Lettre ouverte à Monsieur le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita

9

Monsieur le Président,

Je voudrais, conformément aux dispositions de l’article 42 de notre constitution, Monsieur le Président de la République, que vous usiez des prérogatives que la Constitution et le peuple malien vous confèrent pour dissoudre cette Assemblée nationale qui, dans sa forme actuelle, ne répond plus à aucun critère fondant sa légitimité populaire ; car elle est de toute vraisemblance à la solde d’une infime minorité du peuple. La dernière motion de censure contre le gouvernement a été formellement rejetée. Je dis bien formellement ! En revanche, aucune personne de bonne foi ne saurait contester que le rejet de la motion est purement formelle et qu’en réalité la grande majorité des maliens n’ont ni confiance à l’assemblée nationale qui a rejeté la motion de censure, ni le gouvernement à qui cette assemblée a renouvelé sa confiance.

Faites preuve s’il vous plait de leadership et redonnez la souveraineté au seul souverain : le peuple malien ! Si le peuple a confiance en la majorité actuelle, elle lui renouvellera sa confiance, j’en suis convaincu !

Monsieur le Président,

Je ne sais pas si vous êtes imprégné des difficultés et préoccupations actuelles des maliennes et maliens. Je voudrais quel qu’en soit vous exhorter à prendre en considération le fait que les populations maliennes sombrent chaque jour de plus dans le désespoir. Vous avez été plébiscité pour votre promesse tournant autour de « l’honneur du Mali » et du « bonheur des maliens ». Aujourd’hui la déception est totale ! L’insécurité est, incontestablement d’une autre nature, plus grande qu’au moment de l’occupation par les soi-disant groupes armés, malgré que vous traitiez même avec le diable. Je vous demande honnêtement si vous saviez combiens de vaillants soldats maliens meurent chaque semaine ! Savez-vous, combien de fois par heures au Mali, les droits humains les plus élémentaires que vous êtes constitutionnellement contraint de préserver même si lors de votre prestation de serment vous avez omis de jurer de respecter et de faire respecter la Constitution et la loi ? Saviez-vous à quel enseigne la corruption, le népotisme, la gabegie, la mauvaise gouvernance et que sais-je nous font sombrer chaque seconde qui passe de plus dans le désespoir ?

Monsieur le Président,

Au cas où le peuple ne renouvellera pas sa confiance à la majorité actuelle, démissionnez, allah kaman ! Le président de la nouvelle assemblée nationale exercera en vertu de l’article 36 al. 2 de notre Constitution les fonctions de président. A partir du moment où c’est votre premier mandat, vous auriez encore la possibilité de vous représenter et de redemander la confiance du peuple !

Soyez Passionné par le pouvoir et en même temps capable de retransmettre au peuple ce qu’il vous confié.

Ma démarche est loin de toutes considérations politiques  et de défense des intérêts partisans. Je ne suis mû que par les intérêts supérieurs de la Nation malienne. Je reste convaincu que la dissolution de l’Assemblée nationale, dans sa forme actuelle, favorisera le retour de la sérénité au sein de la classe politique et ramènera la paix civile dans notre pays, cette paix sans laquelle aucun des défis majeurs ne saurait être levé, aucune émergence, aucun développement n’est possible !

Tout en vous souhaitant une bonne réception, je vous prie Monsieur le Président de la république de croire en l’assurance de ma respectueuse considération.

 

Mohamed Maiga

 

PARTAGER

9 COMMENTAIRES

  1. Arrêtons de plaisanter!!!!
    Monsieur Maïga, toute personne objective saurait vous dire sans ambage que vous êtes dans la pire spéculation.
    Comment qualifiez vous ce qui est arrivé à l’Etat Malien en 2012?
    Les analystes s’accordent à dire que c’était la conséquence de l’échec de notre démocratisation; L’Etat a failli. C’est pourquoi on se devait (en tant que malien bien sûr) restaurer l’Etat. Aujourd’hui, on ne peut pas ne pas reconnaître qu’il y a un Etat.
    Monsieur Maïga, dites, de toute l’histoire du Mali, quand est le peuple malien a été souverain? QU’est ce que c’est la souverainneté du peuple selon vous?
    Vous nous proposez de disoudre l’assemblée nationale. Voulez vous qu’on retourne à l’état de 2012? NON! Nous autres, nous avons déjà pris groût dans le fait d’aller de l’avant.

  2. ROD, ce n’est pas IBK qui a mis le Mali completement sous la coupe de la France? Nous le savons trous que Modibo n’aimait pas la France, que GMT etait de meme comme AOK et ATT, mais ce seul IBK a permis le retour de la colonisation du Mali par la France, appelons un chat-un chat. Quand tu parles d’arabisation, c’est le meme IBK qui comme ses discours apatrides avec le nom d’Allah et utilise apres le bon Francais des Petits-Negres de Paris. Alors to malheur commence par ton IBK, a bon entendeur, salut.

    • OU EST PASSE DIONCOUNDA DANS TOUT CA? ATT, AOK…
      JE ME SOUVIENS D’UNE PHRASE QUE IBK FRAICHEMENT ELU A PRONONCE A LA RENCONTRE AVEC LES MALIENS DE FRANCE, JE CITE….NE ME FAITES PAS MONTER AU SOMMET DE L’ARBRE POUR APRES COUPER LE TRONC…..

      CHER MALIDJIGUI- LA TRAITRISE ARABO-JUDEO-CHRETIENNE EST LA NORME CHEZ LES PEUPLES COLONISES PAR LA FRANCO-ARABIE, LES HOMMES SONT FAUX MEFIANTS LES UNS DES AUTRES, EGOISTES ET TRAITRES!

      MA LOGIQUE EST QUE IBK SURVIVE AUX CHANGEMENTS EN FRANCE ET CECI NOUS PERMETTRA DES AVANTAGES DANS LES PROCESSUS, AU LIEU DE NOUS AMENER UN IBK2 MEDIOCRE DE TOUTE FACON !

  3. UN COUSIN MAIGA TYPIQUE, TOUS LES MALIENS SONT DES IDIOTS LUI IL EST BENI ET RUSE, IL A TOUTES LES SOLUTIONS MON COUSIN KOHAMED(NOM DE LARBIN) MAIGA (NOM DE DRAGON SOUFFLEUR DE CHAUD ET FROID LANGUE DE MIEL)!

    LE PEUPLE C’EST QUI?
    >POLITICARDS > IMAMS> PRECHEURS> VOLEURS. PIONS DE LA FRANCES.PIONS DES ARABES? (CE SONT PAS EUX LE MALI, PAS LES MALHONNETES-REPUBLIC DE BAMAKO!!!!
    QU’EST CE QUE CE PEUPLE SI ENUMERE SAT FAIRE? RIEN!

    QUI TOUCHE A IBK EN CETTE PERIODE EST PUREMENT ET SIMPLEMENT UN ENEMI DE LA NATION MALIENNE!

    NOUS AVONS BESOIN DE STABILITE ET DE CONTINUITE DANS LA SERINETE!

  4. Malheureusement nous sommes solidement piégés. Même au terme normal de leur mandat, une nouvelle élection n’est pas donnée d’avance. Prions déjà que la présidentielle puisse se tenir à la date prévue, au rythme où nous allons.

  5. tu es sûre que quelqu’un va te prendre au sérieux! ! mais regarde toi avec ta tête de cow-boy,arrêté de nous fait voir ce comédien

  6. Mohamed Maïga, ne perdez pas votre temps à dialoguer avec un sourd. Cet homme auquel vous adressez ce courrier ne vit plus dans le même monde que vous. Il est au diapason des préoccupations que vous énumérez. Il a trahi le peuple, trahi son serment, trahi le Mali. Cet homme est venu au pouvoir dans le but exclusif de s’enrichir avec les siens, et aller prendre une retraite paisible quelque part en Corse, près de son frère Tomi Michel. Le décompte macabre que vous faites le fait rire au contraire, puisque aucun de ses proches ne figure dans le compte. Dieu a certainement voulu punir les Maliens, pour on ne sait quel péché, en confiant leur destiné à ce crétin corrompu, malhonnête, incapable, incompétent et irresponsable. Puis, le Président de l’assemblée, qui est pressenti pour assurer la transition en cas de vacance du pouvoir, ne vaut pas mieux. Ils doivent tout simplement foutre le camps. Une autre punition divine, ce Président de l’assemblée. Les députés pour la plupart, sont aussi corrompus que les deux Présidents. Le Mali a mal à la tête, qui est bien sûr constituée en partie par ces deux institutions que sont, l’assemblée et la Présidence. Les Maliens ne connaîtront la paix et la tranquillité, que si cette maudite assemblée est dissoute, le Président de la Rue Publique évincé. Il se trouve que chez nous, toute la structure est pourrie, et doit être démolie. Sinon, comment comprendre que des djihadistes figurent au nombre des députés du parti au pouvoir? I.B.K croit qu’en s’alliant à eux, il bénéficiera de la paix nécessaire dont il a besoin pour rester paisiblement au pouvoir. Les rebello-djihadistes n’ont qu’a faire ce que bon leur semble, s’ils ne s’en prennent pas à son pouvoir. C’est le pacte qu’I.B.K semble avoir signé avec eux. L’état de notre armée est pitoyable. C’est elle qui paye le prix fort au pacte inavoué qui lie le Président aux ennemis du Mali. I.B.K ne fait rien qui aille dans le sens de combattre efficacement les fondamentalistes et leurs alliés les rebelles. Votre lettre est lue par un aveugle, qui de surcroît est un sourd. L’âne n’étant sensible qu’au bâton, il faut le lui brandir. Seule une insurrection populaire peut sauver ce pays. C’est la seule façon pour les Maliens de reprendre en main leur destin. C’est aussi la seule lutte qui ne figure pas au nombre des entorses à la démocratie. Aucune loi ne l’interdit ni ne la punie . Elle est l’arme ultime de tout peuple, qui désire s’affranchir de la mal gouvernance et du simulacre de démocratie. Les hommes honnêtes font leur autocritique et démissionnent, pas celui-là qui pouvait s’inspirer du courage de son ami Hollande. Il ne quittera le pouvoir que la bouche ensanglantée. Sans dents, sans lèvres et sans langue, il continuera à s’accrocher à la légitimité de son pouvoir, de son mandat. L’insurrection ne prévoit pas ce cas de figure, elle s’en balle mes couilles!

    • LE PEUPLE ISLAMISE ET FRANCISE SE TRAHI LUI MEME CAR N’EST POINT CAPABLE DE GENERER UNE ELITE PATRIOTE!

      IMPOSSIBLE! LE DERRIERE EN AIR N-FOIS PAR JOUR ET ADORANT LA FRANCE DES MERDES!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here