverture sous forme de hangar. C’était sous ce grand hangar où on priait.  Puis en 1865, on bâtit à la place des piquets de bois et du hangar cette construction actuelle de pierre sèche, de banco avec toiture en argamasse.

Les enquêtes sur la mosquée nous ont permis de faire des recherches sur les imams qui ont dirigé ce sanctuaire. Au stade actuel de nos connaissances, les imams qui ont eu à officier la mosquée d’EL Hadj Omar sont les Kaba Diakité dont l’ancêtre est le Saint Alpha Oumar bien connu sous le nom de Dioum Kaba Diakité.

Le mystique Alpha Oumar Diakité, malgré son âge avancé, assura la fonction d’imam de 1855 à 1865.

Dioum Kaba était un saint de l’islam. C’était un érudit et un soufi qui se singularisait par le port continuel de son habit en laine de mouton. Il prônait la reconnaissance de Dieu et de son prophète Mohamed. Il aimait la prière et le jeûne. Dioum Kaba recommanda à ses descendants la recherche constante de la connaissance, l’union et la solidarité dans la paix et la fraternité. Il enseigna à des milliers de talibés (élèves) au Sénégal, en Guinée et à Nioro. Toute sa vie durant il insista sur la crainte et l’adoration de Dieu, la prière, le travail, l’unité de la famille et le respect de la personne humaine. Il mourut en 1865 à Nioro.

Après Dioum Kaba qui dirigea le premier la mosquée jusqu’en 1865,  ses descendants qu’on a souvent appelé les ‘’Kaba Diakité’’ ou les ‘’Kabalanké’’ qui furent respectivement imams de la mosquée d’El Hadj Oumar Tall sont les suivants : Demba Kaba, Badjiri Dado Diakité, Madi Assa Diakité, Bakari Cissé Diakité, Bakari  Alama, Fodié Moulé Diakité, El Hadj Mohamed Sadikou Diakité et enfin Mamadi  Assa Diakité dit Madiassa (fils de Sadikou)  et non moins actuel imam. Il fut nommé à la tête de la mosquée en 2004.

Enfin nous espérons que cet article contribuerait à mieux faire connaitre cette mosquée et ses imams qui sont auteurs de manuscrits en arabe sur la jurisprudence, l’histoire, la littérature et la religion. A suivre……..

Cheick O Mara, Enseignant chercheur (INA)

 
SOURCE:  du   24 déc 2012.    

2 Réactions à La mosquée d’EL Hadj Omar et ses Imams : De l’arabe masdjid, la mosquée est un lieu saint, un lieu de culte musulman consacré à l’adoration de dieu.

  1. COUSIN

    Que Dieu nous protège et que la Bénédiction de ces grands hommes nous guide.

  2. tienimango

    laye cheick oumar le marabout vennu du senegal qui a tue beaucoup de maliens qui etaient dejas islamises…heureusement qu,il a ete tue aussi au mali par balobo buakary…..