Lettre ouverte à la CENI, aux candidats a l’élection présidentielle 2016 au Niger, au CNDP et aux partenaires : éviter les dérives de l’élection qui a démarré dans un climat apaisé et de paix

0
Lettre ouverte à la CENI, aux candidats a l’élection présidentielle 2016 au Niger, au CNDP et aux partenaires : éviter les dérives de l’élection qui a démarré dans un climat apaisé et de paix

Au Niger, après un déroulement dans un climat apaisé de paix, du scrutin présidentiel du 21 février 2016, premier tour, couplé aux législatives, et après deux jours de dépouillement, la coalition COPA (COalition Pour l’Alternance) et l’opposition contestent les résultats pour irrégularités (résultats entachés d’erreurs avec deux mille cinq cent (2500) bureaux de vote fictifs, mascarade, complicité de la CENI).

 

Quelle attitude adoptée face à cette situation ?

 

  1. Que craignent la COPA et l’opposition ?

 

Le candidat, Président sortant, Mahamadou Issoufou, avait promis « un coup K.O » pour remporter dès le premier tour l’élection présidentielle 2016 au Niger.

 

La majorité présidentielle pense que compte-tenu des résultats sortis des urnes, le « un coup K.O » pourrait être possible.

 

La COPA et l’opposition pensent que les résultats sortis des urnes, qu’ils détiennent à travers leurs représentants dans les différents bureaux de vote, ne permettent pas de réaliser ce « un coup K.O » et qu’un deuxième tour est incontournable.

 

La COPA et l’opposition contestent les résultats pour irrégularités (résultats entachés d’erreurs avec deux mille cinq cent (2500) bureaux de vote fictifs, mascarade, complicité de la CENI).

 

  1. Qui gagnera ?

 

La majorité présidentielle pense que le « coup K.O » en faveur de Mahamadou Issoufou, dès le premier tour, pourrait être possible.

 

J’avais envoyé une lettre ouverte en ligne [2] aux candidats à l’élection présidentielle 2016 au Niger dans laquelle je donnais mon pronostic à l’issu du scrutin premier tour de la présidentielle 2016 au Niger (dans l’ordre : Premier, Mahamadoui Issoufou ; Deuxième, Hama Amadou et Troisième, Seyni Oumarou) et j’expliquais que l’avènement du deuxième tour de l’élection présidentielle 2016 au Niger sera facilitée par l’émiettement des voix du au grand nombre de présidentiables, dont certains sont redoutables, et par le phénomène de «  buzz » (communication amplifiée entre Nigériens sur la candidature de Hama Amadou, son incarcération et son cas).

 

Ma lettre ouverte stipule qu’à l’issu du deuxième tour, le report des voix de l’opposition sur leur candidat en tête (Hama Amadou d’après mon pronostic) parmi leurs présidentiables et le buzz feront gagner ce dernier.

 

  1. Que faire maintenant ?

 

COMPTE-TENU DES CONTESTATIONS DES RÉSULTATS DE LA PRÉSIDENTIELLE 2016 AU NIGER PAR LA COALITION COPA ET L’OPPOSITION, LES VÉRIFICATIONS IDOINES, EN PRÉSENCE DE TOUS LES ACTEURS DONT LES REPRÉSENTANTS DES PARTIS POLITIQUES ET DES CANDIDATS, DOIVENT ÊTRE FAITES PENDANT QUE LES OBSERVATEURS INTERNATIONAUX SONT AU NIGER POUR ÉVITER D’ÉVENTUELLES DÉRIVES AUX CONSÉQUENCES INESTIMABLES ET DES COMPLICATIONS FUTURES.

 

Par la suite, quelque soit la configuration, qu’il y ait un seul tour ou pas, les candidats et les électeurs doivent accepter le verdict.

 

Nous savons que l’Homme propose, DIEU dispose.

 

A travers des analyses, l’Homme peut proposer soit un seul tour pour l’élection présidentielle 2016 au Niger OU BIEN deux tours (un premier tour suivi d’un deuxième).

 

Le choix de DIEU est unique et si les analyses sont objectives, justes et impartiales, elles pourront coincider avec le choix idoine.

 

Concernant l’élection présidentielle 2016 au Niger, TOUS LES ACTEURS doivent militer pour une élection apaisée dans un climat de paix et de sérénité, QUE LE MEILLEUR GAGNE, QUE CE SOIT EN UN TOUR OU BIEN EN DEUX TOURS.

 

Ils doivent accepter celui qui gagne et reconnaitre sa victoire pour la quiétude générale.

 

  1. Contact :

 

Dr ANASSER AG RHISSA
Expert TIC, Gouvernance et Sécurité

E-mail : Webanassane@yahoo.com
TEL 97 89 41 55

 

  1. Références

 

[1] Dr ANASSER AG RHISSA, Lettre ouverte aux candidats à l’élection présidentielle 2016 au Niger : Attentes des Nigériens et socle unificateur et réconciliateur, Parue le 08 Février 2016 sur tamtaminfo.com , Nigerdiaspora.net  et facebook

 

[2] Dr ANASSER AG RHISSA, Lettre ouverte aux candidats à l’élection présidentielle 2016 au Niger : le buzz peut faire pencher la balance et aider à gagner, Parue le 16 Février 2016 sur tamtaminfo.com  et facebook

PARTAGER