Le temps est venu où IBK doit dire la vérité à son peuple.

9
Cheick Oumar Diallo
Cheick Oumar Diallo

Le président de la république  Ibrahim Boubacar KEITA, qui a été élu avec 77,77% lors de l’élection présidentielle de 2013, devrait, nous l’estimons, clarifier certaines questions devant ses électeurs et le peuple malien, notamment au lendemain de son retour de la visite officielle qu’il vient d’effectuer en France.  Il est certes vrai que le président a été accueilli en grande pompe à l’Aéroport international  de Bamako- Sénou  sous les ovations d’une foule de militants et sympathisants relativement jeune. Mais le président  n’a  rien préciser  en ce qui concerne  les vrais motifs de son voyage au-delà  de l’humour politique, alors que  nombreux sont les maliens qui voudraient savoir si le voyage de IBK en France annoncé à grande pompe par les journaux a permis au Mali de recouvrer Kidal, toujours aux mains  du MNLA. Il est certes vrai que la rentrée des classes avait été annoncé mais l’on s’est rendu à  l’évident que le vouloir ne peut jamais être effectif sans un pouvoir que seul la France peut offrir. Or rien n’a été dit sur l’appartenance ou non de Kidal au Mali avec précision. Ce qui reste l’arrière-goût amer de ce voyage ou IBK aurait été accueilli par des officiels subalternes de Paris. Nul doute que si cela était confirmé, la visite du président, loin d’être une gloire annoncée  abaisse encore d’avantage  l’image de notre pays  au rang sous préfecture  de la France. Dans tous les cas, bien que l’on ait vu le président sur les grandes artères parisiennes et  à l’esplanade  de  l’Elysée, l’accueil de IBK à l’aéroport  Charles  De gaule  de Paris  n’a pas été accessible aux  téléspectateurs,  pourquoi ?.

Il serait judicieux que IBK, président de la république du Mali partagent avec l’ensemble des maliens, ce que lui et Hollande se sont dit à propos de l’unité  du Mali et surtout à propos du statut toujours particulier de Kidal.

Autre point de clarification reste les récentes  distributions de logements sociaux  à certains éléments des groupes  armés qui du reste semble  jurer avec la transparence  et les règles d’attributions. On se rappelle  que  certains journaux  s’étaient  demandés  pourquoi tous les logements n’avaient  pas été attribués. Nous estimons que les services  concernés  devraient donner des clarifications sur ce double jeu, étant entendu que les autorités doivent  respecter la bonne  gestion de la chose publique.

L’Etat malien n’est-il pas lui-même responsable  du malaise social ? Comment  peut-on comprendre que les jeunes élèves et étudiants ressortissants  du nord venus à Bamako  soient logés à l’immeuble ABK loin de leurs camarades du pays qui sont au campus ?

Cette gestion deux poids deux mesures que le gouvernement semble cautionner n’est pas salutaire pour l’unité nationale et la réconciliation au Mali. Le gouvernement doit prendre  et assumer toute sa responsabilité pour éviter la discrimination entre les jeunes maliens qui est nuisible à l’avenir de notre pays. C’est bien pareils comportements  qui entrainent des frustrations  aux conséquences imprévisibles.

Aussi nous demandons aux autorités de distribuer la bonne information pour une meilleure éducation et une meilleure formation dont la jeunesse  malienne a aujourd’hui  besoin, tant  le meilleur citoyen reste  le mieux informé.

           

CHEICK O.H.DIALLO

 

Président du collectif des jeunes leaders pour le développement de la commune 6                                 

PARTAGER

9 COMMENTAIRES

  1. Quelle vérité voulez vous entendre? comme tout contrat, il ya des clauses qu’on n’expliquent pas, qui sont d’habitude d’ordre moral et chacun sait qu’il doit le respecter pour ne pas passer pour un traitre.
    Au nom de la raison d’état, on brime le peuple, on le violente et ce même peuple applaudit à grande joie.
    Pauvre Mali

  2. Mr Diallo tu as parfaitement raison il a été plutôt accueilli à l’Aéroport d’Orly par le Préfet de Val de Marne. C’est dans Cette préfecture qu’il ya France Média Monde

  3. LES 77 % C’EST GRACE AU CAPITAINE SANOGO ET COMPAGNONS
    SANS LA JUNTE PAS DE MATCH
    LE COUP D’ETAT DE LA JUNTE EST VEN AU BON MOMENT ET AVEC LA BÉNÉDICTION DICKO DU HCI

  4. Mr Diallo,le Mali n’appartient ni a Hallande ni a la France ,pour que IBK supplie a genoux ou debout la France de nous remettre Kidal.Les Nations Unies reconnaissent la
    Souverainete du Mali sur l’ensemble de son territoire,et cela depuis l’independance
    du Mali. Sur le plan de la loi internationale,rien ne justifie une quelconque autonomie politique attribuee a un groupe de rebelles composes de touaregues et d’Arabes
    agissant par pur racisme obscurantiste, qui ont commis au vu et au su de tout le monde les crimes les plus odieux contre l’humanite et les crimes de guerre les plus abjects,les plus repoussants. Il y a encore des Nations puissantes qui adherent a la Justice et a la Morale politique.Le President IBK a l’obligation de ne pas transiger sur l’integrite territoriale du Mali qui n’est pas negociable.S’il n’etait pas en mesure de preserver cette integrite territoriale,il devrait se retirer a temps.Dans le danger qui planerait alors,le Peuple du Mali saura a qui confier le Pouvoir supreme.Il y a de nombreux Maliens ou Maliennes ,Malinkes, Solinkes,Peuls, Touaregues,Arabes,Senoufos,Bambaras ,etc qui accepteront de continuer la defence du Mali et de lui garantir son integrite territoriale
    pleine et entiere.

  5. Mr Diallo,le Mali n’appartient ni a Hallande ni a la France ,pour que IBK supplie a genoux ou debout la France nous remettre Kidal.Les Nations Unies reconnaissent la
    Souverainete du Mali sur l’ensemble de son territoire,et cela depuis l’independance
    du Mali. Sur le plan de la loi internationale,rien ne justifie une quelconque autonomie politique attribuee a un groupe de rebelles composes de touaregues et d’Arabes
    agissant par pur recisme obscurantiste, qui ont commis au vu et au su de tout le monde les crimes contre l’humanite et les crimes de guerre les plus abjects,les plus repoussants.
    Il y a encore des Nations puissantes qui adherent a la Justice et a la Morale politique.Le
    President IBK a l’obligation de ne pas transiger sur l’integrite territoriale du Mali qui n’est pas negociable.S’il n’etait pas en mesure de preserver cette integrite territoriale,il devrait se retirer a temps.Dans le danger qui planerait alors,le Peuple du Mali saura a qui confier le Pouvoir supreme.Il y a de nombreux Maliens ou Maliennes ,Malinkes, Solinkes,Peuls, Touaregues,Arabes,Senoufos,Bambaras ,etc qui accepteront de continuer la defence du Mali patriotiquement

  6. Le silence de IBK est synonyme de mauvaise nouvelle. Si la visite aurait ete un succes , les maliens allaient le savoir avant le retour du president. J’ai peur que le cas du soudan ne se repete au Mai .
    Kay. D

  7. En visite d’état en France, la première selon les griots d’IBK celui ci fut accueilli a l’aeroport par un préfet … C’est est la premiere fois que cela arrive… Choguel Kokalla du nom du champ de son maitre peut il nous dire le contraire…et nous fournir la justification….?

Comments are closed.