Les 4 V de Madani Tall : Cheick Modibo présidentiable ? Au-delà de la loi, il y a la morale

12 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Pourquoi confier une mission à quelqu’un pour que celui-ci la réalise à son profit au détriment des autres citoyens? Plus qu’une affaire de constitutionnalité, c’est une question de confiance et de morale… On ne saurait être à la fois juge et partie !

Madani Tall

Aujourd’hui au Mali, il est dangereux de contester un Premier Ministre qui a tous les pouvoirs, sans contrôle et sans arbitres. Mais il est encore plus dangereux de ne pas défendre la morale en politique, car ce sont nos enfants qui en payeront le prix.

Un jeune homme préoccupé m’a posé cette question: «Que vous dit la décision du PM de se présenter aux élections? Est-ce que quelqu’un pourra s’y opposer sachant qu’il n’y a aucune loi qui lui interdise de se présenter ?».

La réponse est que si la Constitution n’interdit à aucune personne jouissant de ses droits civiques de briguer la Présidence du Mali, il existe néanmoins un arsenal pour protéger contre les dérives. Car «les prérogatives accordées aux individus le sont moins dans leur intérêt personnel que dans celui bien compris du corps social».

Tout bon juriste sait que «Les valeurs démocratiques sont protégées par l’interdiction d’abus de droits constitutionnels». Ainsi, les juges constitutionnels peuvent se prononcer et invalider une telle candidature.

Le principe d’interdiction d’abus de droit permet de défendre les bases éthiques que promeut le droit constitutionnel. Car «n’est pas admis un abus de droits, ni l’exercice de droits au cas où cela porterait atteinte aux droits et aux intérêts légitimes d’autrui ».

Dans le cas de la transition, l’actuel Premier Ministre a été désigné compte tenu de sa réputation de probité et de compétence et non de son poids politique. En somme, sur la base de la confiance des autres acteurs et de la population sur ses aptitudes et sa neutralité.

Selon l’Accord – cadre «Un Premier Ministre de transition, chef du gouvernement, disposant des pleins pouvoirs et ayant pour mission de conduire la transition, de gérer la crise dans le nord du Mali et d’organiser des élections libres, transparentes et démocratiques ».

Alors, même en absence de texte le prévoyant explicitement, l’esprit de cet accord et les circonstances de sa nomination lui interdisent une quelconque intention présidentielle qui serait un détournement de la transition à son profit.

Il est évident que si avec ses pleins pouvoirs, son souci est de renforcer son parti avec les ressources de l’Etat, en faire un instrument personnel, en vue  d’élections, au lieu de se consacrer à sa mission, les juges constitutionnels auront un cas patent d’abus de droit constitutionnel. Et le peuple malien ne manquera pas de juger ce qui serait un abus de confiance !

 

Car, pourquoi confier une mission à quelqu’un pour que celui-ci la réalise à son profit au détriment des autres citoyens? Plus qu’une affaire de constitutionnalité, c’est une question de confiance et de morale.

«Les gens se réunissent et demandent à un Malien que tout le monde pense honnête d’organiser des élections et libérer le Nord et c’est lui qui devient le candidat, une fois qu’il a neutralisé tout le monde ? »

Le Président Dioncounda Traoré, dont le pouvoir émane de la constitution et qui préside le premier parti du pays, par respect pour l’esprit des lois dit ne pas être candidat et ce serait celui qu’il met en mission et qui a plein pouvoir d’influer sur les élections qui parlerait de candidature ?

Le jeune frère capitaine a eu l’intelligence de refuser une présidence que certains lui proposaient, et c’est celui qu’il est parti chercher pour mission de confiance qui va se présenter ?

Le peuple Malien a eu confiance en lui eu égard à sa réputation et c’est lui qui va démontrer que l’ambition dépasse la confiance ?

Est-ce lui, dont on a fait l’acteur principal de la transition qui voudrait se présenter au détriment de l’esprit d’apaisement et de la transparence, sans considération de l’esprit des lois ?

Il ne peut s’agir que d’une rumeur, car le Premier Ministre ne peut pas trahir la confiance des Maliens qui l’ont mis là, croyant qu’il travaillerait pour l’intérêt général et non pour lui-même.

Pourtant, la mission qui a été confiée au Premier Ministre est un privilège donné à peu de fils du pays. Il devrait en saisir l’opportunité pour se «sacrifier» pour son pays et entrer dans l’histoire, plutôt que de se perdre en conjectures.

Si cette rumeur est avérée, même si l’on pourrait se sentir déjà un peu trompé, il faut qu’il démissionne dès maintenant et aille préparer sa candidature, et laisser la place à quelqu’un qui n’aura l’esprit qu’à la reconquête du nord de notre pays et l’organisation des élections transparentes et démocratiques.

En résumé, Cheick Modibo Diarra, doit savoir qu’il est déjà en train de diriger le Mali. Il n’a qu’à s’occuper du problème du Nord du Mali déjà. En voulant se présenter aux élections, lui-même se discrédite, car on ne peut être juge et partie. Le Président Dioncounda Traoré pourrait lui aussi invoquer ce droit, mais respecte la tradition républicaine et démocratique de notre pays.

Il faut souvent savoir se sacrifier pour l’amour de son pays. Surtout si c’est pour une bonne cause.


SOURCE:  du   8 nov 2012.    

12 Réactions à Les 4 V de Madani Tall : Cheick Modibo présidentiable ? Au-delà de la loi, il y a la morale

  1. Sakoibakèlè

    Mr TALL C’est aujourd’hui que vous parlez de morale, vous n’avez pas honte en tant que ancien conseiller spécial de ATT. Si Cheick modibo veut se présenter pour barrer la route à toi et ton clan ATT et FDR qui avez plongé le pays dans le KO total, nous disons OUI et OUI à sa candidature, comme ce n’est que de la calomnie pour le moment, attendons donc qu’il achève ses missions, à savoir la libération du nord et le retour de l’administration dans les zones libérées.

    Dieu a fait un cadeau précieux au MALI, ne crachons pas déçu, CHEICK MODIBO est une chance pour le MALI.

    A bon entendeur SALUT!

  2. 1FILSDUMALIBA

    Qui a une moralite et le sens de ne travailler que pour le peuple au Mali? Avez vous Mr.Tall? Personne n’a oublie hier quand vous feriez chuter le Mali avec Att. Qui le conseilliait specialement? Pas vous n’est pas?
    Neanmoins votre analyse est plausible si on est dirige par des honnetes personnes et j’espere le temps nous portera tous et toutes conseils et nous apportera la verite.

  3. Lasstuss

    Au-delà de la loi, il y a la morale…….tu aurais dû dire ca à ton mentor ATT quand tu étais son conseiller spécial…….

  4. konab2010

    je suis sûr que cet idiot le payera de sa vie il connait pas nous les maliens il croit que le mali est la planete mars son corps finira dans la rue

  5. pointeur

    y a t’il une constitution? si oui laquelle? Celle de 1991 n’existe plus le pays est dirigé par un accord cadre!…si vous vous souvenez. S’il y a une constitution différente de celle de 1991 on changerait de République ce qui n’est pas le cas et s’il y a un changement dans la constitution de 1991 on est pas au courant…!REVEILLEZ VOUS MALIENNS VOYEZ LA REALITE!

  6. muse

    Merci tonton pour cette contribution, que le Tout puissant nous aide ds ces moment difficile.

  7. maiga a souma

    l’histoire de moussa et att doit inspirer tout le monde au mali. moussa et att ont tous pensé que tout leur est permis, mais, dieu, lui, il en a decidé autrement.
    diarra peut continuer, il subira le même sort

  8. emoo

    Il y a la morale pour ceux qui savent tout ce que cela veut dire. CMD n’a aucun sens de la morale encore moins de la dignite, il a pose suffisamment d’actes qui soutiennent cette appreciation, et personne ne doit en etre surpis.

    Quand un premier des ministres a les 12 plaies de Modibo:

    1-porte personnellemnt un decret tripatuoille a la television,
    2-quand un PM dissimule une decison de justice,
    3-quand um PM manipule et corrompt les leaders religieux en quete de pittance,
    4-quand un PM se plait a toujurs contredire la premiere insitution de la republique,
    5-quand un PM se met en tenue militaire devant l’armee pour leur raconter que le temps de la reconquete est arrivee est que nous attendons toujours depuis 6 mois,
    6-quand un PM promet un elargissement pour une union et se distrait avec une addition, quand un PM enleve des minstres et les fait rentrer par la fenetre,
    7-quand dit qu’il faut dix ans pour resoudre le probleme du nord, se hate ensuite avec lenteur et subitement se trouve des qualites de va en guerre a l’occasion de lassemblee des nations unies,
    8-quand un PM decide de restaurer l’ordre ancien du regime dicatorial du criminel Moussa,
    9-quand un PM decide publique de convoler en mission avec la journaliste de son choix sans scrupules et aucune consideration de l’organisation de l’institution,
    10-quand un PM declare sans vergogne qu’il n’a de compte a rendre a personne et personne ne peut recevoir une demission de sa part,
    11-quand un premier ministre se tape la poitrine pour dire il est le meilleur gouvernment de notre pays depuis l’independance alors meme qu’il est incapable de resoudre les problemes a la base de sa nommination carabinee,
    12-quand un premier minsitre n’a aucun respect pour ses collaborateurs y compris les ministres de la republique, alors, je vous dis il faut demander la reponse a Amadou Kaya Sanogo et accesoerement a la petite conscience de notre premier des ministres l’incompetent menteur CMD.