L’eau potable n’est pas un luxe et doit être disponible en toute période, telle est la conviction du ministre de l’Energie et de l’Eau, Malick Alhousseini

0

Dans le cadre des mesures de prévention de la période de forte canicule d’eau dans la capitale, le ministre de l’Energie et de l’Eau a visité vendredi dernier plusieurs installations d’adduction d’eau sommaire dans les quartiers de Niamakoro et Faladié en commune VI du district de Bamako.  Le ministre Malick Alhousseini était accompagné pour la circonstance des membres de son cabinet et des directeurs de services relevant de son département. Cette visite s’inscrit dans le cadre d’une série de sorties sur le terrain initiée par le département en vue de répondre aux préoccupations des populations en matière d’accès à l’eau potable, conformément au projet de société du président de la République Ibrahim Boubacar Kéita.

Le ministre Malick Alhousseini, en terrain connu, entend ainsi s’enquérir de visu les réalités et le quotidien des populations et échanger avec eux sur les mesures prises par son département pour soulager leur souffrance en période de canicule pendant laquelle la demande en eau augmente. L’eau potable n’est pas un luxe et doit être disponible en toute période, telle est la conviction du ministre de l’Energie et de l’Eau.

Au cours de sa visite à laquelle ont pris part les autorités communales et administratives des quartiers de Niamakoro et Faladié, le ministre a successivement visité les adductions d’eau sommaire de Diallobougou, du centre de santé de Niamakoro, de Fadianbougou, Dougoukoro,  et des secteurs I  de Niamakoro.

A Diallobougou, c’est un château d’eau de 50 m3 qui desservait une partie du quartier. L’installation, aujourd’hui en panne, fournissait également de l’eau aux 1000 élèves de l’école communautaire de la localité. Le ministre a instruit la réhabilitation de l’ouvrage et la création d’un point d’eau spécifique pour l’école.

Idem pour centre de santé de Niamakoro qui dispose d’un château de 40m3 fonctionnant sur le solaire. Ici l’installation est sous exploitée alors que son débit est suffisant pour fournir de l’eau aux habitants. Le ministre a instruit la rénovation de l’équipement solaire et l’augmentation des bornes fontaines pour augmenter la desserte dans la zone et limiter l’accès du centre aux malades.

 Sur les 6 adductions d’eau sommaire du quartier seulement deux fonctionnent normalement. Les autres vont être réhabilitées ou rénovées dans un bref délai

Au centre de santé de Niamakoro Dougoukoro, un autre château d’une capacité de 65 m3 dessert la zone, mais se trouve sous exploiter. Ici la visite a permis au ministre de l’Energie et de l’Eau que des équipements d’adduction d’eau prêt à donner de l’eau aux populations ne sont pas opérationnels. Il a instruit leur mise en fonctionnement le plus tôt possible.  Le ministre a constaté que sur les 6 adductions d’eau sommaire du quartier seulement deux fonctionnent normalement. Les autres vont être réhabilitées ou rénovées dans un bref délai.

A Faladié,  le ministre a visité les zones critiques du quartier. Il s’agit d’une zone située en hauteur où en période de forte demande l’eau arrive difficilement dans les robinets. La SOMAGEP qui dispose dans la zone d’une station pour la circonstance entend renforcer les capacités de ses machines.

Avec les populations et des autorités locales, le ministre a échangé sur les dispositions prises par son département notamment à travers l’opération citerne pour fournir l’eau aux populations pendant toute la période de forte chaleur.

Le ministre Malick Alhousseini a rappelé l’intérêt que  son département accorde à répondre au besoin en eau des populations sur l’étendu du territoire. Il a instruit la réhabilitation et la rénovation de toutes les installations en panne dans les localités visitées. Le ministre Malick Alhousseini a aussi et surtout souhaité l’implication de tous les acteurs pour l’atteinte des objectifs en matière d’accès à l’eau potable notamment à travers le grand projet d’approvisionnement en eau de Bamako à partir de la localité de Kabala. Le schéma directeur d’alimentation en eau potable de la ville de Bamako, en cours d’exécution, apporter une réponse à la pénurie d’eau dans la capitale.

La présente visite du ministre Malick Alhousseini a été vivement saluée par les populations qui ont apprécié le pragmatisme et les propositions concrètes prises par le département en charge de l’eau pour prévenir la période de forte chaleur.

CM/MEE

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here