Les intellectuels et hommes de culture maliens face à la crise sécuritaire et institutionnelle : Vers l’éclosion de la série malienne ‘’regards sur une crise’’

1 réaction [-] Texte [+] Email Imprimer

La recherche de la vérité historique et culturelle est une occupation exaltante et saine, un symbole fort de cohésion, de cohérence, un partage de valeurs fondamentales de référence, une implication poussée, en un mot, un gage de réussite, un placement sûr parce que s’adressant à l’homme, capital le plus précieux.

Chirfi Moulaye HAIDARA

Les citations suivantes de grands penseurs musulmans sont suffisamment édifiantes sur le sujet : « reconnais d’abord la vérité et tu reconnaîtras les véridiques » ; « nous ne devons pas avoir honte de révéler la vérité et de l’accueillir d’où qu’elle vient. La vérité n’est jamais vile, elle ne diminue jamais qui la dit, ni celui qui la reçoit. La démarche dans laquelle s’est engagée la Série «  Regards sur une crise » depuis l’avènement des problèmes en cours au Mali dont l’acuité se confirme au fil des jours, en permettant les contacts de proximité dans le milieu de l’intelligentsia malienne, le développement de valeurs humaines de base  (solidarité,  partage, sens de la famille, des amis, des collègues, don de soi etc) est une démarche de progrès à laquelle souscrivent moult intellectuels qui mettent au centre de leurs préoccupations le second souffle dont a besoin le Mali pour sortir de l’ornière, pour développer, renforcer des habilités essentielles, à savoir, entre autres, l’écoute active, le feedback, la mobilisation, la communication action, la vision..

Il ne revient à l’esprit de personne de douter de l’impérieuse nécessité  de mettre fin, pour de bon, au paroxysme de barbarie atteint par les deux crises majeures qui persistent  au Mali (crise sécuritaire, crise institutionnelle) sur fond d’actes odieux, de gestes de vandalisme, de propos malveillants, de prolifération d’associations à des buts souvent lucratifs, de crimes inimaginables dans un grand pays au passé si glorieux. La destruction de biens matériels et immatériels de l’héritage culturel malien pour ne pas dire de l’humanité toute, les comportements déviants, les problèmes de leadership, les empoignades verbales, tout cela  cause un tel accablement qui ne peut laisser personne indifférent. C’est dans cette optique ouverte et constructive que va s’extérioriser utilement tout attachement à servir avec loyauté et détermination la Série « Regards  sur une crise ».

L’engagement à ce niveau ne peut être motivé que par la conviction inébranlable d’une  entière disponibilité à prôner la conjugaison des efforts et des possibilités de personnes tant physiques que morales pour promouvoir une cause commune, pour avoir une large vision  partagée des événements aux fins de mieux contribuer à la bonne et saine gestion de leurs impacts au lieu de les subir, à défaut de pouvoir les prévenir. La Série  «  Regards sur une crise » vise des objectifs nobles correspondant particulièrement à des  préoccupations clés de sauvegarde de principes d’éthique et de morale universels : elle est tout indiquée pour  permettre à tout un chacun d’apporter une réelle valeur ajoutée à ses produits et services, en direction du grand public.

Le déclenchement d’une opération de grande envergure dont le but consiste à documenter, autant que faire se peut, l’ensemble des événements ayant conduit à l’effondrement de l’Etat malien, ne peut être qu’une bonne chose dans la voie du salut national, voire supranational d’autant plus que, malgré les apparences, le commun des maliens et des maliennes et  de leurs sympathisants étrangers, est convaincu que les traditions de pacifisme, de piété et de démocratie qu’a su entretenir le peuple malien depuis des années, sauront, pour le retour de la paix et de la cohésion sociales, l’emporter sur les ambitions et les idées extrémistes d’une minorité qui a su profiter de l’instabilité passagère  pour commettre des exactions et des dérives inimaginables dans un pays africain, carrefour de brillants  civilisations multiséculaire, acquis de bonne heure aux vertus d’un islam tolérant qui ne saurait être un facteur de blocage. La recherche-écriture constitue le leitmotiv de cette opération initiée et  mise en œuvre par le Mouvement Mali-valeurs et son collectif de chercheurs, artistes, intellectuels, personnes ressources, rapporteurs d’histoire. C’est ainsi que, soucieux de la tournure que prennent les événements qui ont ébranlé le septentrion malien avec l’envahissement de plus des  2/3 du territoire national par des groupes armés, une partie de ce collectif ressources a organisé, le jeudi 10 mai 2012, de 10H à 13H, une conférence de presse à laquelle était conviée l’ensemble des médias nationaux et internationaux présents à Bamako. Cette rencontre unanimement appréciée qui s’est tenue à la Maison de la Presse à Médina Coura, visait surtout à porter la réplique au discours indépendantiste du MNLA et de ses lobbies. Elle a été animée par d’éminents hommes de culture, des notables dont le Professeur Bakari Kamian (Président de la Conférence), Ismaila Samba TRAORE ( Modérateur), Mohamed Mahamoud Oumrany (excusé pour des contraintes de dernière minute), Salem Ould Elhadje, Filifing Sako, Chirfi  Moulaye Haidara, Zéidan Ag Sidalamine, Bintou Sanankoua, Mohamed Zouber, Chaka Bagayoko, Moussa Ag Intazoumé.

Un ouvrage est en cours d’édition sur la rencontre et se veut surtout un recueil de textes, de témoignages qui correspondent  à la matière de l’ouvrage, c’est-à- dire l’aboutissement,  par d’émérites intellectuels, d’un long travail de réflexion, de recherche, de collecte, enrichi pour une  publication à grande échelle.  Il y’a lieu de rendre un hommage vibrant au Président de Mali-valeurs, à sa remarquable implication, de jour comme de nuit, pour faire de la campagne en cours, un véritable projet d’entreprise performante et tournée vers l’avenir, un creuset d’excellence. Les exceptionnelles qualités techniques et humaines de Mr Ismaïla Samba TRAORE, demeurent des atouts indéniables, susceptibles de donner à la Série « Regards sur une crise » toutes les impulsions que requiert son épanouissement à la satisfaction générale.

 

Sous son autorité, avec le dynamisme et la verve remarquable qui le carctérisent, plusieurs livres ont été écrits et publiés, ou sont en cours d’édition, à savoir, entre autres : chronologie d’une crise par Assane Koné ; l’occupation du Nord du Mali par Doumbi Fakoly, Ciré Bâ et Boubacar Diagana ; Regard sur la cité meurtrie de  Tombouctou, vieille métropole de savoir, de culture millénaire : des stigmates indélébiles par Chirfi Moulaye HAIDARA ; répliques par Mahmoud Zouber, Salem Ould Elhadje et Chirfi Moulaye Haïdara ; La question touareg  par Zéidane Ag Sidalamine ; le Mali, de l’écroulement à l’émergence par Séga Goundiam ; la  rébellion touareg, pas Hamidou Magassa ; Bamako, ventre de rumeurs par Hamidou Berthé ; justice transitionnelle et paix durable par Boubacar Bâ :le patriote et les djihadistes par Mohames Ag Erless ; les indignés de Kati par Facoh Donki Diarra etc.

 

Par Chirfi Moulaye HAIDARA

SOURCE:  du   18 nov 2012.    

Une Réaction à » Les intellectuels et hommes de culture maliens face à la crise sécuritaire et institutionnelle : Vers l’éclosion de la série malienne ‘’regards sur une crise’’

  1. Dr ANASSER AG RHISSA

    RÉSUMÉ DE LA LETTRE OUVERTE PORTANT SUR LE GUIDE ET LA PLATEFORME DE CONCERTATIONS NATIONALES ET DE NÉGOCIATION POUR UNE SORTIE DURABLE ET HONORABLE POUR TOUS DE LA CRISE MALIENNE

    Tous les Maliens n’acceptant pas le terrorisme incluant ceux de la diaspora et des régions doivent participer à ces consultations nationales.

    De même que les groupes armés, MNLA et Ansar Dine, respectant certains principes (non impunité, respect des droits de l’homme) et certaines conditions (refus du terrorisme, restauration de l’intégrité territoriale, laïcité).

    Bonjour,
    Cette proposition s’adresse à son Excellence Monsieur le Président par intérim du Mali, Dioncounda Traoré, à son Excellence Monsieur le médiateur de la CEDEAO pour la crise Malienne, à son Excellence Mesdames et Messieurs les membres du gouvernement de transition du Mali, à Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs les responsables du comité d’organisation des concertations nationales et à tous les Maliens.

    C’est le résumé d’une lettre ouverte publiée sur internet, en particulier sur maliweb, tamtaminfo, agora21 et facebook.
    Devant la gravité de la situation au Mali induite par les crises institutionnelle, sécuritaire mais aussi économique, je me permets de vous écrire cette lettre ouverte pour vous faire :

    (1) une proposition portant sur la gouvernance, l’utilité des concertations nationales et la condition de sortie de la crise Malienne. Téléchargeable depuis le portail agora21, sur internet, elle est intitulée :
    [Proposition] GOUVERNANCE, UTILITE DES CONCERTATIONS NATIONALES ET SORTIE DE LA CRISE MALIENNE

    (2) une proposition de sortie, honorable pour tous, de la crise Malienne. Téléchargeable depuis le portail agora21, elle est intitulée sur internet :
    Mali : SECURISER LA POPULATION PUIS OPTER POUR UNE SORTIE DE CRISE HONORABLE POUR TOUS EN GARANTISSANT LA RECONCILIATION ET L’UNITE NATIONALES PAR UNE SOLUTION NEGOCIEE VIA UNE CONFERENCE GLOBALE DE COMPROMIS ENTRE MALIENS

    (3) une proposition d’un guide et d’une plateforme de concertations nationales et de négociation pour une sortie durable et honorable pour tous de la crise Malienne. Elle fait l’objet de cette lettre ouverte.

    Ces propositions ont été enrichies par les très nombreux échanges que
    j’ai eus sur internet, en particulier sur maliweb, essor, tamtaminfo, agora21, facebook, avec des milliers d’internautes au sujet des conférences nationales et de la solution à la crise Malienne. Je profite pour les remercier pour leurs contributions et leur engagement.

    Je propose un guide et une plateforme, qu’il est souhaitable que tous les Maliens utilisent, pour aider à résorber durablement la crise.

    Il est souhaitable qu’ils soient utilisés par le gouvernement de transition du Mali et le comité d’organisation des concertations nationales comme faisant partie des bases de discussions et comme Guide et Plateforme de concertations nationales et de négociation pour une sortie durable et honorable pour tous de la crise Malienne.

    Ce guide et cette plateforme peuvent aussi être utilisés par le médiateur de la CEDEAO pour la crise malienne comme plateforme de négociation.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
    E-mail: Webanassane@yahoo.com